Comment diminuer de 40% le risque d’asthme chez votre bébé

Une étude scientifique réalisée au Centre national pour la santé et le développement infantile au Japon (1) révèle que les enfants dont les mères ont mangé des légumes verts pendant leur grossesse sont moins susceptibles de développer des allergies ou de l’asthme. Explications.

 

 

Faites-vous partie des personnes à risques ?

Si vous, votre conjoint ou plusieurs membres de votre famille souffrent d’asthme, votre bébé aura environ 30 à 50 % de chances d’en souffrir également.  

L’origine de cette maladie est à la fois génétique et environnementale. Dans 90 % des cas, la personne asthmatique a une prédisposition génétique, qui va se manifester en présence de facteurs extérieurs tels que des irritants ou plus souvent des allergènes

Pour protéger votre bébé dès le début de votre grossesse, des chercheurs ont pourtant trouvé une solution toute simple : manger des légumes verts en quantité suffisante chaque jour.

Les résultats de cette nouvelle étude japonaise ont prouvé que les femmes enceintes qui mangeaient une quantité suffisante de légumes verts réduisaient de 40% les risques que leur bébé développe de l’asthme.

 

Comment cette étude a été réalisée ? 

Cette équipe de chercheurs a passé plus de deux ans à étudier 310 groupes de femmes enceintes et leurs enfants entre mai 2010 et novembre 2013.

Pendant cette période, les chercheurs ont comparé un groupe de futures mamans qui consommaient moins de légumes (78 grammes par jour) contre un groupe qui en consommait une grande quantité (286 grammes par jour) au cours des 16 premières semaines de leur grossesse.

À la fin de l’étude, ils ont conclu que les enfants de 2 ans nés de mères qui mangeaient plus de légumes avaient environ 40% de moins de risques de présenter des symptômes d’asthme (respiration sifflante, toux et essoufflement) que les bébés dont les mères mangeaient moins de légumes.


Vous vous demandez si certains légumes sont encore meilleurs que d’autres ?

Les épinards et les asperges, riches en acide folique, ont démontré un effet protecteur supplémentaire.

Même conclusion pour les mamans qui mangeaient beaucoup de légumes crucifères, comme le brocoli et le chou, qui sont riches en fer.

Et comme les fruits et légumes sont vraiment meilleurs quand ils sont frais, bio et de saison voici un joli tableau pour mieux vous repérer et profiter de la multitude de bienfaits qu’ils apporteront pour vous et le bon développement de votre bébé :

 

Et vous ? Consommez-vous suffisamment de légumes verts ? Est-ce que votre sage-femme ou gynécologue vous en ont conseillé certains ? Partagez votre expérience avec les naturelles mamans dans les commentaires ci-dessous !

 

Anne Laure Brunelle


 


Source

  1. http://www.asahi.com/ajw/articles/AJ201804090031.html

 

One thought on “Comment diminuer de 40% le risque d’asthme chez votre bébé

  • 3 July 2018 at 14 h 57 min
    Permalink

    bonsoir je suis enceinte de 19 SA et jai de l’ashme, je suis soignee avec de la ventoline et ceterizine pour mes allergie et ceretide pour le moment. Le docteur ne ma jamai parler du fait que je pouvai transmettre cette saloperie a mon bb… Javoue jaime pas les legumes mais je vais tenter la salade pour cet ete. merci pouzr le conseil;

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *