De l’or pour célébrer le corps des jeunes mamans

La photographe Grace Elizabeth est la créatrice du “Gold Dust Project” : une série de magnifiques photos qui célèbrent le corps des mamans (et les cicatrices et vergetures qui l’accompagnent) avec de la peinture dorée. 

 


Grace Elisabeth s’est inspirée de l’art japonais du Kintsugi, une forme d’art antique qui met en valeur des céramiques brisées en les recollant avec de l’or. L’objectif de cet art est de faire de l’objet en céramique brisé une oeuvre d’art encore plus belle une fois réparée.  

© Grace Elizabeth

 

La photographe raconte la genèse de son Gold Dust Project sur lequel elle a travaillé plusieurs mois : « J’ai beaucoup aimé cette idée, mais j’ai refusé d’appliquer l’aspect « brisé » à mon projet, car après tout, les jeunes mamans ne sont pas« brisées » et ne nécessitent pas d’être réparées. Mon projet puise dans la beauté de l’or et la beauté des femmes inscrites dans leurs merveilleuses cicatrices et vergetures. “

 

Grace a trouvé un point commun à toutes les femmes qu’elle a photographié : elles ont toutes beaucoup de mal à assumer et à aimer leurs corps.

Lors de ses shootings, elle a entendu beaucoup de remarques telles que :

  • « Pouvez-vous enlever mon double menton sur Photoshop ? »
  • « Je n’ai jamais eu autant de bourrelets depuis que je suis enceinte, mieux vaut les couvrir« .
© Grace Elizabeth

Grace Elizabeth a compris, comme ces femmes, que la grossesse change les corps et qu’elles doivent apprendre à vivre avec : « Alors que leurs corps grandissaient, s’adaptaient et changeaient finalement, parfois temporairement, parfois de manière permanente, il était clair que leur image corporelle avait pris un coup. Donc, pour ce projet, je voulais me concentrer sur les changements qu’elles avaient vécus en me concentrant sur deux aspects dominants: les vergetures et les cicatrices, ces dernières provenant principalement de césariennes.”

© Grace Elizabeth

 

© Grace Elizabeth

L’une des photos de la série est particulièrement touchante puisqu’elle montre la cicatrice de césarienne d’une maman qui tient sa fille dans ses bras. La petite fille, photographiée de dos, a une large cicatrice dans le bas du dos, due à une opération à sa naissance du Spina Bifida.

© Grace Elizabeth

Le fait d’être photographiée l’a aidée à accepter sa cicatrice, et à comprendre l’histoire de sa naissance.

La photographe témoigne d’ailleurs de cette séance particulièrement touchante : “L’histoire de la petite Emilia est probablement celle qui m’a le plus émue. Etre témoin de sa réaction était incroyable ! Elle était tellement fière de sa cicatrice et a voulu la montrer à toute sa famille.”

Découvrez l’intégralité du “Gold Dust Project” sur le site de Grace Elisabeth https://www.photographybygrace.co.uk/ et sur Instagram 

 

Anne-Laure Brunelle

 



 

One thought on “De l’or pour célébrer le corps des jeunes mamans

  • 29 March 2018 at 10 h 08 min
    Permalink

    Bonjour naturelle maman,

    Je n’avais jamais vu de cicatrice de césarienne et ca ne fait vraiment tres peur pour mon accouchement alors ces belles photos me font du bien parce que je vois que finalement c’est pas si moche que ca. merci pour le partage.

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *