Elle révèle courageusement sa plus mauvaise surprise de grossesse sur Instagram

Parmi la longue liste des femmes enceintes parfaites, bien coiffées, très minces, manucurées, maquillées, bronzées juste comme il faut, ultra sapées et sur-épanouies qu’on voit défiler sur Instagram, il y a quelques courageuses qui se démarquent en montrant la réalité.

Ce sont d’ailleurs souvent celles qui nous restent longtemps en tête.

Vous devez certainement vous souvenir des wonder mamans qui postent des photos d’elles en slip en filet ou de celles qui acceptent courageusement leurs vergetures ?

Ce sont ces femmes que j’admire le plus.

Parce qu’elles le font avec beaucoup d’humour, de justesse, et puis surtout, parce qu’elles ne trichent pas.

 

 

 

C’est le cas d’une journaliste anglaise, Monique Bowley, qui a vaillamment posté une photo de son ventre couvert de poils sur Instagram.

La photo de son gros ventre comportait cette légende:

Dans l’intérêt d’un équilibre parfait entre les posts de grossesse sur Instagram, DÉCOUVREZ MON VENTRE POILU. Je l’appelle Hagrid et je l’aime de tout mon coeur. Désolée mais je ne le raserai pas pour vous. Votre doppler devra faire face. #sorrynotsorry #advancedhairyeahyeah [sic].

Dans le fil de commentaires, on apprend aussi que Monique avait fait une épilation laser à 25 ans, qui n’ont pas empêché ses poils de repousser dès son premier trimestre de grossesse.

Poils pendant la grossesse : mais pourquoi ?!

Pendant la grossesse, les variations hormonales induisent une  liste d’effets secondaires quasiment sans fin.

De la transpiration excessive aux nombrils qui ressortent, en passant par les pieds qui s’allongent et les dents qui se déchaussent…, les mauvaises surprises varie selon chaque future maman.

Pour de nombreuses femmes enceintes, ça passe aussi par un changement de pilosité : pousse accrue ou au contraire, retardée, nous ne sommes pas toutes égales face aux poils.

Si comme pour Monique, vous êtes du mauvais côté de la force – comprenez, vous avez des poils qui poussent à tout va -, le meilleur conseil que je puisse vous donner est de ne surtout pas y toucher.

L’épilation ou le rasoir ne ferait que renforcer vos poils, alors que si vous les laissez tranquilles, ils partiront aussi vite qu’ils sont venus, dans les six mois après votre accouchement.

Bon Ok, il va falloir être un peu patiente… Mais mieux vaut ça que des années d’épilation à la cire non ?

Anne-Laure Brunelle

 

Et vous ? Avez-vous plus de poils pendant la grossesse ? Comment avez-vous géré le problème ? Partagez votre expérience avec la communauté des naturelles mamans dans les commentaires ci-dessous !

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *