Une journaliste enceinte filme ceux qui l’ignorent dans le bus ! (vidéo)

Caisse de supermarchés, bus, métros, queues interminables à la Poste… Pour mes trois grossesses, je peux compter sur les doigts d’une main les personnes qui ont pris la peine de me céder leur place !

Timide pour mes deux premières grossesses, je n’ai jamais rien osé dire.

Ce n’est que lorsque j’attendais Alice que j’ai enfin osé quémander ce qui m’était dû, et encore seulement les deux derniers moi avant l’accouchement…

Et j’ai parfois du subir des réactions hallucinantes ! Dans le métro à Paris, une dame d’une bonne cinquantaine d’années à qui je demandais une place sur un strapontin m’a répondu d’un ton très agressif “Moi aussi je suis enceinte ! Allez chercher une place ailleurs.” 

Cette journaliste néo-zélandaise a eu plus de courage que moi ! Enceinte de 7 mois, elle a filmé un de ses trajets en transports en commun pour dénoncer le manque de civisme des passagers qui l’ignoraient pour éviter de lui céder une place dans un bus bondé d’Auckland.

 

 

Regardez sa vidéo, je suis sûre qu’elle vous rappellera hélas des situations que vous avez subies…

La journaliste, Brigitte Purcell, a déclaré à la presse qu’elle avait décidé de filmer les voyageurs qui l’ignoraient pendant qu’elle se tenait debout devant eux avec son gros ventre dans un bus souvent bondé, parce qu’elle subissait cette situation au quotidien.

Enceinte de sept mois, la journaliste a écrit un article pour exprimer ses frustrations et en appeler à un changement d’attitude chez les utilisateurs des transports publics :

Ce matin, alors que je m’asseyais à l’arrêt de bus, j’ai décidé de sortir mon téléphone et de filmer mon trajet – pas forcément pour dénoncer et faire honte aux gens qui ne le supporteraient pas, mais pour mettre en lumière ce problème subi par énormément de femmes enceintes.

Et vous ? Avez-vous déjà vécu ce genre de situations ? Avez-vous osé réclamer une place ? Quelle a été la réaction des gens ? Quels conseils donneriez vous aux autres femmes enceintes qui prennent les transports en communs ? Partagez votre expérience avec les Naturelles mamans dans les commentaires ci-dessous !

Anne-Laure Brunelle

 

4 thoughts on “Une journaliste enceinte filme ceux qui l’ignorent dans le bus ! (vidéo)

  • 4 April 2018 at 13 h 15 min
    Permalink

    Enceinte de 7 mois aussi, je prends le RER (sauf en ce moment vu que c la greve), j’ai environ 2h de train par jour (aller-retour ).
    En plus de ne jamais me laisser la place, les gens sont vraiment désagréables, souvent on me donne des coups dans le ventre j’ai même pleurer dans le train tellement que j’en pouvais plus. Et sinon quand je demande une place on me repond que je devrai prendre le taxi!!!!! ou mettre une pancarte.

    Reply
  • 4 April 2018 at 13 h 23 min
    Permalink

    C’est bien qu’elle ait dénoncé ca parce que c’est vrai que c’est difficile pour une femme enceinte, habitant la banlieue et travaillant dans une grande ville dans les transports en commun. C’est clair que ce n’est pas une raison pour être arrêtée, mais parfois, faut faire gaffe quand même. Souvent, les voyageurs constatent que tu es enceinte et baissent les yeux, font semblant de ne pas voir. Et sans parler des réflexions “quand on est enceinte, faut pas venir travailler”…
    Moi, je connais le cas d’une collègue qui a perdu son bébé car son ventre a été coincé lors de la fermeture des portes car quelqun l’a poussée pour sortir à la dernière minute…

    Reply
  • 4 April 2018 at 22 h 08 min
    Permalink

    Bonsoir,
    Je prends le bus tous les jours pour aller bosser et je peux affirmer que les gens vous ignorent c’est désagréable lorsque c’était bondé de monde et que pas un ne se lève pour vous laisser la place ! Beaucoup de jeunes le nez collé dans leur téléphone. Une fois une personne s’est levée pour me laisser sa place et c’était la plus jeune …. Une autre fois j’en ai eu marre car j’avais un long trajet à faire en bus alors j’ai fais lever un jeune qui était sur une place réservée. Pourtant c’est pas dans mes habitudes.
    Le pire c’est au supermarché les caissières vous voient mais ne disent rien…

    Reply
  • 24 May 2018 at 11 h 21 min
    Permalink

    Enceinte de 5 mois vivant en banlieue je vis un cauchemar tous les jours avec les grèves pour lesquels nous sommes victimes j’ai 3h 30 de trajet chaque jour entre le RER D , le RERB et la ligne 4 et 10 minutes a pied pour me rendre sur mon lieu de travail ou je dois ne montrer aucun signe de fatigue ou etre désagréable après avoir traversé ce que j’appel la jungle.
    J’entends au quotidien des remarques désagréable c’est les hormones qui la travaille . On ne vis plus une grossesse sereine on est souvent victimes et surtout lorsqu’on a un poste a responsabilité et des enfants c’est comme ci cela était interdit d’avoir l’envie d’etre maman.

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *