Premier jour dans la peau d’un papa

Contrairement aux résultats d’une étude publiée par Pampers il y a quelques semaines, qui affirmait qu’un tiers des papas préfèreraient ne pas être présents au moment de l’accouchement, il y a aussi de plus en plus de futurs pères qui souhaitent prendre une part active à la naissance de leur bébé.

De nombreux jeunes papas racontent la naissance de leur bébé comme une expérience surréaliste qui transforme leur vie tout entière.

Inspiré par leurs émotions, le photographe Tom Oldham a passé 72 heures à la maternité de l’hôpital Lewisham de Londres afin d’immortaliser des hommes avant et après leur passage en salle d’accouchement.

Ces magnifiques portraits mettent en lumière l’angoisse et la tension des hommes sur le point de devenir pères, suivies de la joie et de l’euphorie ressenties après avoir rencontré leur enfant pour la première fois. “Quand mon fils est né, mon regard sur la vie a instantanément changé, et j’ai su que je devrais être là à chaque étape de sa vie pour le voir grandir”, témoigne Toan Lam, manager d’une entreprise.




Découvrez cette jolie série, intitulée “Becoming a Father” (Devenir père) qui rend hommage aux premiers instants de la paternité.

 

Tom Chappell, 35 ans, de Hindley Green.

“Je pense que mes priorités vont changer du tout au tout maintenant que je suis papa. On ne devait penser qu’à nous avant, mais maintenant tout sera décidé en prenant en compte ma fille.”

Toan Lam, 34 ans, de New Cross.

“Quand mon fils est né, mon regard sur la vie a instantanément changé, et j’ai su que je devrais être là à chaque étape de sa vie pour le voir grandir. Avoir la responsabilité de la vie d’un autre être humain est l’expérience la plus incroyable qui soit. J’ai du mal à trouver les mots. Mais j’espère que les portraits transmettront l’étendue de ce sentiment.”

Pedro Diego Fernandez, 34 ans, de Sydenham Hill.

“La naissance était plus bouleversante que ce que j’imaginais, j’ai eu un sentiment incroyable à la minute où j’ai tenu mon fils en bonne santé dans mes bras et quand il a ouvert les yeux. Je veux juste être le meilleur homme du monde pour ma compagne et pour mon bébé.”

Hector Adebambo, 32 ans, de Bromley.

“Pour moi, devenir papa était naturel, c’est ce qui devait être. Cela faisait neuf mois que je parlais à mon fils, et il est enfin là.”

Andy West, 36 ans, de Forest Hill.

“J’ai instantanément réalisé qu’avoir un enfant aura un impact profond, parce que je serai toujours responsable de la vie de cet être humain.”

Et vous ? Quel a été votre sentiment en devenant papa ? Comment avez-vous vécu l’accouchement de votre femme ? Auriez-vous souhaité ne pas être présent ? Ou au contraire, vous n’auriez être absent pour rien au monde ? Comment avez-vous réussi à trouver votre place ? Etiez-vous préparé à ce que vous avez vécu ? Si votre femme est enceinte, quelles sont vos appréhensions ? Partagez votre expérience dans les commentaires ci-dessous ! 

Anne-Laure Brunelle



 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *