Le soleil augmente de 46% vos chances de mener votre grossesse à terme

Parmi les interdits qu’on répète à toutes les femmes enceintes dès les premiers rayons de soleil du printemps, vous avez certainement déjà entendu qu’il ne faut SURTOUT pas s’exposer au soleil pendant la grossesse.

Sans nous expliquer le pourquoi du comment, on nous présente les UV comme nos pires ennemis, en brandissant la menace du masque de grossesse à tort et à travers.

D’ailleurs vous ne pouvez pas y avoir echappé, si ?


Dès le printemps, les articles pullulent pour mettre en garde les femmes enceintes contre les méfaits du soleil.

On vous conseille des grands chapeaux, de rester sous le parasol, de vous tartiner de crème solaire à indice 50, voire carrément de ne plus sortir entre midi et 16h…

Je vais donc me faire un malin plaisir de prendre le contrepieds de ce discours alarmiste que j’ai beaucoup de mal à supporter :

NON, vous ne devez pas à tout prix éviter le soleil pendant votre grossesse !

Il est même indispensable à la synthèse de la vitamine D, qui joue un rôle primordial dans la fixation du calcium, à la fois pour vous et votre bébé (dont les os se construisent à vitesse grand V).

Il est donc très important pour les futures mamans de profiter des bienfaits du soleil !

Ce qui est vrai dans tout ce qu’on vous dit, c’est que le soleil c’est comme tout, il ne faut pas en abuser !

Vous êtes soumise à des variations hormonales importantes, qui rendent votre peau particulièrement sensible aux rayons du soleil.

Alors … ??!!! Que devez-vous faire ??

Il y a bien-sûr quelques règles de précaution toutes simples à respecter

Pour éviter le masque de grossesse (l’apparition de tâches brunes sur votre visage) ou encore les varices ou la rétention d’eau, il convient d’être prudente et d’adopter quelques règles toutes simples :

– Pas de bronzage prolongé entre 12h et 16 heures (mais on ne fait pas l’ermite non plus !) ;
– Une bonne crème solaire minérale (30 à 50+) selon votre type de peau à renouveler toutes les 2h. Parmi les crèmes bio et bien couvrantes, je vous conseille la crème 50 des Laboratoires de Biarritz et la crème radieuse SPF50 de Dailily Paris.  
– Boire de petites quantités d’eau très régulièrement pour éviter la déshydratation.

Une fois que les consignes sont énoncées, pas question de fuir le moindre rayon de soleil ou de rester enfermée tout l’été !

Tous les bienfaits du soleil dont vous pouvez bénéficier avant et pendant votre grossesse

1/ Augmentation de votre fertilité

Des apports suffisants en Vitamine D avant la conception augmentent les chances de tomber enceinte naturellement.
Une étude publiée dans la revue médicale The European Journal of Endocrinology (1), a montré que l’exposition au soleil stimulait la fertilité aussi bien chez les hommes que chez les femmes, en augmentant leurs niveaux de vitamine D.

Parmi les résultats de cette étude, les chercheurs ont prouvé que :

– Chez les femmes, la vitamine D semble avoir un impact sur les résultats d’une fécondation in vitro (FIV), mais aussi sur l’endométriose et le syndrome des ovaires polykystiques.

Un bon taux de vitamine D permettrait aussi de réguler les niveaux de progestérone et d’oestrogènes, qui régulent les cycles menstruels et améliorent ainsi les chances de concevoir un bébé.

– Chez les hommes, la vitamine D est essentielle pour le bon développement des cellules du spermatozoïde, et contribue aussi à maintenir la qualité du sperme et la numération des spermatozoïdes.

La vitamine D augmente aussi les niveaux de testostérone, et peut donc aider à stimuler la libido (banzaï !).

2/ Réduction du risque de fausses couches

Une étude portant sur 1.200 femmes publiée dans la revue médicale internationale The Lancet Diabetes & Endocrinology a prouvé que la vitamine D pouvait également avoir un rôle protecteur pendant la grossesse, notamment après une fausse couche (2).

L’étude montre que les femmes qui avaient des taux de vitamine D suffisants avant la conception avaient 10% de probabilités en plus de tomber enceinte et 15% de donner naissance à un enfant, comparativement aux femmes affichant des taux insuffisants.

Cette étude indique aussi que parmi les femmes enceintes, chaque augmentation de 10 ng/ml de vitamine D a été associé à 12% de risque en moins de fausse couche.

Enfin, une étude publiée en novembre 2017 dans Human Reproduction (3), a montré que les femmes qui avaient un taux de vitamine D suffisant avaient 34% de chances en plus de tomber enceinte et 46% de mener leur grossesse à terme, comparativement aux femmes carencées ou ayant des taux insuffisants.

3/ Le soleil rend les bébés plus grands et plus forts !

Une étude réalisée en 2009 sur plus de 7000 enfants à l’Université de Bristol en Angleterre (4) a prouvé que les enfants nés à la fin de l’été et au début de l’automne étaient légèrement plus grands et avaient des os plus forts que ceux nés en hiver et au printemps.

Et vous ? Vous êtes vous exposée au soleil pendant votre grossesse ? Aviez-vous déjà entendu parler de ses bienfaits ? Partagez votre expérience avec les mamans naturelles dans les commentaires ci-dessous !

Anne-Laure Brunelle


Sources
(1) Lerchbaum E, Obermayer-Pietsch BM, “Vitamin D and fertility – a systematic review”, European Journal of Endocrinology, publié en ligne en janvier 2012. Trouvé sur : http://www.eje-online.org/content/early/2012/01/24/EJE-11-0984.abstract?sid=51cb625d-faa6-4807-99f0-96562fffaf82
(2) https://medsnews.top/articles-medicaux/la-vitamine-d-pourrait-reduire-le-risque-de-fausse-couche/
(3) Justin Chu, Ioannis Gallos, Aurelio Tobias, Bee Tan, Abey Eapen, Arri Coomarasamy; “Vitamin D and assisted reproductive treatment outcome: a systematic review and meta-analysis”, Human Reproduction, 2018. Trouvé sur http://doi.org/10.1093/humrep/dex3
(4) Sayers A, Tobias JH., “Estimated maternal ultraviolet B exposure levels in pregnancy influence skeletal development of the child”, Journal of Clinical Endocrinology and Metabolism, 2008. Trouvé sur : http://www.bristol.ac.uk/alspac/news/2009/30.html

2 pensées sur “Le soleil augmente de 46% vos chances de mener votre grossesse à terme

  • Avatar
    14 juillet 2019 à 23 h 00 min
    Permalink

    Je suis enceinte de 4 mois et demi et j’avoue que le masque de grossesse me fait très peur. Mon gynéco n’a pas été très rassurant en me disant qu’avec ma peau de rousse (pourtant je suis blonde !) j’étais à risque pour le masque de grossesse et qu’il fallait mieux éviter le soleil « à tout prix ». Votre article me fait du bien, merci !

    Répondre
  • Avatar
    16 juillet 2019 à 13 h 21 min
    Permalink

    Manque de bol, je suis dans mon premier trimestre de grossesse mais je dois bosser tout l’été… pour laisser les congés à celles qui ont des enfants ! Peut-être que si je montre cet article à ma patronne elle voudra bien m’en accorder un peu tout compte fait ?!

    Répondre

Répondre à Sylvie S. Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *