Un remède puissant pour vous passer de péridurale

Ce mélange d’huiles essentielles aux puissantes vertus antalgiques est une alternative naturelle à la péridurale pour soulager efficacement la douleur des contractions. Pensez à préparer votre petit flacon pour le jour de votre accouchement !

Parfois, quand je raconte que j’ai accouché sans péridurale, on me répond : « Tu as du avoir atrocement mal !« 

Voire carrément : « Mais t’es folle ! On est plus à l’âge de pierre, pourquoi t’imposer une telle souffrance ? Moi j’ai pris la péridurale comme une bénédiction, j’aurais détesté accoucher sans.« 

Non, je ne suis pas folle ! Et non, je n’aime pas particulièrement souffrir, surtout inutilement.

J’ai juste eu une chance incroyable. On m’a donné d’excellents conseils pour vivre un bel accouchement, que toutes ces femmes n’ont pas eu la chance d’avoir.

Contrairement à ce qu’elles croient dur comme fer, et contrairement à ce que tant de médecins souhaitent nous imposer, il existe BEAUCOUP de moyens de soulager la douleur si vous ne souhaitez pas de péridurale (je vous montre dans cette lettre que ce n’est pas un acte sans danger et qu’il comporte de nombreux effets secondaires).

Parmi ces remèdes redoutablement efficaces et pourtant terriblement méconnus, j’aimerais vous parler aujourd’hui de l’huile essentielle de clou de girofle.

Naissance douce : programme de préparation à l'accouchement en ligne pour se préparer à un accouchement sans péridurale.

Un pouvoir puissant contre la douleur des contractions

C’est la forte concentration du clou de girofle en eugénol qui explique ses propriétés antalgiques puissantes avec un effet rubéfiant, qui chauffe la peau et soulage les contractions douloureuses. (1, 2, 3)

Mais ce n’est pas son seul bienfait. En plus de soulager la douleur, cette huile essentielle favorise des contractions utérines efficaces, facilite l’expulsion du bébé et soulage les douleurs des tranchées (si vous n’en avez jamais entendu parler, j’ai écrit un article à ce sujet).

Tous ces bienfaits en font vraiment une plante incontournable des accouchements. Ce n’est pas pour rien si son nom latin, Eugenia caryophyllus fait référence à Eugénie, Sainte patronne des sages-femmes !

Comment l’utiliser ?

Puissante utérotonique, cette huile essentielle est interdite tout au long de la grossesse et de l’allaitement. Vous devez la réserver pour les tous derniers jours avant votre accouchement !

Danièle Festy, pharmacienne et grande spécialiste de l’aromathérapie, conseille de se masser (ou mieux, de se faire masser !) le bas du dos tous les jours pendant la dernière semaine avant votre date de terme avec le mélange suivant :

🌿1 goutte d’huile essentielle de clou de girofle (aussi appelée giroflier),
🌿1 goutte d’huile essentielle de palmarosa
🌿1 goutte d’huile essentielle de bois de rose
🌿mélangées avec 5 gouttes d’huile végétale

Pendant les derniers jours qui précèdent l’accouchement, elle conseille également d’absorber sous la langue 1 goutte de chacune de ces huiles essentielles posées sur 1/2 c. à café de miel ou d’huile d’olive, matin et soir.

Et le jour de votre accouchement ?

Vous pouvez préparer à l’avance dans un petit récipient en verre fermé votre mélange spécial accouchement. Vous l’aurez ainsi à disposition quand vos contractions deviendront régulières et que la douleur sera de plus en plus difficile à supporter.

Préparation :

🌿20 gouttes d’huile essentielle de palmarosa
🌿15 gouttes d’huile essentielle de giroflier
🌿Huile végétale de noyau d’abricot pour compléter

Verser les huiles essentielles selon les quantités indiquées dans un flacon en verre teinté de 15 ml muni d’un compte-gouttes. Compléter le flacon avec l’huile végétale et agiter.

En massage : Faire pénétrer 6 à 8 gouttes dans le bas du dos, au niveau des trous sacrés, toutes les 20 minutes, pendant le travail. Il faut masser – ou se faire masser – en mouvements circulaires et précisément au niveau de la zone douloureuse, sans trop étaler pour ne pas disperser les principes actifs, et jusqu’à pénétration totale du mélange. Deux à trois minutes suffisent, sauf si vous avez envie de plus !

Voie orale : Prendre 4 gouttes sous la langue toutes les heures jusqu’à la délivrance.

Règle de prudence : Ne jamais appliquer ces huiles essentielles pures sur votre peau, elle est 
dermocaustique et peut provoquer des irritations, voire des brûlures sur votre peau.

Ce n’est pas le seul tuyau qui m’a permis d’accoucher sans péridurale (et d’aimer ça !).

J’ai aussi bénéficié d’une solide et longue préparation physique et mentale, qui m’a permis de bien comprendre comment les contractions se produisaient, et surtout comment bien les vivre.

Mais je peux vous assurer que quand j’étais en plein travail « actif » et que mes contractions revenaient toutes les deux minutes, j’ai béni mon mari qui a eu la présence d’esprit de proposer de me masser avec ce mélange d’huiles essentielles que j’avais complètement oublié !

Je ne voulais plus qu’il arrête et lui demandais de me masser toujours plus fort à chaque nouvelle contraction. Tant et si bien qu’il en a gardé des courbatures pendant des jours après la naissance de notre fils !

Et vous ? Connaissiez-vous cette alternative naturelle à la péridurale ? Qui vous en a parlé ? Est-ce que ça a été efficace pour soulager la douleur de vos contractions ? Partagez votre expérience avec nous dans les commentaires ci-dessous !

Anne-Laure Brunelle, Naturelle maman



Sources :

1. Li HY, Lee BK, Kim JS, Jung SJ, Oh SB. Eugenol inhibits ATP-induced P2X currents in trigeminal ganglion neurons. Korean J Physiol Pharmacol. 2008;12(6):315–321. [PMC free article] [PubMed]

2. Ohkubo T, Shibata M. The selective capsaicin antagonist capsazepine abolishes the antinociceptive action of eugenol and guaiacol. J Dent Res. 1997;76(4):848–851. [PubMed]

3. Daniel AN, Sartoretto SM, Schimidt G, Caparroz-Assef SM, Bersani-Amado CA, Cuman RK. Anti-inflamatory and antinociceptive activities of eugenol essential oil in experimental animal models. Rev Bras Farmacogn. 2009;19(1B):212–217.


AVERTISSEMENT : Ces propriétés, indications et modes d’utilisation sont tirés des ouvrages ou sites Internet de référence en aromathérapie et d’observations en milieu scientifique. Ces informations sont données à titre informatif, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager ma responsabilité. Pour tout usage des huiles essentielles dans un but thérapeutique, consultez une sage-femme formée en aromathérapie. 

17 pensées sur “Un remède puissant pour vous passer de péridurale

  • Avatar
    9 janvier 2019 à 16 h 51 min
    Permalink

    Ma SF m’en avait parlé mais je ne l’ai pas pris, j’ai utilisé le mélange accouchement harmonieux que j’avais trouvé en pharma mais que je n’ai pas trouvé très efficace pour soulager quoi que ce soit. Je retiens le clou de girofle pour mon prochain accouchement qui ne devrait plus tarder (dpa prévue le 26 janvier !)

    Répondre
  • Avatar
    9 janvier 2019 à 16 h 59 min
    Permalink

    si j’avais su…j’ai géré les contractions sans problème jusqu’à la rupture de la poche des eaux…après ca a été plus dur et comme je ne savais pas combien de temps ca durerait j’ai craqué et pris la peri…je le saurais pour la prochaine fois ou pour conseiller mes patientes

    Répondre
  • Avatar
    9 janvier 2019 à 17 h 17 min
    Permalink

    Merci beaucoup pour vos super conseils. À chaque fois que je vous lis je découvre une nouvelle info hyper utile pour la grossesse. J’ai déjà testé le vinaigre de cidre pour soulager mes brûlures d’estomac et aussi le point d’acupression pour les nausées
    Le clou de girofle je ne connaissais pas et je vais attendre la toute fin de ma grossesse mais je reviendrai après mon accouchement (prévu en mars) pour vous dire si ça a marché sur moi !

    Répondre
  • Avatar
    9 janvier 2019 à 17 h 37 min
    Permalink

    Bonjour Anne-Laure,

    Je me reconnais tellement dans ce sens vous dites quand vous faites l’objet de critiques parce que vous avez accouché sans péridurale. Mes copines me prennent toutes pour une folle quand je leur dis que j’ai accouché… à la maison. Certaines vont même jusqu’à dire que je suis anti-feministe et que la peridurale a été inventée pour soulager les femmes et qu’on est vraiment idiotes de s’en priver. Et après ce sont les mêmes qui racontent qu’elles ont vécu un accouchement catastrophique, qu’elles ont eu des contractions atroces pendant des heures et que ça a fini en césarienne d’urgence… On vit vraiment dans une désinformation totale, je vous remercie de rétablir une autre vérité, qui est qu’on peut parfaitement accoucher toutes seules, et qu’on y arrive même souvent mieux toutes seules qu’avec les médecins !

    Répondre
  • Avatar
    9 janvier 2019 à 19 h 05 min
    Permalink

    Ma sage-femme m’a conseillé exactement ce mélange. Ça m’avait échappé donc je suis bien contente de tomber sur cet article. Merci pour l’info !

    Répondre
  • Avatar
    9 janvier 2019 à 19 h 16 min
    Permalink

    J’avais déjà entendu parlé de l’he de sauge sclarée pour provoquer les contractions mais je n’avais pas osé l’utilisée car j’avais un peu peur des effets secondaires. On entend tellement que les huiles essentielles sont dangereuses pour les femmes enceintes et leur bébé. Mais je n’avais jamais entendu parler de celle de clou de girofle. Je garde cette info bien précieusement pour mon accouchement prévu fin mai. Merci naturelle maman !

    Répondre
  • Avatar
    9 janvier 2019 à 21 h 24 min
    Permalink

    Je souhaite de tout mon cœur accoucher sans péri, comme l’a fait ma mère pour moi et ma grand-mère avant elle… Mais je suis plutôt douillette de nature et la douleur m’angoisse (et c’est peu dire). Merci pour ce partage d’infos, je vais aller en pharmacie trouver cette huile essentielle et préparer le mélange dont vous parlez pour le jour j. Au moins j’aurais tout tenté pour y arriver sans la péridurale !

    Répondre
  • Avatar
    9 janvier 2019 à 22 h 56 min
    Permalink

    Je ne connaissais pas du tout cette info je vous remercie de la partager ! Je suis enceinte de bb2 et comme beaucoup j’ai craqué alors que je ne voulais pas de peri je l’ai demandée après 7h de contractions et un col ouvert seulement à 3… Jz suis bien décidée à mieux me préparer pour ne pas revivre ça une seconde fois et vos infos me sont très utiles.

    Répondre
  • Avatar
    11 janvier 2019 à 9 h 58 min
    Permalink

    J’ai beaucoup beaucoup souffert pour mon premier accouchement qui a duré plus de 20 heures. Je m’étais promis de ne plus jamais revivre ça et de demander une césarienne de convenance. Je sais que certaines vont s’énerver en me lisant… Mais je voulais vous remercier car certains de vos articles ont été pour moi un éléctrochoc. Je pense que votre site est bénéfique pour nous les mamans et futures mamans car ils nous donnent accès à des infos dont on entend vraiment jamais parler. MERCI, cordialement. Stephie

    Répondre
  • Avatar
    11 janvier 2019 à 13 h 50 min
    Permalink

    JE vous remercie pour cette super info, je vais aller à mon magasin bio, ils proposent beaucoup d’huiles essentielles, et je vais me faire mon petit mélange pour ma valise de maternité !

    Répondre
  • Avatar
    11 janvier 2019 à 15 h 00 min
    Permalink

    L’HE de giroflier est en effet intéressante pour ses propriétés anesthésiantes et utérotoniques, mais de là à dire que ça peut remplacer une péridurale, c’est un peu exagéré ! Rien ne remplace une bonne préparation à l’accouchement physiologique, physique ET mentale, qui inclue si possible le père et se concentre sur la fluidité des pensées et des mouvements. Après c’est vrai qu’il y a tout un tas de petits plus dont vous parlez très bien sur ce site que j’aime beaucoup, mais gare à faire de fausses promesses !

    Répondre
  • Avatar
    20 janvier 2019 à 23 h 42 min
    Permalink

    Hello naturelle maman ! Je confirme, le mélange a été ultra efficace sur moi. 5h de travail seulement pour un premier bébé, les sages-femmes n’en revenait pas !!

    Répondre
    • Avatar
      13 octobre 2019 à 5 h 50 min
      Permalink

      bonjour
      je suis ravie de découvrir cet article car je ne savais pas qu’il y avait une « alternative » anti douleur à la péridurale.
      petite question car je suis assez douillette si jamais le mélange ne faisait pas effet – existe t il des contre indications à poser la péridurale après plusieurs essais massage aux huiles essentielles ?
      merci beaucoup !!
      Marie

      Répondre
    • Avatar
      13 octobre 2019 à 6 h 50 min
      Permalink

      bonjour
      je suis ravie de découvrir cet article car je ne savais pas qu’il y avait une « alternative » anti douleur à la péridurale.
      petite question car je suis assez douillette si jamais le mélange ne faisait pas effet – existe t il des contre indications à poser la péridurale après plusieurs essais massage aux huiles essentielles ?
      merci beaucoup !!
      Marie

      Répondre
      • Anne-Laure Brunelle
        13 octobre 2019 à 8 h 54 min
        Permalink

        Bonjour Marie, je me suis référée à plusieurs livres d’aromathérapie et aucun ne parle d’une éventuelle pose de péridurale donc je ne peux rien vous dire de plus. Je ne sais pas à qui vous poser cette question sauf si vous avez la chance d’avoir une sage-femme formée en aromathérapie… Mais un anesthésiste vous dira certainement que c’est n’importe quoi et un gynécologue aussi. Je crois que plusieurs mamans du programme naissance douce ont utilisé le mélange, j’essayerai de leur poser la question dans le groupe de discussion du programme.

        Répondre
  • Avatar
    21 janvier 2019 à 9 h 14 min
    Permalink

    Ma sage-femme m’avait conseillée l’huile essentielle de palmarosa en massage dans le bas du dos, je ne connaissais pas le clou de girofle ni la synergie des deux. Je tâcherai d’y penser pour mon deuxième accouchement !

    Répondre
  • Avatar
    9 octobre 2019 à 17 h 20 min
    Permalink

    Testé et approuvé lors de mon accouchement ! Merci beaucoup pour ce merveilleux conseil.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *