Bonjour et bienvenue chez Naturelle maman !20 septembre 2020
ballon cacahuète, peanut ball, accouchement, accouchement sous péridurale

Cet étrange ballon réduit votre accouchement de 2h

Le ballon cacahuète, très utilisé dans les salles de naissance aux Etats-Unis, est encore peu utilisé dans les salles de naissance des maternités françaises. Une étude récente a pourtant montré qu’il permet de réduire le temps d’accouchement tout en diminuant le risque de césarienne d’urgence, et bien d’autres avantages à découvrir dans cet article.

Souhaitez-vous vivre un accouchement le plus actif et naturel possible, qu’il se déroule avec ou sans péridurale ?

Avez-vous envie de le vivre dans la salle nature de votre maternité ?

Avez-vous l’impression de ne pas connaître tout le matériel qui y est à votre disposition pour accoucher ?

Si c’est le cas, il faut absolument que je vous présente cet outil très simple, un peu étonnant, mais très puissant pour votre accouchement :

👉 Il permet de raccourcir de 29 minutes à 2h la première phase du travail ;
👉 Il diminue de 11 minutes en moyenne la phase des poussées ;
👉 Mais surtout, il réduit de 50% le risque de subir une césarienne en urgence.

Cet outil fabuleux pour votre accouchement, c’est le ballon cacahuète. 

Le ballon cacahuète est très utilisé dans les salles de naissance aux États-Unis, où il est appelé Peanut Ball.
Appelé Peanut Ball, il est couramment utilisé dans les salles de naissance aux États-Unis mais reste méconnu en France.

Certaines d’entre vous le connaissent peut-être déjà ?

Des scientifiques de l’Hôpital de Phoenix aux Etats-Unis, ont fait une découverte très prometteuse à son sujet (1).

Ils ont réussi à prouver son efficacité pour accélérer le travail des futures mamans sous péridurale et pour réduire de moitié les césariennes d’urgence.

Comment ont-ils procédé ?

En suivant 107 futures mamans qui ont accepté d’accoucher en utilisant un ballon cacahuète, contre 91 qui ont accouché sans, l’équipe de chercheurs a prouvé que le ballon cacahuète permettait de raccourcir en moyenne de 29 minutes la durée de la première phase du travail, et de 11 minutes la phase active.

Son usage a également été associé à un recours significativement plus faible à la césarienne : 10% des femmes ayant utilisé le ballon ont eu une césarienne vs 21% chez les femmes sans ballon cacahuète.

« Un dispositif à faible risque qui permet une intervention en soins infirmiers simple et de faible coût qui favorise l’efficacité du travail et réduit la durée de l’accouchement« , confirme Christina Tussey, infirmière clinicienne spécialisée et auteure principale de l’étude.

préparation à l'accouchement en ligne
Cours de préparation à l’accouchement en vidéos et podcasts avec Elisabeth, sage-femme.

Le ballon cacahuète permet de mobiliser votre bassin même si vous êtes sous péridurale

Je vous ai déjà parlé des effets secondaires de la péridurale dans cet article.

Les futures mamans sous péridurale se retrouvent souvent obligées de rester allongées sur la table d’accouchement, sur le dos.

C’est pourtant l’une des pires positions pour accoucher car cela comprime votre bassin.

C’est grâce aux mouvements de votre bassin et aux pressions exercées par les os et les muscles adjacents à l’utérus que votre bébé peut descendre progressivement dans votre bassin sous l’action des contractions.

Sous l’effet de la péridurale, les muscles sont relâchent et la descente du bébé est ralentie et sa rotation finale freinée voire bloquée.

Quand la maman ne peut plus bouger et ne sent plus ni son périnée, ni ses contractions et que ses muscles sont moins toniques, le réflexe pour faire sortir le bébé est plus difficile.

En permettant aux futures mamans de changer facilement de position pendant le travail, le ballon cacahuète permet donc une diminution du temps de travail, une augmentation de la circulation sanguine, une descente plus rapide de votre bébé dans votre bassin, une augmentation plus importante du diamètre de votre bassin et des contractions plus efficaces.

Comment utiliser le ballon cacahuète pendant votre accouchement ?

Le ballon cacahuète peut-être utilisé pour mobiliser le bassin en position allongée sur le côté, ou pour soutenir la jambe lors de l’expulsion de bébé. Il peut être employé pour s’asseoir, tout en donnant une mobilité et une bonne perception du périnée.

Si vous comprenez l’anglais, je vous conseille cette vidéo dans laquelle une infirmière de la maternité du Mercy Medical Center aux États-Unis montre toutes les positions à essayer avec le ballon cacahuète.

Gardez en tête que pour que votre accouchement se passe au mieux, il faut que vous restiez aussi active que votre corps le permet.

Le ballon cacahuète est un donc un super moyen de mobiliser votre bassin même si vous devez rester allongée.

Et si vous souhaitez faire sans, mille autre possibilités s’offrent à vous pour vous aider à vivre un bel accouchement. Nous les avons regroupées avec la sage-femme Elisabeth Lathuille-Ferjani dans un fabuleux programme de préparation à la naissance à suivre en ligne, que vous pouvez rejoindre dès aujourd’hui en cliquant ici.

Anne-Laure Brunelle


Source

(1) Reducing Length of Labor and Cesarean Surgery Rate Using a Peanut Ball for Women Laboring With an Epidural, Journal of Perinatal Education, 2015, 10.1891/1058-1243.24.1.16.


Avertissement : En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site de Naturelle maman ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un gynécologue, une sage-femme ou autre professionnel de la périnatalité, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.

2 Comments

  1. Avataras1110 Reply

    Bonjour,

    Je suis aide-soignante dans une maternité en Belgique où nous utilisons le peanut ball avec succès pour de nombreuses mamans qui accouchent avec la péri. Notre taux de césariennes n’est d’ailleurs que de moins de 9%, ceci explique peut-être cela !

  2. AvatarFostine D. Reply

    J’ai effectivement investi dans un swiss ball sur les conseils de ma sage-femme mais je n’avais pas entendu parlé du peanut ball… Mais du coup je suis un peu perdue. Dans l’idéal j’aimerais accoucher sans péridurale mais me réserve le droit de la demander en cours d’accouchement si besoin. Du coup je fais quoi ? j’amène les deux balloons sur place ? Je débarque à la mater avec un semi-remorque ?!

Répondre à as1110 Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *