Ovaires polykystiques : l’espoir du resvératrol

Selon une étude à double contrôle publiée en 2016 dans une revue internationale prestigieuse, un polyphénol pris à haute dose sous forme de complément alimentaire pourrait réduire les symptômes des ovaires polykystiques.

Le syndrome des ovaires polykystiques est une des premières causes d’infertilité chez les femmes qui produisent plus d’hormones androgènes (comme la testostérone) que la moyenne.

Le syndrome des ovaires polykystiques favorise la prise de poids, l’aménorrhée (absence de règles), l’acné, l’hirsutisme (pilosité anormale chez la femme) mais aussi le diabète.

Les traitements avec des anti-androgènes et des pilules contraceptives peuvent diminuer ces symptômes, mais ils entraînent des effets secondaires parfois graves et ne sont prescrits que chez les femmes qui ne souhaitent pas être enceintes.

Selon une nouvelle étude, la prise de 1500 mg de resvératrol par jour sous forme de complément alimentaire – un polyphénol présent en infime quantité dans le vin rouge, le raisin, le chocolat et les noix – corrigerait partiellement le déséquilibre hormonal.

Sur les 30 participantes, celles ayant pris le resvératrol ont vu chuter les niveaux de deux hormones qui sont anormalement élevées chez ces femmes : -23,1% pour la testostérone et -22,2% pour le DHEAS.

La molécule a joué en sus un effet préventif contre les troubles métaboliques fréquents chez ces patientes.

Anne-Laure Brunelle


Source : Banaszewska B, Wrotyńska-Barczyńska J, .Spaczynski R Z et al., « Effects of Resveratrol on Polycystic Ovary Syndrome: A Double-blind, Randomized, Placebo-controlled Trial », The Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism, 2016. Trouvé sur : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27754722

Une pensée sur “Ovaires polykystiques : l’espoir du resvératrol

  • Avatar
    19 mai 2019 à 14 h 42 min
    Permalink

    Ok du coup il ne me reste plus qu’à me boire un bon petit verre de rouge à chaque apéro yeah !!

    Répondre

Répondre à Nine Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *