fbpx
Bonjour et bienvenue chez Naturelle maman !4 décembre 2021
Comment utiliser les huiles essentielles en post-partum ?

11 huiles essentielles précieuses pour le post-partum

Accélérer la cicatrisation et la récupération, soutenir l’allaitement, prévenir les baisses de moral et l’épuisement, favoriser l’endormissement, soulager la douleur des tranchées… Les huiles essentielles peuvent être un précieux soutien pendant votre post-partum. Découvrez lesquelles choisir et comment les utiliser sans danger pour vous et votre bébé.

L’huile essentielle de basilic tropical contre la fatigue

L’huile essentielle de basilic, par ses propriétés antispasmodiques et toniques du système nerveux et des corticosurrénales est idéale pour combattre la fatigue et le baby blues, de même que les douleurs post-accouchement.

Diluez quelques gouttes dans de l’huile végétale et massez votre plexus solaire ou les zones douloureuses avec. Vous pouvez aussi en mettre quelques gouttes dans une cuillère à soupe de gel douche à mélanger dans l’eau de votre bain.

L’huile essentielle de bois de rose en cas de baisse de moral

L’huile essentielle de bois de rose possède des propriétés adoucissante et cicatrisante.

Elle peut être utilisée pour aider à cicatriser les crevasses du mamelon (quelques gouttes dans un peu d’huile d’amande douce).

Mais c’est surtout pour ses vertus apaisantes du système nerveux qu’elle est utilisée en aromathérapie, pour lutter contre la fatigue nerveuse ou une baisse de moral.

Vous pouvez l’utiliser en olfaction, simplement en respirant le flacon ou un mouchoir sur lequel vous aurez déposé quelques gouttes ou bien en massage, après l’avoir dilué dans une huile végétale (2 gouttes d’huile essentielle pour 10 gouttes d’huile végétale).

Click here to subscribe

L’huile essentielle de camomille romaine pour soulager la douleur des tranchées

L’huile essentielle de camomille romaine est conseillée en aromathérapie pour soulager les douleurs des tranchées et les douleurs du périnée après l’accouchement grâce à son action analgésique, antispasmodique et anti-inflammatoire.

Calmante puissante du système nerveux, elle peut aussi être utilisée en cas de baby blues.

Vous pouvez prendre une goutte d’huile essentielle de camomille romaine diluée dans une cuillère à café de miel ou dans de l’huile d’olive, 2 à 3 fois par jour.

Elle s’utilise aussi par voie externe en massage avec quelques gouttes dans un peu d’huile en massage au niveau du ventre, du plexus, de la nuque et de la colonne vertébrale.

L’huile essentielle de ciste pour soigner une crevasse

L’huile essentielle de ciste est astringente, hémostatique et cicatrisante, elle sera conseillée pour prévenir et cicatriser les crevasses du mamelon.

Après la tétée, massez légèrement le bout des seins avec la préparation suivante : dans une cuillerée à café d’huile d’amande douce mettre 3 gouttes d’huile essentielle de ciste et 3 gouttes d’huile essentielle de lavande fine.

Lavez votre sein avec un gant de toilette imbibé d’eau claire avant la tétée suivante.

L’huile essentielle d’ylang ylang pour retrouver de l’énergie

L’huile essentielle d’ylang ylang peut aussi être utilisée pour ses propriétés toniques, calmantes, équilibrantes nerveuses, antispasmodiques.

Elle possède une action puissante sur le système nerveux et peut aider à réharmoniser vos émotions mises à mal par les variations hormonales

A appliquer en massage avec quelques gouttes dans un peu d’huile végétale au niveau du ventre, du plexus, de la nuque et de la colonne vertébrale.

L’huile essentielle de fenouil doux pour activer votre lactation

Mimétique des oestrogènes, emménagogue et galactogène, l’huile essentielle de fenouil doux peut aider à augmenter votre production de lait en cas de baisse de lactation ou de montée de lait tardive.

Prendre 1 à 2 gouttes dans une cuillère à café de miel matin et soir en cas de lactation insuffisante. On ne dépassera jamais cette dose maximale de 4 gouttes par jour en raison de la possible neurotoxicité de cette huile essentielle.

L’huile essentielle de geranium rosat contre les vergetures

L’huile essentielle de geranium rosat peut être utilisée en massage, pour ses propriétés hémostatiques et cicatrisantes, mais aussi antispasmodiques et relaxantes.

Elle est utile contre les crevasses, les vergetures, la fatigue et le baby blues, diluée dans de l’huile d’amande douce ou de l’huile de jojoba.

Diluez 3 gouttes d’huile essentielle de géranium rosat pour 10 gouttes d’huile végétale de calendula ou calophylle et massez tous les jours les zones concernées.

L’huile essentielle de lavande officinale contre les douleurs du périnée

L’huile essentielle de lavande officinale est indiquée pour ses nombreuses propriétés décontracturante musculaire, calmante, sédative, régénératrice cutanée, cicatrisante, analgésique cutané et antispasmodique.

Elle permet non seulement de soulager la douleur des tranchées mais aussi celles du périnée.

Diluer 2 gouttes d’huile essentielle pour dix gouttes d’huile végétale et massez le bas ventre et le haut des cuisses avec ce mélange.

L’huile essentielle d’helichryse italienne pour les cicatrices de césarienne

L’huile essentielle d’hélichryse italienne est principalement utilisée par voie cutanée pour sa remarquable efficacité pour résorber les bleus et les hématomes et cicatriser les plaies.

Elle est également utile pour traiter la couperose et les petites varicosités ainsi que pour aider à prévenir les phlébites.

Pour favoriser la cicatrisation après une césarienne ou une épisiotomie : quand la plaie est refermée et les fils retirés, massez chaque jour votre cicatrice avec un mélange d’huile végétale et d’huile essentielle d’helichryse italienne (5 gouttes pour une cuillère à soupe d’huile).

L’huile essentielle de neroli pour prévenir la dépression du post-partum

L’huile essentielle de Neroli est préconisée pour prévenir la dépression du post-partum par son action ré-équilibrante nerveuse, antidépresseur et tonique.

Elle est à prendre par voie orale : 1 goutte dans un peu de miel sous la langue pour détendre et faire face à la situation.

Elle peut aussi être appliquée en massage : 2 à 3 gouttes dans un peu d’huile végétale en massage le long de la colonne vertébrale, au niveau du plexus solaire et de la plante des pieds.

L’huile essentielle de lavande vraie pour une bonne qualité de sommeil

L’huile essentielle de lavande vraie possède des propriétés analgésiques, cicatrisantes, régénératrices, qui permettent son indication contre les brûlures, les crevasses du sein.

On l’utilise aussi en massage du plexus solaire ou en diffusion aérienne en cas de stress ou d’insomnie pour ses remarquables vertus calmantes et sédatives.

Quelques heures après l’accouchement : Mélangez 10 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie dans un peu d’huile végétale (noyaux d’abricot, sésame, huile d’olive…). Massez-vous au niveau des poignets (pour respirer en cas de besoin) ainsi que sur le plexus solaire.

Avant de dormir : 2 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie sur le revers du col de votre pyjama ou de votre taie d’oreiller vont favoriser un endormissement plus rapide et un sommeil réparateur.

Et vous ? Avez-vous déjà utilisé des huiles essentielles pendant votre post-partum ? Qui vous en a conseillé ? Partagez votre expérience avec la communauté des naturelles mamans dans les commentaires ci-dessous !

Anne-Laure Brunelle


Cet article vous a plu ?

Vous aimeriez recevoir d’autre conseils et remèdes naturels pour le post-partum et l’allaitement ? Téléchargez notre guide gratuit en cliquant sur l’image ci-dessous !

Click here to subscribe

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site de Naturelle maman ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un gynécologue, une sage-femme ou autre professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.

5 Comments

  1. Mayszah Reply

    Magnifique cet article, tellement précieux, votre site m’accompagne depuis le début de la grossesse et ça continuera sans hésiter pour le post-partum et l’allaitement.

  2. Marina Reply

    L’huile essentielle de fenouil est compatible avec l’allaitement alors ? Mais je croyais qu’il ne fallait jamais en utiliser pendant la grossesse et l’allaitement ? Que c’était dangereux pour le bébé ? Pourquoi vous les conseillez alors ? J’avoue être un peu perdue.

  3. Olive Reply

    J’allaite ma fille de 6 semaines et je crois que je ne serais pas rassurée d’utiliser des huiles essentielles parce que j’ai peur que ça passe dans mon lait. Pourtant j’avais demandé à mon pharmacien qui a une formation en phytothérapie et tient une pahrmacie herboristerie et il m’avait dit que c’était ok pour certaines si on respectait des posologies très strictes mais tant que j’allaite je ne suis pas à l’aise avec l’idée que quelque chose passe dans mon lait j’espère que vous me comprenez.

  4. Lonay Isa Reply

    Ma sage-femme m’avait conseillé l’huile essentielle de fenouil quand j’étais super fatiguée et que j’avais moins de lait pour mon bébé ça a été très efficace, je recommande !

  5. MiniCeci Reply

    J’ai appellé le pharmacien et il m’a prescrit des pastilles aux plantes car j’ai vraiment de la difficulté à gérer les maux de tête, la somnolence et l’insomnie. Je vais peut être lui demander pour les huiles essentielles aussi. À suivre …

Répondre à Marina Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *