Comment préparer votre périnée avant l’accouchement ?

Une des nombreuses angoisses que les femmes enceintes peuvent ressentir autour de l’accouchement est la suivante : Comment vais-je réussir à faire sortir de mon vagin un bébé de la taille d’une petite pastèque sans me casser en deux ?

La réponse la plus simple, c’est que votre corps peut faire des choses miraculeuses. D’une manière ou d’une autre, vous réussirez à faire sortir votre beau bébé et vous devez vous faire confiance.

Mais parfois, tout ne se passe pas comme on l’espérait…

Lors de mon premier accouchement, j’ai du subir, sans que je donne mon consentement, une épisiotomie complète du deuxième degré. C’est à dire que pour faire passer ses forceps, le médecin (le boucher ?) de garde m’a découpée jusqu’à l’anus.

En plus de m’avoir traumatisée, cette blessure m’a laissée des séquelles pendant plusieurs mois, et il m’a fallu bien plus que les 10 séances de rééducation réglementaires pour m’en remettre.

Heureusement, l’épisiotomie est de moins en moins pratiquée, puisque de nombreuses études (1, 2, 3) ont démontré que c’était un acte chirurgical inutile.

Mais nous y reviendrons très bientôt, car le sujet mérite au moins que je lui consacre une lettre entière…

Mais les déchirures restent fréquentes, surtout chez les mamans qui accouchent pour la première fois.

Est-il possible de les éviter ? Y a-t-il un moyen de préparer votre corps pour qu’il résiste et se remette du grand étirement qu’il va subir pendant l’accouchement ?

Oui. C’est le massage du périnée.

Qu’est-ce que le massage périnéal?

Le massage périnéal est fait pour étirer et augmenter la flexibilité de votre périnée avant la naissance, dans l’espoir de garder la zone intacte – ou tout au moins de minimiser le traumatisme périnéal pendant l’accouchement.



Les bénéfices du massage du périnée

Il permettrait d’augmenter la circulation sanguine dans le périnée et ainsi, d’améliorer l’élasticité des tissus. Si vous le réalisez à partir du début du huitième mois de grossesse (quand vous êtes en congé maternité et que vous avez des moments tranquilles à la maison !) le massage du périnée vous apportera de nombreux avantages.

Il va notamment permettre de :

  • atténuer la douleur pendant l’expulsion :

Le massage régulier de votre périnée peut soulager la sensation de forte brûlure si souvent vécue par les mamans lors de l’expulsion de leur bébé. En étirant doucement et régulièrement votre périnée, il s’assouplira et s’ouvrira plus facilement lors du passage de la tête de votre bébé et vous causera moins de douleur.

  • aider la tête du bébé à sortir plus facilement et/ou plus rapidement :

Encore une fois, si le périnée s’étire plus facilement, la tête de votre bébé pourra sortir plus facilement ou rapidement. Le massage peut aussi vous aider à prendre conscience de la sensation de pression et d’étirement, et vous aider à la rendre plus familière. Si vous savez à quoi vous attendre, vous serez certainement moins tendue et plus apte à vous ouvrir au passage de votre bébé.

  • éviter une déchirure :

Une équipe de chercheurs (4) a regroupé quatre études sur les avantages du massage périnéal et a constaté qu’il réduisait le risque de traumatisme périnéal de 10% pour les mamans qui accouchent pour la première fois. Cette étude n’a pas réussi à prouver de réduction du traumatisme périnéal chez les mamans qui avaient plusieurs enfants, mais a par contre montré une diminution de 32% du risque de douleurs du périnée jusqu’à trois mois après l’accouchement.

  • éviter une épisiotomie :

Les mêmes chercheurs ont découvert que le massage du périnée en fin de grossesse contribuait aussi à réduire les épisiotomies de 16% pour les primipares, mais qu’il ne le réduisait pas de façon significative pour les autres.


Comment masser votre périnée ?

Voici les instructions, étape par étape, pour vous initier au massage du périnée chez vous. Avant de vous lancer, vérifiez auprès de votre médecin ou de votre sage-femme si le massage périnéal ou vaginal est sans danger pour vous.


Quand commencer le massage périnéal, et à quelle fréquence?


Il est préférable de commencer le massage périnéal prénatal entre 34 et 37 semaines.


En ce qui concerne la fréquence des massages, je n’ai pas trouvé de consignes claires dans les études médicales sur le sujet. Dans l’étude des professeurs Beckmann et Garret mentionnée plus haut, les données suggèrent de façon surprenante qu’un massage moins fréquent du périnée (1 à 2 fois par semaine) entraînait moins de traumatismes du périnée.

Cependant, la plus grande étude de leur examen a montré que les femmes qui se massaient plus souvent (3 à 4 fois par semaine), augmentaient leurs chances de garder un périnée intact.

Nous avons donc consulté notre équipe de sage-femmes pour avoir des directives et elles nous ont conseillé ceci :

  • se masser au moins une fois par semaine à partir de la 37ème semaine,
  • voir si cette technique vous convient,
  • et si c’est le cas, massez-vous aussi souvent que vous le souhaitez.


Ce dont vous aurez besoin pour commencer


– Des mains propres (les vôtres ou celles de votre partenaire) avec des ongles courts ;
– Une huile de massage neutre, non toxique et non irritante comme l’huile d’amande douce, de noyaux d’abricot ou l’huile de coco ;
– Une serviette propre sur laquelle vous étendre ;
– Un miroir (si vous ressentez le besoin de regarder).


Comment faire le massage périnéal vous-même ?

Tout d’abord, préparez votre corps :

– Prenez un bain chaud ou utilisez un gant de toilette chaud pour assouplir la zone (pendant 2 ou 3 minutes).
– Installez-vous dans une position confortable sur une serviette propre. Essayez de vous caler avec des oreillers ou votre coussin de grossesse.

– Appliquez de l’huile de massage sur votre périnée.
– Ensuite, suivez ces trois étapes :

1. Insérez un ou deux pouces dans votre vagin (environ jusqu’à la moitié du doigt), et exercez une pression ferme mais douce sur le périnée. Laissez le périnée s’étirer pendant une minute ou deux. Vous pouvez ressentir une légère sensation de brûlure ou d’étirement, mais si vous ressentez une forte douleur, exercez une pression plus douce, ou arrêtez le massage. Soyez particulièrement vigilante si vous avez déjà une cicatrice d’épisiotomie ou de déchirure.

Une fois que le périnée a été étiré pendant quelques minutes, déplacez doucement votre pouce vers le haut le long des côtés du vagin, en l’étirant d’un côté à l’autre. Pour vous aider, vous pouvez imaginer que vous passez la pulpe de votre pouce à l’intérieur d’un bol, d’un côté à l’autre.

Continuez pendant 3 à 5 minutes minimum, et aussi longtemps que ce massage est confortable.

Astuce : Si vous rencontrez des difficultés à faire ce massage, mais que vous souhaitez quand même le faire toute seule, vous pouvez poser un pied sur une chaise (de sorte que vous êtes dans une position fente) et effectuer le massage comme décrit ci-dessus.

Comment votre partenaire peut vous masser le périnée ?

Avant tout, assurez-vous que vous et votre partenaire êtes bien à l’aise avec cette idée. Le massage ne sera pas aussi efficace et bénéfique si vous vous sentez mal à l’aise ou tendue.
Suivez les instructions ci-dessus, sauf que votre partenaire utilisera ses index au lieu de pouces. Il insérera un ou deux doigts jusqu’à la première phalange dans votre vagin, et effectuera les mouvements d’extension du périnée décrits ci-dessus.

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter le guide du massage du périnée édité par Welleda en téléchargement ici : http://www.weleda.fr/le-laboratoire/publications



Et vous ? Avez-vous pratiqué le massage du périnée avant votre accouchement ? Prévoyez-vous de le faire ? Pensez-vous que c’est utile ? Partagez votre expérience avec nous dans les commentaires ci-dessous.


Sources

 (1) Viswanathan M, Hartmann K, Palmieri R, et al., “The Use of Episiotomy in Obstetrical Care: A Systematic Review : Summary”, Agency for Healthcare Research and Quality, 1998-2005. Trouvé sur : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK11967/

(2) Dannecker C1, Hillemanns P, Strauss A, Hasbargen U, Hepp H, Anthuber C, “Episiotomy and perineal tears presumed to be imminent: randomized controlled trial”, Acta of Obstetrics and Gynecology of Scandinavia, 2004. Trouvé sur : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24344705

(3) Alperin M, Krohn MA, Parviainen K, “Episiotomy and increase in the risk of obstetric laceration in a subsequent vaginal delivery”, Obstetrics and Gynecology, 2008. Trouvé sur : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18515508

(4) Beckmann MM, Garrett AJ, “Antenatal perineal massage for reducing perineal trauma”, The Cochrane Database of Systematic Review, 2006. Trouvé sur : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed?term=16437520

(5) Fariba Fahami, Zohreh Shokoohi, Mariam Kianpour, “The effects of perineal management techniques on labor complications”, Iranian Journal of Nursing and Midwifery Research, 2012. Trouvé sur : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3590696/

18 thoughts on “Comment préparer votre périnée avant l’accouchement ?

  • 9 November 2016 at 21 h 18 min
    Permalink

    Bonsoir,

    J’en suis à 38 Sa + 3 j, est- ce qu’il est encore temps de me masser ou ça ne sert plus à rien ?
    Merci d’avance pour votre réponse.

    Reply
  • 20 January 2017 at 22 h 51 min
    Permalink

    Bonjour les naturelle maman,

    Moi j’ai passé mon périnée pendant tout mon dernier mois de grossesse avec l’huile de massage du périnée de welleda sur les conseils de ma sage-femme. J’avais eu une episiotomie importante et handicapante lors de mon premier accouchement et j’avais très peur que ça recommence… J’ai donc massé 5 bonnes minutes par jour lorsque j’étais sur les toilettes et je n’ai eu qu’une toute petite déchirure qui n’a nécessité qu’un seul point de suture. Grâce au massage de mon périnée, j’ai mille fois mieux vécu les suites de mon accouchement, je le conseille donc à toutes les femmes enceintes qui se posent des questions sur cette méthode.

    Reply
  • 21 January 2017 at 10 h 31 min
    Permalink

    Déjà que je n’avais jamais entendu parlé de périnée avant d’être enceinte alors maintenant je découvre carrément qu’il faut le masser

    Reply
  • 21 January 2017 at 10 h 36 min
    Permalink

    Moi aussi j’ai massé mon périnée avec l’huile de massage spéciale de chez welleda. Je n’ai pas adoré le faire mais cela m’a permis de prendre conscience de cette zone de mon corps. En plus de ne pas avoir d’episiotomie ni de déchirure, ça m’a aussi beaucoup servi pour pousser correctement pendant la phase d’expulsion.

    Reply
  • 1 February 2017 at 14 h 26 min
    Permalink

    Bonjour à toutes les mamans naturelles,

    Est-ce que vous connaissez l’epi-no ? C’est un petit ballon qui prépare votre périnée pour ne pas avoir de déchirure à l’accouchement. C’est vraiment bien même s’il faut s’astreindre à faire des exercices avec 10 minutes par jour. Je suis sage-femme et je le recommande à toutes mes primipares. Parlez-en avec le professionnel de santé qui vous suit pendant votre grossesse.

    Reply
  • 14 March 2017 at 20 h 50 min
    Permalink

    Bonsoir naturelle maman,

    J’en suis à mon 8eme mois de grossesse et comme j’ai très peur de l’episiotomie et de la déchirure du périnée, ma sage-femme m’a proposé de préparer mon périnée avec un epi-no. Je trouve ça dommage que vous n’en parliez pas dans votre article, ce truc peut sauver le périnée des femmes et je n’ai pas trouvé grand chose dessus sur internet !!

    Reply
    • Anne-Laure Brunelle
      14 March 2017 at 21 h 06 min
      Permalink

      Chère Mariane,

      Si je ne l’ai pas cité dans cet article,c’est parce que je n’avais pas trouvé d’études scientifiques qui prouvaient son efficacité.
      Mais depuis, je me suis renseignée auprès de plusieurs sage-femmes qui le proposent à leurs parturientes et qui m’ont convaincu des bons résultats de cette pratique. J’ai notamment été convaincue par deux sages-femmes qui pratiquent l’accouchement à domicile avec un taux de 0% d’episiotomie depuis plus de 5 ans !
      J’en consacrerai donc un article entier très bientôt, j’espère que vous serez au rendez-vous pour le lire.
      En attendant, je vous souhaite le plus beau des accouchements pour vous et votre bébé.

      Reply
  • 27 March 2017 at 14 h 32 min
    Permalink

    C’est dingue que les épisiotomies soient encore pratiquées, j’en ai “subi” deux et j’ai appris depuis, grâce au groupe “violence obstétricales” sur facebook, et au blog de “marie accouche là” sur lemonde.fr que c’était pire que les déchirures et que c’était complètement inutile… J’ai hâte de lire votre article sur ce sujet qui me révolte depuis que j’ai accouché et que j’ai moi même été mutilée par des équipes médicales pressées et pas respectueuses.

    Reply
  • 29 March 2017 at 0 h 44 min
    Permalink

    C’est bien beau tout ça mais j’ai une copine qui a fait tout ces que vous conseiller et qui a fini par avoir une césarienne donc tout ça pour rien j’ai envie de dire ! Il faudrait peut être préciser que c’est super les massages du périnée mais que ça ne garantit pas un accouchement par voie basse idéal garanti.

    Reply
    • Anne-Laure Brunelle
      29 March 2017 at 8 h 37 min
      Permalink

      Chère Samantha,
      Il ne me semble pas avoir fait de fausses promesses. La grossesse est une affaire de lâcher-prise, et cela implique de rester ouverte à toute éventualité pour son accouchement. J’espère que votre amie a tout de même bien vécu la naissance de son bébé, et qu’elle ne regrette pas d’avoir préparé son périnée car même s’il n’a pas été sollicité par le passage de la tête de son bébé, il l’a tout de même été par le poids porté pendant neuf mois. Le massage, qui lui assure tonicité et élasticité, lui aura donc tout même procuré de nombreux bienfaits. Anne-Laure de Naturelle Maman

      Reply
  • 29 March 2017 at 8 h 53 min
    Permalink

    Bonjour,
    Après la naissance de ma seconde fille, j’ai eu beaucoup de probleme avec mon périné, malgré plusieurs formes de réeducation, j’avais continuellement des fuites, lorsque je riais, toussais, éternuais..je n’osais plus sortir…
    Je suis enceinte de ma troisième (fille !) et je suis obligéé de faire de la reeducation pendant ma grossesse car mon gynéco m’a dit que j’étais pas loin de la descente d’organes
    après 5 séances ça va déjà mieux de ce coté là …. mais je pense que je vais devoir m’y recoller après la naissance. Je conseille a toutes les mamans de préparer leur perinée pour qu’il ne leur arrive pas la même chose qu’à moi. A bientôt
    A bientôt
    Isabelle

    Reply
  • 29 March 2017 at 9 h 03 min
    Permalink

    J’ai commencé le massage un mois avant l’accouchement avec de l’huile d’amande douce bio, environ 10 minutes par jour, assise confortablement… Sur les toilettes ! Ma princesse serait passée sans problème s’il n’y avait pas eu les forceps donc épisio obligatoire…

    Reply
  • 29 March 2017 at 9 h 06 min
    Permalink

    Ma sage-femme, qui me suit depuis le début de mes grossesses et en qui j’ai une totale confiance, m’a dit que c’était bien de détendre et assouplir la peau du périnée, mais que ce n’est pas facile à faire, surtout à la fin, nos bras ne grandissant pas comme le fait notre ventre … et qu’on peut demander l’aide de son mari … ; )
    bonne journée
    Valérie

    Reply
  • 8 April 2017 at 18 h 35 min
    Permalink

    bonjour naturelle Maman, pour mon fils j’avais commencé le massage du perinée a l’huile d’amande douce environ 2 semaines avant d’accouché (sachant qu’il est né avec 3 semaines d’avance !!! ) manque de bol j’ai eu une episio a cause de la ventouse mais bon je pense aussi qu’il faut si prendre plus tot du coup la je suis enceinte de 6 mois et je commence deja de temps en temps parce que bon juste 15 jours ca a pas du suffir non plus !!

    Reply
  • 11 April 2017 at 8 h 23 min
    Permalink

    Bonjour naturelle maman,

    Je connaissais les exercices pour muscler le périnée, c’ezt ce que j’appelle les exercices de kegel. Ces bienfaits ne sont pas connus seulement pour l’accouchement d’ailleurs 😉

    Mais de mon côté je préfère le Pilates spécial femmes enceintes : ca permet de travailler aussi le reste: le dos, les abdos profonds, etc… et surtout de maintenir une certaine forme et de peut-être mieux la récupérer après… enfin c’est ce qui ce dit, mais j’y crois assez 🙂

    Reply
  • 17 April 2017 at 5 h 35 min
    Permalink

    Hello,
    Idem pour moi, je suis en toute fin de grossesse (37sa+3) et je masse mon périnée grâce au guide du massage du périnée que j’ai téléchargé sur le site de welleda.

    Reply
  • 8 May 2017 at 14 h 48 min
    Permalink

    Je suis enceinte de huit mois et même si je suis convaincue que vous avez raison, que c’est bien de masser son périnée, je n’y arrive pas. J’ai l’impression de me masturber, de faire un truc obscène ! Vous allez penser que je suis prude mais je n’ai jamais aimé me masturber et je ne me sens pas à l’aise en faisant ca. Est-ce qu’il y a d’autres moyens de préparer son périnée sans le massage ?

    Reply
  • 8 December 2017 at 10 h 37 min
    Permalink

    Bonjour,

    Actuellement dans mon 8eme mois, je commence tout juste le massage du périnée.
    Je trouve dommage que lors des cours de préparation à l’accouchement, les sages-femmes ne nous parlent pas des options pour assouplir le périnée (en tout cas pas dans les cours que j’ai suivis)
    Bien que ce soit une 2e grossesse pour moi, j’espère éviter autant que possible tout acte chirurgical (ma 1ère expérience étant une césarienne)
    Encore merci pour ces articles

    P.S. : Par contre, le lien (http://www.weleda.fr/le-laboratoire/publications) est un lien mort au jour d’aujourdhui…

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

X