Contre les vergetures, comment fabriquer votre propre collagène

Comme près de 70% des femmes enceintes (1), vous risquez de voir apparaître sur votre peau ce que certaines appellent un “arbre de vie”.

Certaines vous diront que les vergetures sont un beau symbole de la maternité, mais vous avez aussi le droit de les voir comme des marques disgracieuses, à éviter ou faire disparaître de toute urgence !

Une solution plus efficace que toutes les crèmes du commerce : booster votre production de collagène.

Pour cela, inutile de vider votre portefeuille dans des crèmes industrielles hors de prix. Découvrez plutôt dans cette lettre les solutions naturelles vraiment efficaces pour prévenir l’apparition des vergetures.

Et pour encore mieux les combattre, je vous propose d’abord de mieux les cerner :

 


D’où proviennent les vergetures ? Quelles sont les causes de leur apparition ?

Les vergetures apparaissent lorsque la peau subit des étirements trop violents, qui amènent le derme à se déchirer.

Au cours de votre vie, différents événements peuvent provoquer ce désagrément : la puberté (croissance rapide), les régimes répétés (perte de poids rapide et “effet yoyo”) et bien sûr la grossesse (gain de poids).

Elles s’installent en général sur les bras, les cuisses et, pendant la grossesse, sur le ventre et les seins.

Une étude américaine réalisée par l’association American Pregnancy (2) a aussi prouvé que l’augmentation du niveau d’hormones était à l’origine des vergetures de grossesse : sous l’effet des hormones, la quantité d’eau contenue dans la peau augmente, détendant les liens entre les fibres de collagène. Tirée, la peau se déchire alors plus facilement et les vergetures se créent.

Le rôle des hormones, mais des œstrogènes cette fois, dans l’apparition des vergetures a aussi été démontré par le dermatologue Jean-Luc Schmutz (3) dans une étude médicale parue en 2003.

soigner les vergetures pendant la grossesse
comment prévenir l’apparition des vergetures de grossesse ? © Selbelyne

 


Les différents moyens pour fabriquer votre propre collagène

Que ce soit à cause de la prise de poids ou de l’augmentation des hormones, il existe une solution naturelle très efficace pour éviter de voir apparaître ces marques de grossesse, ou même de les effacer : le collagène.

Le collagène est en effet une protéine indispensable pour que votre peau soit en bonne santé, plus élastique.

Pour empêcher les vergetures de s’installer, aidez donc votre corps à fabriquer naturellement du collagène :

1. En consommant de la gélatine :

La gélatine est un concentré de collagène, elle en contient 80%.

Il est très facile d’en intégrer à votre régime quotidien :

  • En concoctant des desserts ou plats à base de feuilles de gélatine bio (j’aime particulièrement la marque  Sobo)
  • Ou bien en poudre, mélangée à un jus de fruit, du lait froid ou bien à votre yaourt ou muesli.
  • Vous pouvez également, si vous avez le temps, préparer votre propre gélatine.
    Pour cela demandez à votre boucher des os (porc, veau…), les plus gélatineux possible, que vous faites bouillir pendant plusieurs heures. Filtrez puis laissez refroidir. Apparaît alors une couche de gélatine.

2. En apportant à votre corps des vitamines A, C, E et du zinc :

Pour produire du collagène, votre corps a également besoin de vitamines A, C, E, et de zinc. Pour le contenter, voici les aliments à privilégier :

Vitamine A : quoi de mieux que l’incroyable l’huile de foie de morue ! On le trouve maintenant en gélule donc vous n’aurez plus à subir son horrible goût et il regorge de vitamine A. Sinon, vous pouvez opter pour :

  • le fromage (au lait pasteurisé uniquement, pour éviter la listériose) ;
  • les poissons gras (maquereaux, sardines, anchois…) ;
  • la viande de veau et de bœuf. Vous pouvez vous laisser tenter par les abats, si vous le souhaitez, mais seulement de temps en temps ;
  • les œufs, brouillés ou en omelette ;
  • les matières grasses animales : beurre et crème fraîche.

Vitamine C : cette vitamine est présente en grande quantité dans de nombreux fruits (cassis, kiwi, agrumes, fruits rouges), les poivrons (crus en particulier) et le brocoli.

N’hésitez pas à agrémenter vos plats d’herbes aromatiques, de persil, également riches en vitamines C.

Vitamine E : vous pouvez en trouver dans les épinards, les noix, noisettes, cacahuètes, les graines, les avocats, les fruits secs, l’huile d’olive et de colza.

Zinc : de manière générale, les femmes enceintes ou allaitantes doivent augmenter leur apport en zinc (4) :

  • Femme non enceinte et non allaitante : 8mg
  • Femmes enceintes = 11 mg
  • Femmes qui allaitent = 12 mg

Pour répondre à ce besoin, voici quelques aliments à intégrer à votre alimentation : le bœuf et l’agneau, les noix, les épinards, les champignons, les lentilles, les céréales complètes, le cacao en poudre et les produits laitiers.


3. En équilibrant votre apport en acides gras :

Les omégas 3 et 6 sont tous deux des acides gras dits “essentiels”, indispensables au bon fonctionnement de l’organisme.

Or nous consommons trop d’oméga-6 et insuffisamment d’oméga-3 (5) et ce déséquilibre a un impact sur l’élasticité et la fermeté de notre peau (6).

Pour rétablir cet équilibre, vous devez donc :

  • Réduire la quantité d’oméga-6 de votre alimentation : limiter les aliments industriels, qui en contiennent en grande quantité, sous forme d’huile de maïs, de tournesol, de palme, d’arachide, plus économiques.
    La viande et les produits laitiers également, puisque les animaux d’élevage ne sont plus nourris avec de l’herbe comme autrefois (d’ailleurs riche en oméga-3) mais avec du maïs, du soja et du fourrage.
  • Compléter avec des aliments riches en oméga-3 : les poissons gras, l’huile de colza, les légumes à feuille verte (mâche, épinard), les oléagineux, les œufs fermiers (pondus par des poules élevées en plein air, ayant bénéficié d’une alimentation riche en herbe fraîche et donc en oméga-3) et les germes de blé.

4. En consommant du soufre !

Le soufre est un nutriment nécessaire à la production de collagène.

Une étude a démontré que les animaux ayant un régime à faible teneur en soufre produisent moins de collagène que ceux bénéficiant d’une quantité plus importante (7).

Vous pourrez trouver du soufre dans la viande, les œufs et les légumes crucifères (brocolis, chou-fleur, choux, cresson, navet, radis, etc..).

Et si les vergetures ont déjà élu domicile? Rien n’est perdu non plus ! Des solutions naturelles existent pour les atténuer :


5. En préparant à la maison un cocktail d’huiles et de beurres exotiques :

De nombreuses femmes enceintes se limitent à l’application d’une crème du commerce pour traiter leurs vergetures.

Or, le problème doit être traité en profondeur.

Le régime alimentaire reste primordial, je vous recommande donc de suivre les conseils livrés précédemment.

En complément, certaines crèmes, à base d’huiles et de beurres s’avèrent effectivement très efficaces.

Ainsi, une étude espagnole menée entre 2009 et 2011 sur des femmes enceintes (8), a montré l’efficacité d’un produit composé de vitamine E et d’huile d’églantier : il a réduit de manière significative les vergetures chez les femmes qui en avaient et a prévenu leur apparition de manière plus efficace qu’un placebo chez les femmes qui n’en avaient pas.

De nombreux témoignages indiquent également que l’huile d’olive, l’huile de noix de coco, le beurre de cacao, la vitamine E, l’huile essentielle de géranium, et l’huile d’églantier sont des produits nourrissants qui, mélangés puis appliqués sur le ventre, réduisent, voire éliminent les vergetures.

Rien d’étonnant : les huiles et les beurres travaillent à l’hydratation de la peau et leur propriétés antioxydantes participent à l’élimination des radicaux libres qui peuvent endommager la peau.

 


Une recette à réaliser chez vous :

Pour que vous profitiez des bienfaits des huiles les plus efficaces, je vous propose la recette d’une crème que j’ai appliquée lors de mes deux grossesses et qui m’a été conseillée par une sage-femme spécialisée en aromathérapie.

Ces produits se trouvent facilement sur internet ou dans les magasins Aroma-zone.

Ils ne sont pas chers et cette préparation devrait être suffisante pour vous masser pendant toute votre grossesse.

Ingrédients :
  • 1/2 tasse d’huile de coco vierge biologique
  • 1/4 tasse de beurre de cacao brut
  • 1 cuillère à café d’huile de vitamine E
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’églantier
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’amande amère
  • 20 gouttes de géranium et lavande
Préparation :

Dans une casserole à feu doux, faites fondre le beurre de cacao dans l’huile de coco en mélangeant régulièrement, versez le mélange dans un récipient en verre et laissez refroidir.

Ajoutez les autres huiles et mixez à l’aide d’un blender ou d’un mixeur plongeant.

Refermez bien le récipient et conservez-le dans un endroit frais et à l’abri de la lumière.

Appliquez 2 fois par jour directement sur les zones à risque pendant la grossesse ou sur les vergetures si vous en avez déjà.

Pour moi, ces techniques ont été réellement efficaces. A part quelques marques sur la poitrine au moment de l’allaitement, je n’ai aucune vergeture, alors que ma mère en a eu beaucoup pendant ses grossesses et m’avait prévenue de faire attention car j’avais certainement une peau à risques.

Je vous encourage donc vraiment à intégrer de la gélatine végétale dans votre alimentation en allant piocher des recettes sur internet, mais aussi à vous masser le plus possible avec la préparation que je vous ai conseillée.

Si vous êtes prête à concocter d’autres cosmétiques naturelles chez vous, nous vous proposerons d’ici peu pleins de recettes très efficaces pour le visage, le corps et les cheveux dans notre guide de la grossesse naturelle (nous vous informerons dès qu’il sera disponible).

A très bientôt,

Lise Martin


Et vous ?

Avez-vous des remèdes naturels contre les vergetures à partager ? Au contraire, avez-vous acheté des produits anti-vergetures que vous déconseillez ? Partagez votre expérience avec nous dans les commentaires ci-dessous.


Sources :

  1. Picard D, Sellier S, Houivet E, Marpeau L, Fournet P, Thobois B, Bénichou J, Joly P. , “Incidence and risk factors for striae gravidarum”, J Am Acad Dermatol, 2015.Trouvé sur : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26369842
  2. American Pregnancy Association, “Are Pregnancy Stretch Marks Different?”.
    Trouvé sur : http://americanpregnancy.org/your-pregnancy/are-pregnancy-stretchmarks-different
  3. Schmutz JL, “Physiological skin changes during pregnancy”, Presse médicale, 2003. Trouvé sur : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/14663383
  4. Food and Nutrition Board, Institute of Medicine : “Dietary Reference Intakes for Vitamin A, Vitamin K, Arsenic, Boron, Chromium, Copper, Iodine, Iron, Manganese, Molybdenum, Nickel, Silicon, Vanadium, and Zinc”, 2002.
    Trouvé sur : https://www.nap.edu/read/10026/chapter/1#xiii
  5. Kris-Etherton PM, Harris WS, Appel LJ; American Heart Association Nutrition Committee, “Fish consumption, fish oil, omega-3 fatty acids, and cardiovascular disease.”, 2002.
    Trouvé sur : http://circ.ahajournals.org/content/106/21/2747
  6. Di Poï N, “Function of peroxisome proliferator-activated receptors (PPAR) in skin homesostasis”, 2004.
  7. “Changes in collagen metabolism caused by feeding diets low in inorganic sulfur.”, Journal of Nutrition, 1965. Trouvé sur : https://www.researchgate.net/publication/17352450
  8. García Hernández JÁ, Madera González D, Padilla Castillo M, Figueras Falcón T, “Use of a specific anti-stretch mark cream for preventing or reducing the severity of striae gravidarum. Randomized, double-blind, controlled trial.”, 2013.
    Trouvé sur : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23237514

2 thoughts on “Contre les vergetures, comment fabriquer votre propre collagène

  • 15 May 2017 at 8 h 26 min
    Permalink

    Bonjour maman nature,

    Est-ce que sa peu aider à enlever les vergetures déjà existantes votre crème ? Et la gélatine de porc c’est bon pour réduire les vergetures aussi ?

    Reply
  • 19 May 2017 at 16 h 35 min
    Permalink

    Moi j’ai aussi fait mon propre mélange d’huiles vegetales et d’huiles essentielles pour prévenir les vergetures (je suis à 34 semaines donc j’ai l’impression que je vais exploser de partout). J’y ai mis de l’huile de noyaux d’abricots, de l’huile de nigelle, de l’huile d’argan et de l’huile essentielle d’helychrise italienne.

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

X