fbpx
Bonjour et bienvenue chez Naturelle maman !4 décembre 2021

9 remèdes naturels pour accélérer la cicatrisation d’une épisiotomie

Si vous subi une épisiotomie, vous trouverez dans cet article les 9 remèdes naturels les plus efficaces pour accélérer votre guérison et votre cicatrisation. Apprenez les bons gestes pour ne pas garder de séquelles et récupérer plus rapidement pendant votre post-partum.

J’aimerais tellement ne plus avoir à publier cet article… Mais si vous êtes arrivée ici, c’est certainement parce que vous avez subi une épisiotomie et que vous cherchez les meilleurs moyens d’en guérir. J’ai écrit cet article pour vous.

Car vous n’êtes pas seule.

1 femme sur 5 subit une épisiotomie au cours de son accouchement

1 femme sur 5 est mutilée alors qu’il a été prouvé que cet acte est inutile dans la grande majorité des cas et plus dangereux et handicapant qu’une déchirure.

J’en fais partie.

J’ai été victime de deux épisiotomies non consenties, soi-disant en prévention pour une suspicion de macrosomie pour mes deux aînés… que j’ai eu énormément de mal à accepter. 

Dans ce moment de vulnérabilité, j’ai eu la chance de rencontrer une sage-femme très proche des femmes et aux grandes qualités humaines.

Elle m’a proposé de me familiariser avec ma cicatrice en m’invitant à en prendre soin moi-même et à la regarder dans un miroir.   

J’ai accepté de le faire avec elle, à l’aide d’un petit miroir de poche.   

J’étais littéralement terrorisée car les douleurs que je ressentais étaient très fortes. 

Mais finalement… ça m’a fait un bien fou.   

Grâce à elle, à quelques produits de soin naturels, à quelques heures de massage et des bonnes séances de rééducation du périnée quelques semaines plus tard, j’ai bien cicatrisé et retrouvé les sensations que j’avais avant d’accoucher. 

Si vous me lisez et que vous n’avez pas encore accouché, pensez à noter noir sur blanc votre refus de l’épisiotomie dans votre projet de naissance et massez votre périnée tous les jours avec de l’huile végétale pendant votre dernier mois d’accouchement !

Je vous explique comment faire dans cet article.

Si vous avez accouché et que vous avez subi une épisiotomie ou une déchirure au cours de votre accouchement, je vous donne ci dessous quelques conseils pour prendre soin de votre cicatrice dès que vous n’aurez plus de pansement, de fils ou d’agrafes, et mettre toutes les chances de votre côté pour garder une marque toute fine et presque invisible, sans douleur.

Click here to subscribe

Les produits naturels désinfectants et cicatrisants

La teinture mère de calendula  

Le calendula, aussi appelé “souci officinal” ou « souci des jardins », a des vertus apaisantes, anti-inflammatoires, antiseptiques et désinfectantes très intéressantes en cas de cicatrice, qu’elle soit superficielle ou profonde.

En cas de déchirure et d’épisiotomie, vous pouvez l’utiliser pour vous rincer après avoir fait pipi à chaque fois que vous allez aux toilettes.

Il vous suffit de la diluer en versant un bouchon de teinture mère dans un grand verre d’eau.

Si vous souhaitez soigner une cicatrice de césarienne, il vous suffira d’en mettre sur un coton ou une compresse stérile, soit pure, soit diluée dans un peu d’eau, pour le tamponner sur votre cicatrice.  

teinture-mère de calendula pour le post-partum
La teinture-mère de calendula est idéale pour favoriser la cicatrisation d’une déchirure ou d’une épisiotomie.

L’argile blanche  

Comme le calendula, l’argile blanche regorge de propriétés favorables à une bonne cicatrisation.

Elle est antiseptique, anti-inflammatoire, régénérante (elle permet à la peau de se reconstruire), mais est aussi purifiante et hémostatique (elle arrête les saignements). 

– Vous pouvez la saupoudrer délicatement sur votre plaie pour la laisser absorber la quantité adéquate.

– Ou bien faire un cataplasme d’argile que vous laissez sur votre serviette hygiénique et que vous changerez régulièrement.  

Les massages  

Une fois les fils enlevés et après avoir obtenu le feu vert de votre médecin ou de votre sage-femme, prenez l’habitude de masser délicatement votre cicatrice, en faisant bouger la peau comme si vous la « décolliez » de vos muscles.  

Prenez le temps d’apprivoiser cette zone sensible.

Les premiers jours, posez votre doigt sur la cicatrice sans appuyer, et faites simplement des petits ronds pour faire légèrement bouger la peau.  

Une fois la plaie complètement cicatrisée et les croûtes complètement tombées, vous pouvez la masser en utilisant la préparation ci-dessous à base d’huiles essentielles d’hélichryse italienne et de lavande vraie.  

Après quelques semaines, vous pourrez réellement masser et mobiliser la cicatrice en alternant des mouvements circulatoires et de haut en bas en « zigzagant ».

Idéalement, vous arriverez à faire rouler des parties de cette zone entre vos doigts pour augmenter l’effet du massage en profondeur.  

kit accouchement homéopathie naturelle maman

Homéopathie  

– Les huit premiers jours, prenez Arnica Montana 7CH ou Arnica Montana D3, à raison de 5 granules 3 fois par jour pendant huit jours pour soulager les hématomes et les courbatures, avec Staphysagria 9CH à raison de 5 granules trois fois par jour pour aider à la cicatrisation.  

– Après huit jours, si votre cicatrice ressemble a une brûlure (rouge et gonflée) : 5 granules de Causticum 9ch.  

– En cas de démangeaisons : 5 granules de Floricum acidum en 9ch 3 fois par jour pendant un mois.

– En cas de douleurs : 5 granules d’Hypericum perforatum 15ch.  

– En cas de traumatisme psychique, une dose unique ou deux demi doses de Staphysagria en 12CH. Répéter 48h après l’accouchement.  

– Pour les femmes qui ont une tendance à mal cicatriser, possibilité de prendre des granules de Graphites avant l’accouchement pour favoriser une meilleure cicatrisation de la plaie en post-partum.  

Huile essentielle d'hélichryse italienne - Naturelle Maman
L’huile essentielle d’hélichryse italienne a des propriétés cicatrisantes puissantes – © Naturelle Maman

Aromathérapie  

Plusieurs huiles essentielles peuvent être d’un précieux soutien pendant le post-partum (je les référence toutes dans cet article si ça vous intéresse).

Pendant les premiers mois, quand la cicatrice est encore rouge, vous pouvez la masser avec deux gouttes d’huile essentielle de lavande vraie pure ou diluée dans deux gouttes d’huile végétale d’amande douce ou de noyaux d’abricot. Massez votre cicatrice matin et soir.  

Si vous avez subi une épisiotomie, vous pouvez mettre quelques gouttes d’huile essentielle d’hamamélis sur votre serviette hygiènique pour éviter que le sang n’adhère aux points de suture.  

L’huile essentielle d’hélichryse italienne est également très réputée pour ses vertus cicatrisantes. Vous pouvez l’utiliser en synergie avec l’huile essentielle de lavande vraie, selon la posologie suivante :  

✅ Huile essentielle de Lavande vraie : 35 gouttes

✅ Huile essentielle d’Hélichryse italienne : 35 gouttes

✅ Huile végétale de Rose musquée : 50 ml

✅ Huile végétale de Germes de blé : 50 ml

✅ Une application matin et soir sur la cicatrice jusqu’à amélioration.

Les huiles végétales cicatrisantes  

Huile de rose musquée : Vous pouvez aussi masser votre cicatrice avec de l’huile végétale de rose musquée, jusqu’à ce que son aspect s’améliore. Riche en acide gras, oméga 3 et oméga 6, l’huile de rose musquée contient également de la vitamine E, de la vitamine K et de la vitamine A. Autant de propriétés nourrissantes et antioxydantes, qui hydratent et favorise la régénération des cellules. Après l’avoir réchauffée entre vos mains, appliquez-là sur votre cicatrice, en massant votre peau avec des gestes circulaires jusqu’à absorption.  

Baume de grande consoude : Riche en allantoïne, un composé auquel elle doit ses exceptionnelles propriétés cicatrisantes, la consoude ne se contente pas de refermer les plaies, elle agit aussi sur les tissus voisins en stimulant les fibroblastes, cellules responsables de la formation des fibres de la peau, et notamment du collagène. Outre l’action réparatrice de l’allantoïne, la présence de tanins permet d’assécher les lésions et d’accélérer la cicatrisation. Il existe de nombreuses crèmes à base de consoude, mais des compresses à base d’infusion ou l’application de macération huileuse sont aussi efficaces.  

Pommade au Rescue : Le remède d’urgence du Dr Bach existe en pommade à utiliser 3 à 4 semaines après l’accouchement, la pommade est intéressante car elle va également travailler sur le psychisme en encourageant le corps émotionnel à s’apaiser et à se refermer, tout en favorisant l’équilibre du système nerveux.  

Sauna vaginal en post-partum : les bienfaits des bains de siège ou bain de vapeur aux plantes

Certaines plantes peuvent également être utilisées en bain de siège ou en bain de vapeur vaginal pour aider à prévenir les infections, accéler la guérison des épisiotomies ou déchirures et calmer les douleurs du post-partum. 

Petite astuce pour votre confort… Pour les bains de vapeur, vous pouvez utiliser un saladier assez grand pour pouvoir le « coincer » dans la cuvette des toilettes pour n’avoir qu’à vous asseoir tranquillement sur vos toilettes avec un bon bouquin !

Feuilles de grande consoude, bourse à pasteur, ortie, camomille, thym, pétales de rose, feuilles de framboisier

Utilisez ce que vous trouverez chez votre herboriste ou dans la nature car toutes sont excellentes pour aider votre vagin et votre utérus à se remettre en douceur.  

Pour un bain de vapeur vaginal, mettez de l’eau bouillante dans un pot ou une casserole, ajoutez les plantes et les fleurs, et accroupissez-vous au-dessus du pot ! Aussi simple que ça.

Il vous faudra un peu plus de temps de préparation pour un bain de siège car il faut laisser les plantes macérer pendant huit heures.

Si votre cicatrice est tendue et vous fait mal, vous pouvez par exemple laisser infuser 100 grammes d’hamamélis séchée dans deux litres d’eau, puis laisser macérer pendant huit heures.

Séparez ensuite le liquide des plantes et asseyez-vous dedans pendant 10 à 15 minutes. Soulagement garanti ! 

Et vous ? Avez-vous subi une épisiotomie ? Comment avez-vous fait pour cicatriser ? Qui vous a conseillée ? Quelle rééducation du périnée avez-vous choisie ? Êtes-vous totalement remise aujourd’hui ou avez-vous gardé des séquelles ? Partagez votre expérience avec la communauté des naturelles mamans dans les commentaires ci-dessous.

Anne-Laure Brunelle

Click here to subscribe

5 Comments

  1. Eleo Reply

    Excellent artixlew super complet merci beaucoup. Je fais plutôt partie de celles qui sont terrorisées par l’épisiotomie car j’en ai déjà une et je ne veux surtout pas en avoir une autre, j’ai trop souffert après mon premier accouchement. Je vais aller voir votre article sure massage du périnée !

  2. Nath67 Reply

    J’ai une déchirure doublée d’une episio de grade 4 qui m’a choquée à vie. J’ai mis des années et des années avant de m’en remettre. Merci du fond du coeur pour votre témoignage si sincère et juste, comme toujours c’est un bonheur de vous lire.

  3. Cathy F. Reply

    Bonjour Naturelle Maman ! Je voulais vous remercier pour toutes les infos que vous partagez avec nous. A chaque article, ce sont des dizaines de remèdes et d’etudes scientifiques qui sont référencées, je suis toujours bluffée et en apprends énormément. Je suis naturopathe et ostéopathe périnatale et vos articles et votre newsletter sont de vrais compléments à ma pratique et à ma formation.

  4. scrapcaty Reply

    Merci beaucoup naturelle mamanpour ces conseils précieux. Ma cicatrice d’episio est très sensible. J’ai peur que les points sautent : j’ai eu le droit à 8 points de soutures
    j’ai vraiment mal quand je m’assoie il faudrait que je reste debout et les jambes ecartées pour vraiment être bien…

  5. Nooala Reply

    J’ai fait tout ce que vous avez conseillé : calendula, argile blanche et homéopathie après validation de la sage-femme qui est venue chez moi en prado et ça a super bien marché, merci pour vos bons conseils. Après je n’avais pas de cicatrice d’épisiotomie, seulement de déchirure et les sages-femmes de la mater m’ont expliqué que ça cicatrisait plus vite que l’épisio.

Répondre à scrapcaty Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *