fbpx
Bonjour et bienvenue chez Naturelle maman !18 juin 2024
L'huile d'onagre pour améliorer la qualité de la glaire cervicale - Naturelle Maman

Améliorez la qualité de votre glaire cervicale pour augmenter vos chances de grossesse

La glaire cervicale est une sécrétion visqueuse produite par le col de l’utérus, qui joue un rôle essentiel dans la fertilité féminine. Plus elle est abondante, fluide et élastique, plus elle augmente vos chances de grossesse. Or, il arrive que la glaire cervicale soit de mauvaise qualité, trop épaisse, trop acide ou trop rare et diminue vos chances de concevoir un bébé naturellement. Heureusement, il existe des solutions naturelles pour améliorer la qualité de la glaire cervicale et augmenter vos chances de grossesse. Dans cet article, Marie-Liesse Goutte, infirmière DE spécialisée dans la prise en charge de l’infertilité, vous présente quelques astuces simples et efficaces, que vous pouvez mettre en pratique dès aujourd’hui.

Cela fait maintenant 15 ans que je suis passionnée par la glaire cervicale. Drôle de passion me direz-vous, mais sachez qu’elle est familiale !

En effet mes parents eux-mêmes se sont formés pour apprendre pour enseigner les méthodes d’observation du cycle il y a 30 ans.

Toutes jeunes, avec mes sœurs, nous avons appris ce que c’est que la glaire, mucus sécrété par le col utérin et qui a différentes fonctions. 

Quelles sont les propriétés de la glaire cervicale ?

La glaire a deux façon d’agir : elle est de type infécond, complètement obstructive, compacte, elle bouche l’entrée du col.

Ou de type fécond : elle se liquéfie pour se gorger à 90% d’eau, et permet ainsi la fécondation s’il y a un rapport non-protégé.

Elle va trier, nourrir, protéger les spermatozoïdes, le temps que l’ovulation ait lieu. Hors du coté fécondité, c’est un très bon indice de fertilité, et elle permet d’observer le bon fonctionnement du cycle. 

La femme a donc de la glaire tout au long du cycle, mais ne peut la sentir et l’observer que quelques jours par cycle, cela signe l’entrée puis la sortie de sa période fertile.

Elle est, comme on l’a vu précédemment, indispensable à la fécondation puisque sans elle, les spermatozoïdes vont mourir dans le vagin et ne pas réussir à passer le col utérin. 

Schématiquement, si vous observez votre cycle : vous allez avoir vos règles, puis la plupart du temps, quelques jours secs (mais pas toujours), ensuite vous allez commencer à sentir une humidité qui va aller crescendo, tout en pouvant observer une glaire de plus en plus filante au niveau de la vulve.

La sensation d’humidité va ensuite se stopper et vous entrerez dans ce qu’on appelle : le post-ovulatoire. 

Vous comprenez donc bien l’importance de la qualité de la glaire cervicale dans un désir de bébé, puisqu’elle sert de transporteur et de mère nourricière aux spermatozoïdes.

Peu de personnes savent, d’ailleurs que sans glaire, les spermatozoïdes ne vont pas être activés pour aller féconder l’ovule. C’est dans la glaire qu’ils vont recevoir la signature de la cellule à aller féconder, sinon ils fusionneraient dans n’importe quelle cellule.

Malheureusement, nous allons maintenant voir que plusieurs facteurs peuvent avoir un impact négatif sur la glaire. Que ce soit pour sa sécrétion : la quantité ou bien sa qualité. 

Cliquez pour le recevoir gratuitement !

Quels facteurs vont avoir un impact sur la glaire cervicale ?

Le facteur le plus courant est la déshydratation. Nous avons vu que la glaire est composée majoritairement d’eau, cela parait donc logique.

La glaire, sécrétée par le col, est dépendante du taux des oestrogènes, ce sont eux qui vont stimuler le col à produire de la glaire de type fécond.

Un déficit en oestrogènes, impactera, donc, négativement la glaire. Ce sont souvent des femmes qui ont peu de glaire en visuel, mais surtout quasiment pas de sensation humide au niveau de la vulve.

Vous pouvez valider cette idée en faisant doser au troisième jour de vos règles votre taux d’oestrogènes. S’il est à moins de 50 ng/mL, il me parait judicieux de soutenir votre sécrétion d’oestrogènes. Voilà pour la quantité, regardons maintenant du côté de la qualité.

La première chose à laquelle je pense est une glaire trop acide, elle ne pourra pas aider, et maintenir en vie les spermatozoïdes.

Plusieurs façons de s’en rendre compte : poser un peu de mucus sur une bandelette de ph, ou faire un test de Hühner sur prescription médicale. On cherche à avoir un ph de glaire entre 7 et 8,5.

La glaire peut aussi ne pas être suffisamment fluidifiée et élastique, on ne trouve pas forcément de cause… mais cela se corrige assez facilement au naturel. Vous pouvez vous en rendre compte en quantifiant votre glaire, certaines méthodes d’observation du cycle vont faire ce qu’elles appellent : des scores de glaire. Si vous voyez très peu de glaire, malgré une belle sensation d’humidité, ou même pas de glaire du tout, c’est peut-être votre cas. 

L’inflammation a aussi un impact négatif sur la quantité et la qualité de la glaire en l’asséchant, je n’ai pas trouvé d’études dessus mais c’est le résultat de ce que j’ai pu voir avec les femmes que j’ai reçues… En travaillant sur cette inflammation, on obtient une glaire de bien meilleure qualité. Je pense aussi que cela avait un lien avec une meilleure qualité d’ovulation. L’inflammation se détecte avec des douleurs à l’ovulation et durant tout le cycle, mais aussi avec un ventre gonflé à certains moments du cycle. 

Les infections, bien sûr, ne vont pas favoriser une belle glaire, puisque le col est en difficulté, un traitement médical est ici nécessaire, qu’on pourra completer avec une prise de probiotiques. Il y a notamment le L-Casei, qui a un tropisme particulier sur le col de l’utérus. Le diagnostic se fait lors d’un examen gynécologique. 

Pour finir, il y a parfois des anticorps anti-spermatiques dans la glaire, je ne l’ai pour ma part jamais rencontré, mais il y a quelques cas, on pourra ici travailler sur l’hyper immunité. C’est encore le test de Huhner qui sera utile ici, pour savoir ce qu’il en est. 

Comment améliorer la qualité de votre glaire cervicale ?

Une fois que vous aurez identifié un éventuel déséquilibre, il ne vous reste plus qu’à trouver des astuces et remèdes adaptés pour vous accompagner.

Buvez suffisamment d’eau

La première astuce pour améliorer la qualité de la glaire cervicale est de boire suffisamment d’eau. En effet, la glaire cervicale est composée à 90% d’eau, donc une bonne hydratation est indispensable pour la rendre plus fluide et plus abondante. 

Veillez à boire de l’eau claire plutôt entre les repas, pour qu’elle soit directement assimilée.  

Des plantes oestrogènes-like pour réguler la production d’hormones

Le trèfle rouge fait partie des plantes pour améliorer la qualité de la glaire cervicale pour augmenter ses chances de grossesse - Naturelle Maman
Le trèfle rouge fait partie des plantes oestrogènes-like qui peuvent soutenir et améliorer votre équilibre hormonal © Naturelle Maman

Au naturel, les plantes oestrogènes-like vont être ici très intéressantes s’il n’y a pas suffisamment d’oestrogènes. On a par exemple : le trèfle rouge, la luzerne, la sauge. Attention il faut toujours aller chercher la cause qui empêche une bonne sécrétion des oestrogènes : carence en bon gras, épuisement, thyroïde fatiguée….

Vous pouvez utiliser ces plantes en infusion avec 3 tasses par jour et 1 cas par tasse. A ne prendre que du premier jour des règles jusqu’à l’ovulation. Ou bien en gélules qui se trouvent très facilement en pharmacie. N’ayez pas peur si vous voyez écrit « spécial ménopause » dessus, c’est seulement qu’elles vont être très utiles aussi à la ménopause pour la gestion des bouffées de chaleur, etc.

Le trèfle rouge, est particulièrement interessant puisqu’il va augmenter le ph de la glaire et donc permettre de la basifier.

On peut aussi conseiller, une alimentation plus basique, une cure de probiotiques, une cure de lithotamne (en suivant la posologie indiquée) et parfois même certains médecins ou praticiens préconisent l’utilisation de douches au bicarbonate.

Attention aussi aux savons que vous utilisez pour votre hygiène intime, l’eau claire est la plupart du temps suffisante. De même pour les lubrifiants, certains ont un ph trop acide et vont empêcher la glaire de bien faire son travail. 

L’onagre et la mauve pour fluidifier la glaire cervicale

Comment améliorer la qualité de votre glaire cervicale avec la mauve - Naturelle Maman
La mauve est une plante riche en mucilages qui aide à fluidifier la glaire cervicale © Naturelle Maman

Pour ce qui est d’une glaire de pauvre quantité, la plante qui est championne toutes compétitions est : l’onagre. Vous pouvez la prendre en gélules, environ 2 grammes par jour, de la sortie des règles jusqu’à la fin de la période féconde. L’huile d’onagre est riche en acide gras et permet de rendre plus qualitative la glaire, notamment en la fluidifiant. La mauve en infusion aura aussi cette qualité, c’est une plante qu’on appelle mucilagineuse et qui permet de fluidifier tous les mucus présents dans le corps, donc aussi la glaire cervicale. vous pouvez boire 3 tasses par jour sur la même période avec  une cuillère à café par tasse. Votre médecin traitant peut aussi vous conseiller un médicament : l’exomuc qui travaille de la même façon, il est vendu en pharmacie comme fluidifiant bronchique ! Les résultats sont assez bluffants que ce soit pour les plantes ou le médicament. La glaire est plus visible, plus filante, et en plus grande quantité. 

Le bourgeon de cassis en gemmothérapie pour lutter contre l’inflammation

Macérat de bourgeons de cassis en gemmothérapie - naturelle Maman
Le bourgeon de cassis en gemmothérapie est un excellent remède anti-inflammatoire – Naturelle Maman

Si vous pensez avoir un souci plutôt inflammatoire, je ne vous donnerai qu’un seul conseil : le bourgeon de cassis en gemmothérapie que je trouve très efficace. Vous pouvez prendre entre 5 et 15 gouttes le matin du lundi au vendredi, pendant plusieurs semaines.

En plus de moduler l’inflammation, il est reconnu comme étant un antioxydant de premier ordre. Ce qui aura un impact positif sur la qualité meme de l’ovule. Il pourra aussi soutenir l’organisme et aider, notamment, s’il y a des déséquilibre surrénaliens ou thyroïdiens abaissant la fertilité. 

En cas d’anticorps anti-spermatozoïdes, le cassis va être aussi interessant puisqu’il va venir moduler le système immunitaire, vous pourriez le cumuler avec du bourgeon de romarin, et du bourgeon de noyer, pour faire baisser l’hyper-immunité. Je pense que je proposerai aussi une cure de probiotiques… à voir… n’ayant jamais eu le cas je ne peux que vous partager mes idées.

Des solutions possibles en homéopathie

remèdes contre la fatigue de grossesse en homéopathie
Ces 3 remèdes peuvent vous être conseillés par un médecin ou une sage-femme homéopathe © Naturelle Maman

Il est aussi possible de consulter un médecin ou une sage-femme homéopathe qui pourront vous prescrire un traitement homéopathique adapté à votre terrain pour améliorer la qualité de la glaire cervicale, en fonction du type de glaire que vous avez. Voici quelques exemples de remèdes homéopathiques adaptés :

Si votre glaire cervicale est trop épaisse et collante, vous pouvez prendre Lycopodium 9 CH, 5 granules matin et soir.

Si votre glaire cervicale est trop acide, vous pouvez prendre Gelsemium 9 CH, 5 granules matin et soi.

Si votre glaire cervicale est insuffisante, vous pouvez prendre Folliculinum 9 CH, 5 granules le 7ème, en plutôt en deuxième partie de cycle.

Pour conclure il est courant qu’un couple en désir d’enfant, depuis plusieurs mois pourtant, arrive à concevoir, tout d’abord en observant mieux l’apparition de la glaire et en ayant des rapports à ce moment-là. Mais aussi en améliorant la qualité et la quantité de la glaire pendant la période féconde, le naturel ici est un allié de choix. J’espère que ce petit exposé te permettra d’y voir plus clair et de trouver ce qui peut impacter négativement ta glaire.  

Marie-Liesse Goutte

Cet article vous a plu ?

Si vous voulez aller plus loin, vous pouvez recevoir (gratuitement) dans votre boîte mail notre guide « 7 Trésors de la nature pour votre fertilité », il vous suffit de cliquer sur l’image ci-dessous :

Cliquez pour le recevoir gratuitement !

Sources

(1) Martin-Laval J, Sarocchi M. Confrontation de la glaire cervicale et du sperme. Rôle du pH. Techniques. Résultats, The interaction between sperm and cervical mucus. The role of the pH; techniques and results, Rev Fr Gynecol Obstet. 1976 Dec;71(12):751-4. French. PMID: 15308.

(2) https://www.msdmanuals.com/fr/professional/gyn%C3%A9cologie-et-obst%C3%A9trique/infertilit%C3%A9/dysfonctionnements-ovulatoires

(3) Cortez RE, Gonzalez de Mejia E. Blackcurrants (Ribes nigrum): A Review on Chemistry, Processing, and Health Benefits. J Food Sci. 2019 Sep;84(9):2387-2401. doi: 10.1111/1750-3841.14781. Epub 2019 Aug 27. PMID: 31454085.


Avertissement : En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site de Naturelle maman ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un professionnel de santé, seul en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.

Infirmière diplômée d'état, Marie-Liesse Goutte est aussi conseillère en phyto-aromathérapie spécialisée en restauration de la fertilité au naturel et monitrice méthode d'observation du cycle Billings.

One Comment

  1. Alizée Reply

    Que d’infos dans cet article riche et qualitatif merci beaucoup à vous ! Ça me donne envie pour la première fois de ma vie d’aller consulter une phytothérapeute ou une naturopathe pour me faire aider.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *