Bain chaud, hammam, sauna… dangereux pendant la grossesse ?

Pas très loin de chez moi dans le Valais, il y a des thermes incroyables.

Encerclés par les montagnes, les grands bains extérieurs sont ultra-chauds et équipés de jacuzzis et de jets de massage en tous genres.

Je vous en montre un petit aperçu pour que vous compreniez pourquoi j’ai tout le temps envie d’y aller !

D’où mon gros cas de conscience quand j’étais enceinte : Devais-je continuer à en profiter pour me détendre et profiter des bienfaits de l’eau thermale ?

Ou bien m’abstenir pour suivre les nombreuses mises en garde sur les effets de la chaleur pour mon bébé ?

À l’époque, j’ai choisi (dans la douleur et la frustration !) de ne pas y aller.

Par contre, je me suis autorisée de longs bains qui me faisaient un bien fou, et j’ai même fini par accoucher dans l’eau (!), mais je n’avais pas pour autant l’esprit tout à fait tranquille.

Tout ça, c’était AVANT la publication d’une large étude qui devrait vous rassurer et vous faire plaisir !

Il s’agit d’une méta-analyse scientifique qui regroupe les résultats de pas moins de 12 études scientifiques sur les effets de la température sur les femmes enceintes.

Menée par des chercheurs de l’Université de Sydney, elle a été publiée en mars 2018 dans le “British Medical Journal of Sports Medicine” (1).

L’équipe de scientifiques y a rassemblé les données et conclusions de 12 études menées auprès de 347 femmes enceintes exposées à une hausse de température corporelle, après une séance de sauna ou de hammam, ou un long bain chaud.

Des résultats précis et rassurants

La température corporelle la plus élevée observée durant ces études a été de 38,9°C, soit juste en dessous du seuil considéré comme tératogène. Immédiatement après l’activité (sauna, hammam, bain ou séance de sport), la température corporelle moyenne la plus élevée des femmes enceintes participantes était de 38,3°C, soit, là encore en dessous du seuil de dangerosité pour le fœtus.

Concrètement, l’étude résume très précisément les conditions dans lesquelles les femmes enceintes peuvent faire ces différentes activités qui augmentent la température corporelle. Selon l’étude, il est donc possible pour une femme enceinte de :

  • faire de l’exercice pour une durée de 35 minutes maximum, à 80-90% de sa fréquence cardiaque maximale, par une température ambiante de 25°C et un taux d’humidité de 45%;
  • faire une activité sportive aquatique dans une eau de 28,8 à 33,4°C durant 45 minutes maximum;
  • prendre un bain chaud à 40°C, ou se relaxer dans un sauna ou un hammam dont la température atteint jusqu’à 70°C pendant vingt minutes maximum.

Au vu de ces résultats, n’hésitez plus à vous prélasser dans un bon bain chaud, ou à vous détendre au cours d’une (petite) séance de hammam/sauna ou d’un jacuzzi. , 

Quelles précautions prendre ?

La première précaution à prendre est d’en parler à votre sage-femme. Elle pourra vous examiner et vous dire si le fait d’aller aux thermes ou dans un hammam est compatible avec votre état ou non. Chaque femme enceinte est différente et réagira en fonction de ses habitudes, mais aussi de sa physiologique.

Si votre sage-femme vous donne son feu vert, prenez quand même quelques précautions pour aménager votre séance bien-être :

  • Préférez les saunas à “basse-température” : évitez ceux à plus de 70°c et privilégiez les saunas traditionnels, ou bio-sauna, plutôt que les saunas à infrarouge.
  • Limiter la durée des séances : pas plus de 10 minutes dans le sauna et le hammam.
  • Eviter les bains ou les douches d’alternance trop froides : le choc chaud/froid peut déclencher des contractions dans le dernier trimestre. Prenez plutôt une douche tiède après la séance.
  • Bien récupérer entre chaque séance : Reposez-vous longuement entre deux passages dans la cabine, de préférence allongée.

Avant toute chose, et c’est valable pour à peu près toutes les pratiques pendant votre grossesse, soyez attentive aux signaux de votre corps et adaptez-vous en conséquence. A chaque femme de trouver ses propres limites durant sa grossesse en matière de chaleur. Au moindre doute ou à la moindre sensation d’inconfort, arrêtez net et parlez-en à votre sage-femme lors de votre prochaine consultation.

Anne-Laure Brunelle


Source : 

(1) Ravanelli N, Casasola W, English T, et alHeat stress and fetal risk. Environmental limits for exercise and passive heat stress during pregnancy: a systematic review with best evidence synthesisBr J Sports Med Published Online First: 01 March 2018. doi:10.1136/bjsports-2017-097914. Trouvé sur : https://bjsm.bmj.com/content/early/2018/01/24/bjsports-2017-097914.citation-tools

3 thoughts on “Bain chaud, hammam, sauna… dangereux pendant la grossesse ?

  • 8 February 2019 at 14 h 13 min
    Permalink

    J’ajouterais aussi comme conseil être toujours accompagnée durant ces séances afin d’etre Prise en charge au plus vite et évacuée en cas de problème 😉

    Reply
  • 8 February 2019 at 14 h 16 min
    Permalink

    Alors là moi j’en ai usé et abusé pendant toute ma grossesse. On est tellement bien dans l’eau chaude, et tellement lourde le reste du temps, je n’aurais pas eu la même grossesse dans ma baignoire chérie ! Et mon amour de bébé et moi on est là pour témoigner que ça ne nous a fait que du bien !

    Reply
  • 8 February 2019 at 14 h 54 min
    Permalink

    Ma sage-femme m’avait dit que les thermes c’était OK à condition de faire des pauses transat toutes les 20 minutes pour faire redescendre la température de mon corps. J’ai l’impression que sa correspond bien à ce que vous dites.

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *