Bonjour et bienvenue chez Naturelle maman !27 septembre 2021
Les astuces qui marchent vraiment pour aider votre bébé à dormir

5 astuces pour aider votre bébé à faire ses nuits

Comment instaurer une routine de sommeil pour apprendre à votre bébé à faire la différence entre le jour et la nuit ? Découvrez dans cet article 5 astuces pour accompagner en douceur votre bébé à s’adapter à son nouvel environnement et le voir se laisser aller doucement à faire ses nuits.

Dès sa 4ème semaine de vie, l’horloge biologique de votre bébé se met en marche. 

Concrètement, ça veut dire qu’il peut apprendre petit à petit à faire la différence entre le jour et la nuit et qu’il va progressivement allonger ses périodes de sommeil la nuit.

Cette nouvelle capacité va lui permettre de s’habituer en douceur au rythme de votre vie quotidienne, en apprenant à différencier les phases de veille et de sommeil. 

C’est à partir de ce moment-là, aux alentours d’un mois, que vous pouvez, si vous le souhaitez et si vous en ressentez le besoin, mettre en place une routine de sommeil pour encourager en douceur votre bébé à s’endormir de façon paisible et autonome.

Ces petites habitudes simples aideront son cerveau à transmettre les bons signaux hormonaux aux bons moments : de la mélatonine pour s’endormir et du cortisol pour se réveiller.

Progressivement, ses nuits s’allongeront jusqu’à 9 heures vers 3 mois, à 12 heures entre six mois et un an.

Mais ce ne sont bien-sûr que des repères, pas des vérités absolues.

Chaque bébé a un caractère et des besoins en terme de sommeil qui lui sont propres.

Mes trois enfants ont été elevés exactement pareil et n’ont pas du tout les mêmes besoins en terme de sommeil.

Je ne vous donnerai donc pas dans cet article de vérités établies à suivre à la lettre.

Click here to subscribe

Des conseils basés sur mon expérience de maman de 3 enfants

Je souhaite simplement partager mon expérience de maman avec vous.

J’ai mis en place une routine très calme et répétitive pour mon aîné qui a super bien fonctionné – il faisait des nuits de 10h à deux mois !

Pour ses petits frères et soeurs, la routine était déjà installée et ils se sont encore plus facilement adaptés.

Alice, ma petite dernière, n’a par contre pratiquement JAMAIS voulu faire de sieste en journée autre part que sur moi, mais elle a très vite intégré que la nuit était faite pour se reposer et dormait six heures consécutives dans son berceau à 4 semaines.

Conseils routine de sommeil bébé
Alice a un mois en plein essai de sieste dans son berceau © Naturelle Maman

Mais encore une fois, chaque bébé a des besoins affectifs très différents et tous ne vont pas faire les nuits à deux mois.

Selon votre mode de vie avant d’être parents, vos besoins en sommeil, votre rythme de travail, la présence plus ou moins fréquente de vos amis et de votre famille, etc. : mettre en place une routine de sommeil peut être plus ou moins facile à suivre et vous demandera certainement du temps, des efforts et de la cohérence.

Aucune pression, donc !

Construisez votre propre routine de sommeil selon vos besoins et osez demander de l’aide si vous sentez que le manque de sommeil est trop dur à supporter.

Ceci étant dit, si vous souhaitez essayer de mettre en place de bonnes habitudes pour mettre toutes les chances de votre côté de dormir à nouveau une nuit complète dans les semaines à venir, voici mes 5 meilleurs conseils pour y arriver.

Routine sommeil n°1 : Faites dormir votre bébé toujours dans le même environnement

Essayez de créer un environnement propice au sommeil dans la chambre où dort votre bébé, que vous reproduirez à chaque fois qu’il fera la sieste ou s’endormira le soir.

Peut-être plus important encore, couchez votre bébé quand il montre des signes de fatigue mais qu’il est encore éveillé.

Pour qu’un bébé fasse ses nuits, il faut d’abord qu’il soit capable de s’endormir seul. 

S’il s’endort chaque soir dans vos bras et que vous le couchez ensuite dans son berceau, il sera très perturbé de ne plus être au même endroit en se réveillant.

Après le rituel, couchez votre bébé encore éveillé dans son berceau afin qu’il apprenne à trouver lui-même le sommeil.

Pour qu’il différencie les siestes de la nuit, vous pouvez laisser les volets ouverts la journée.

Pendant la journée, j’ai toujours couché mes bébés dans leur berceau, face à une fenêtre.

Cela les divertissait de voir les mouvements des arbres et ils finissaient toujours par s’endormir seuls.

Quelques éléments à prendre en compte pour lui créer un environnement propice au sommeil :

✅ La chambre doit être un lieu calme et éloigné des bruits.

✅ La température idéale se situe autour de 18-20 °C.

✅ Sa chambre doit avoir un taux d’humidité relative compris entre 40% et 60%. En hiver, le chauffage a tendance a assécher l’air ambiant. Pour remédier à ce problème, vous pouvez simplement mettre un bol d’eau sur votre radiateur pour humidifier légèrement la pièce de façon constante.

✅ L’OMS recommande que votre nouveau-né dorme dans votre chambre pendant ses 6 premiers mois.

✅ La chambre et le lit doivent être associés au sommeil. N’en faites pas un lieu consacré aux jeux ou à toute autre activité.

✅ Votre bébé doit être confortablement installé et se sentir en sécurité dans la chambre. La présence d’un animal de compagnie, la musique et les lumières trop vives ne sont pas recommandées.

✅ Son matelas doit être ferme.

✅ Il ne doit pas y avoir de couverture lourde, d’oreiller ou de grosses peluches dans son lit qui puisse nuire à sa respiration ou le perturber.

✅ Lui donner un bain à heure fixe et le mettre en pyjama chaque soir l’aidera à différencier le jour et la nuit.

✅ Assurez-vous qu’il n’ait pas trop chaud ou froid en vérifiant ses mains et sa transpiration au niveau du cou. Le corps a besoin de diminuer sa température pour favoriser un bon sommeil.

✅ Si vous sentez que votre bébé a besoin d’être contenu, vous pouvez l’emmailloter avec un foulard, un grand lange ou une couverture légère. Si vous ne savez pas comment vous y prendre, la sage-femme Anna Roy vous explique comment l’emmailloter dans cette vidéo :

✅ Couchez votre bébé sur le dos. Toutefois, dès qu’il se tourne seul, il n’est plus nécessaire de le remettre sur le dos. Il peut choisir la position qui lui convient le mieux pour s’endormir.

Routine sommeil n°2 : Établissez une routine de sommeil le plus tôt possible

Est-ce que vous avez déjà remarqué que votre bébé était perturbé quand vous partiez en voyage, en week-end ou simplement pour la journée ?

C’est tout simplement parce que les bébés adorent la routine et ont besoin de repères fixes pour faciliter leur apprentissage et les sécuriser.

En installant chaque soir la même routine avant de le coucher, vous lui donnerez en douceur le signal qu’il est temps de dormir.

Plus vous serez constant pour les appliquer, plus votre bébé aura des repères rassurants pour comprendre qu’il peut s’endormir dans un environnement apaisant sans craindre le moindre changement.

Idées de routine de sommeil à mettre en place avant la sieste (5 à 10 minutes)

✅ un petit massage après le change

✅ des bercements dans vos bras

✅ une chanson douce

Idées de routine de sommeil à mettre en place avant la nuit (jusqu’à 1h avant de se coucher)

Pour que votre bébé associe l’heure d’aller dormir avec un moment de détente sécurisant, vous pouvez mettre en place chaque soir un rituel du sommeil affectueux et tranquille.

Ce moment privilégié avec vous l’aidera à se détendre le soir, à se calmer et prendre congé de la journée pour accueillir la nuit.

✅ Aidez votre bébé à faire la différence entre le jour et la nuit en réduisant le bruit, les stimulations et la lumière durant la nuit. Fermez les rideaux, faites en sorte qu’il fasse le plus sombre possible dans la chambre et réduisez le bruit dans la maison.

✅ Donnez-lui un bain tiède ou changez simplement sa couche en lui offrant un petit massage apaisant puis mettez le en pyjama pour lui donner un premier signal qu’il est temps de se préparer pour la nuit.

✅ Viens ensuite la période de détente, c’est le moment le plus important de la routine puisque pour dormir, le cerveau de votre bébé doit générer des ondes électriques plus lentes. 

Pour favoriser sa détente, vous pouvez lui chanter des chansons douces, lui lire une petite histoire, lui donner une dernière tétée… dans une pièce calme avec une lumière douce. Ce moment est propice aussi à un échange de tendresse où chacun vient remplir son réservoir affectif. Les activités de détente à éviter : émission de télévision, tablette, musique ou conversations trop fortes et animées, promenade à l’extérieur…  Ces activités sont plutôt stimulantes pour le cerveau, même si en apparence on ne le dirait pas.

✅ En tout dernier lieu, arrive la période d’affection, c’est-à-dire un dernier câlin et des bisous tous doux qui lui donnent le signal qu’il est temps de s’endormir.

Cette routine de sommeil en 3 étapes dure environ 20 minutes. Le fait de s’y tenir chaque soir lui donneront des repères solides qui le sécuriseront et l’aideront à associer l’endormissement à un moment de plaisir et de détente.

Petit à petit, il diminuera de lui-même tout son rythme pour se préparer au sommeil.

Comment apprendre à un bébé à faire ses nuits par Naturelle Maman
Ce petit berceau acheté dans un vide grenier m’a servi pour les 6 premiers mois de mes 3 enfants. © Naturelle Maman

Routine sommeil n°3 : Si vous allaitez, encouragez les tétées complètes

Pendant les 3 premiers mois, les tétées ne sont pas régulières peuvent durer de 20 à 40 minutes.

Mais certains bébés peuvent se fatiguent vite en tétant et s’endorment rapidement sans avoir fini de vider le sein de leur maman.

Or le lait le plus gras, qui rassasie votre bébé et lui permet de tenir plusieurs heures sans boire, n’arrive qu’en fin de tétée.

Petit à petit, vous pouvez donc lui faire prendre l’habitude de terminer des « tétées complètes » en le sollicitant tout doucement en lui parlant et en lui faisant des caresses pour qu’il reste éveillé pendant toute la tétée.

Si votre bébé refuse de prendre une tétée complète ou de se réveiller, ce n’est pas grave.

Mais essayez de ne pas laisser passer plus de trois tétées qui ne sont pas des tétées complètes.

Routine sommeil n°4 : Pas de trop grosses siestes pendant la journée

Il est important que vous essayiez de garder votre bébé à un horaire de sommeil assez régulier. Cela signifie que les siestes doivent durer au moins 30 à 45 minutes mais pas plus de 3 heures.

Si votre bébé ne dort pas suffisamment, cela pourrait le rendre trop fatigué, agité et avoir des difficultés à s’endormir – et à rester endormi – le soir.

Quant aux siestes trop longues (plus de 3h) elles peuvent conduire votre bébé à avoir du mal à s’endormir le soir ou à se réveiller beaucoup trop tôt le lendemain (avant 6h du matin).

N’oubliez pas qu’il faut beaucoup de temps avant que les siestes soient régulières, alors ne stressez pas si vous ne voyez aucune cohérence quotidienne dans le temps et la durée.

Massage sommeil bébé Naturelle Maman
Massez votre bébé au niveau du plexus solaire tout doucement par des mouvements circulaires.

Routine sommeil n°5 : des huiles essentielles si votre bébé vous semble stressé

Si votre bébé vous semble plus stressé ou angoissé le soir, vous pouvez essayer de le masser avec un mélange d’huile végétale et d’huile essentielle de camomille romaine (pas avant 3 mois).

Cette huile essentielle est reconnue pour ses propriétés calmantes et apaisantes puissantes aussi bien au niveau psycho-émotionnel, cutané ou digestif.

Vous pouvez mélanger une goutte d’huile essentielle de camomille romaine dans 19 gouttes d’huile végétale de votre choix, et masser votre bébé au niveau du plexus solaire et sur ses poignets.

Bain aux huiles essentielles pour favoriser le sommeil de bébé

Danièle Festy, pharmacienne et aromathérapeute, conseille aussi ce bain aromatique aux huiles essentielles de petit grain bigaradier et lavande officinale pour favoriser la détente et l’endormissement des bébés :

✅ Une goutte d’huile essentielle de petit grain bigaradier (citrus autantium)

✅ Une goutte d’huile essentielle de lavande officinale (lavandula vera)

✅ Diluées dans une cuillère à café de gel douche, lait ou base neutre.

Donnez ce bain à votre bébé avant le dîner ou le coucher, tous les soirs à la même heure pour l’apaiser et l’aider à s’endormir plus facilement.

Et vous ? A quel âge votre bébé a-t-il fait ses nuits ? Avez-vous mis en place une routine pour l’aider à s’endormir ? Qui vous l’a conseillée ? Est-ce que ça a marché ? Partagez votre expérience avec la communauté des naturelles mamans dans les commentaires ci-dessous !

Anne-Laure Brunelle


En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site de Naturelle maman ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un gynécologue, une sage-femme ou autre professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé et celui de votre bébé.

Share

6 Comments

  1. oumarturo Reply

    Merci ça fait du bien de vous lire, mon petit Arthur a 4 semaines et je commence à être complètement épuisée. JE n’aurais jamais imaginée que ça pouvait être une telle torture d’être privée de sommeil à ce point. Je me rends compte que je n’ai pas instaurée aucune des bonnes habitudes dont vous parlez dans l’article. Arthur s’endort souvent au sein et quand je tente de le poser dans son berceau il se réveille en sursaut et je dois le reprendre. Je me rends compte que c’est une erreur et vais essayer de corriger ça pour lui apprendre doucement à s’endormir tout seul.

  2. Lola Reply

    Je me rends compte en vous lisant que je fais pleins d’erreurs. Sans doute parce que je n’arrive pas à m’adapter avec cette nouvelle vie avec bébé, j’ai envie de garder mon rythme d’avant et c’est lui qui m’apprend à me poser alors que je ne l’ai jamais fait… Merci de partager votre expérience avec nous.

  3. Delph3435 Reply

    Merci pour ce retour d’expérience qui fait du bien ! Ici a 3 mois il ne différencie toujours pas du tout le jour et la nuit et suis vraiment épuisée et désemparée…

  4. Joséphine G. Reply

    Mes copines me disent de le garder tout le temps dans mes bras, ma famille de tout le temps le poser pour qu’il ne s’y habitue pas… Et vous donnez des conseils pleins de bon sens et de douceur qui font énormément de bien. Merci merci merci

  5. Gabrielle qe Reply

    Merci pour ces repères et de rappeler aussi que le bébé n’est pas prêt avant 6 semaines à dormir tout quel. Ça fait du bien.

  6. Sophie Reply

    Mon fils a 8 mois et se réveille encore 4 ou 5 fois par nuit. Il a un RGO et paraît tout le temps stressé et je pense que c’est un BABI, je fais de mon mieux pour répondre à ses besoins mais j’ai tout le temps peur de crauqer à cause du manque de sommeil. Je n’aurais jamais cru que la première année avec bébé serait si dure. La privation de sommeil est une torture et je la vis au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *