Diarrhée, gastro : les alternatives naturelles au Smecta

L’Agence nationale du médicament française vient de lancer une alerte sur les potentiels dangers du Smecta pour les bébés de moins de deux en raison de “la possible présence d’infime quantité de plomb”.

Vous ne pouvez pas avoir manqué cette nouvelle, elle a fait les gros titres de l’ensemble des journaux…

Tous les journaux ont titré et relayé la même info, occultant une dimension importante du danger… Le médicament est aussi dangereux pour les femmes enceintes et les mamans qui allaitent.

Fortement déconseillé mais… toujours en vente libre

Pourtant, même si l’Agence nationale du médicament l’a “fortement déconseillé“, il restera en vente libre dans les pharmacies.

L’ANSM a reconnu la présence d’infimes quantités de plomb dans le Smecta et son générique Diosmectite Mylan, en expliquant que “Les argiles obtenues par extraction du sol, peuvent contenir de faibles quantités de métaux lourds présents naturellement dans l’environnement, tel que le plomb“.

En conséquence, notre agence du médicament recommande “de ne plus administrer du Smecta aux enfants de moins de 2 ans, chez la femme enceinte ou allaitante“, sans toutefois le retirer des ventes puisqu’elle n’a pas eu “connaissance de cas de saturnisme (intoxication au plomb) chez les patients adultes ou enfants“.

 

Les dangers du plomb pendant la grossesse et les premières années du bébé

L’agence du médicament ne serait donc pas au courant que le fœtus est extrêmement sensible au plomb et n’est pas protégé par le placenta ?

Comment peuvent-ils laisser en vente libre un médicament qui peut provoquer de nombreux troubles, même à très faible dose ?

Même en dose infime, comme c’est le cas dans le Smecta, le plomb passe dans la circulation sanguine qui le diffuse dans tout l’organisme avant de s’accumuler dans la moelle osseuse, les dents, le système nerveux et les reins, et peut-être la cause :

  • de troubles d’apprentissage,
  • d’anémie,
  • de troubles de la coordination visuelle et spatiale,
  • de dysfonctionnement des reins,
  • de troubles du langage,
  • d’une perte de l’audition.

Encore une fois, nos autorités de santé font preuve de complaisance avec un géant de l’industrie pharmaceutique (le laboratoire IPSEN) qui engrange chaque année 29,2 millions d’euros (3) en nous vendant un médicament potentiellement dangereux…

Comment soigner votre gastro si vous êtes enceinte ou si vous allaitez

Pour que vous n’ayez plus JAMAIS de Smecta dans votre armoire à pharmacie, j’ai listé les remèdes naturels qui vont vraiment vous soulager, et qui sont garantis sans aucun effets secondaires :

Remèdes homéopathiques

Diaralia (Boiron) : 1 comprimé à sucer 4 à 6 fois par jour.

Aloe Vera composé : 5 granules en 9CH trois fois par jour

Solution L107 (Lehning) : 10 gouttes après chaque selle liquide, sans dépasser 60 gouttes par jour.

Poudre orale C230 ou C232 (Weleda) : 2 mesures 3 fois par jour si vous souffrez de diarhées et ballonnements.

Phytothérapie et nutrition

L’extrait de pépins de pamplemousse : c’est l’antibiotique naturel idéal contre la gastro-entérite. Très riche en bioflavonoîdes et en vitamine C, il lutte aussi efficacement contre les mycoses, les infections urinaires, le rhume, les états grippaux… Contrairement aux antibiotiques de synthèse, il n’affaiblit pas votre système immunitaire, ne détruit pas les bactéries utiles à votre organisme et à votre flore intestinale. C’est LE médicament naturel à avoir tout le temps dans votre pharmacie de maman !
Posologie : 15 gouttes dans un verre d’eau matin, midi et soir.

Posologie : 15 gouttes dans un verre d’eau matin, midi et soir.

La baie de myrtille séchée ou le jus de myrtille en cas de diarrhée : on en trouve partout en boutique bio. Ce remède peut être employé pour les tout-petits (à toutes petites doses !).

L’eau de riz complet : faites bouillir pendant trente minutes un volume de riz complet dans seize volumes d’eau avec une demi-cuillère à café de sel de mer gris. Passez le liquide au chinois pour retirer le riz, laissez tiédir. Au moment de servir, vous pouvez ajouter un peu de miel pour améliorer le goût.

La tisane de mélisse : soulage les crampes intestinales grâce à ses vertus antispasmodiques. Faire infuser 1 cuillère à café pour une tasse d’eau pendant 10 minutes, jusqu’à trois fois par jour.

Infusion de mélisse pour soulager les nausées et les crampes intestinales.
La mélisse a un délicieux goût citronné et elle apaise les crampes intestinales.

Aromathérapie

L’huile essentielle de thym : Encore un remède indispensable qui va devenir votre grand allié contre les maladies infectieuses, y compris celles de vos enfants. Grâce aux propriétés antiseptiques du thym, elle combat efficacement les infections ORL : angine, bronchite, rhume, grippe, otite, sinusite, rhinopharyngite, sinusite… aussi bien des adultes que des enfants.

Avec l’extrait de pépins de pamplemousse, elle détruit tous les germes néfastes des intestins. Deux gouttes dans une cuillère à café de miel mélangées à une tisane de romarin 3 fois par jour vous fera autant, voire bien plus de bien que le Smecta !

Si vous ne deviez retenir que deux remèdes pour vous et vos enfants dans cette liste que j’ai souhaité être la plus complète possible, ce serait sans hésiter l’extrait de pépins de pamplemousse et l’huile essentielle de thym. À eux deux, ils viennent à bout d’un nombre incalculable de maladies. 

Et vous ? Comment vous soignez-vous ? Et vos enfants ? Partagez votre expérience avec la communauté des naturelles mamans dans les commentaires ci-dessous !

Anne-Laure Brunelle


 

Sources :

(1) Sen A, Heredia N, Senut M-C, Land S, Hollocher K, Lu X, Dereski MO, Ruden DM. Multigenerational epigenetic inheritance in humans: DNA methylation changes associated with maternal exposure to lead can be transmitted to the grandchildren. Sci Rep 2015; 5:14466. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26417717

(2) Carole Minker, “Se soigner au naturel pendant la grossesse et l’allaitement”, L.arousse Editions, 2015.

(3) Communiqué de presse du laboratoire Ipsen trouvé sur : https://www.ipsen.com/websites/IPSENCOM-PROD/wp-content/uploads/2017/04/26211231/Ipsen-Chiffres-daffaires-T1-20172.pdf

One thought on “Diarrhée, gastro : les alternatives naturelles au Smecta

  • Avatar
    1 April 2019 at 15 h 29 min
    Permalink

    Merci naturelle maman pour cet article très complet ! Je ne savais pas que l’homéopathie pouvait fonctionner. Pour ma part j’attends que ça passe et si j’ai le courage je me prépare l’eau de riz complet et je mange aussi le riz en petite quantité et en le cuisant beaucoup.

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error: Content is protected !!