fbpx
Bonjour et bienvenue chez Naturelle maman !27 novembre 2021
huiles essentielles et grossesse

Les 4 huiles essentielles qui renforcent votre système immunitaire pendant la grossesse

Ces 4 huiles essentielles sont sans danger pendant la grossesse et boostent votre système immunitaire tout en vous protègeant des virus et des bactéries. Découvrez comment profiter de leurs bienfaits.

Vous êtes enceinte et voulez vous protéger des virus ?

Entre les microbes rapportés de l’école, l’humidité et les changements de température fréquents, notre système immunitaire déjà affaibli par les hormones de grossesse est mis à rude épreuve.

Pour en finir avec les virus et infections à répétition, il existe quatre huiles essentielles qui ont la capacité de renforcer vos défenses immunitaires, de lutter contre les virus et les bactéries tout en étant sans danger pour vous et votre bébé.

Les précautions d’utilisation des huiles essentielles pendant la grossesse

Attention, les huiles essentielles sont autorisées aux femmes enceintes et qui allaitent SEULEMENT par diffusion atmosphérique ou par inhalation sèche.

Gardez bien en tête qu’il peut-être très dangereux  d’en utiliser certaines par voie cutanée, par voie orale et en inhalation humide.


L’huile essentielle de Saro

Le saro est une plante de Madagascar, où elle est appelée mandravasarotra (littéralement “qui détruit les maux”).

Elle permet de traiter de nombreuses infections virales (grippe, rhume…) ou bactériennes (infections respiratoires, digestives, génitales…).

Utilisation : Des symptômes grippaux ? Versez 1 à 2 gouttes d’huile essentielle de saro sur un mouchoir que vous respirerez régulièrement ou sur un galet poreux laissé sur votre table de nuit au moment du coucher. A répéter fréquemment.

Téléchargez votre guide gratuit !

L’huile essentielle de pin sylvestre

C’est l’huile essentielle la plus utilisée dans les troubles pulmonaires. On la retrouve d’ailleurs dans de nombreux produits pharmaceutiques à visée respiratoire.

Elle a des propriétés bactéricides et anti-inflammatoires et lutte efficacement contre l’hypersécrétion bronchique ORL.

Utilisation : Pour assainir votre environnement et éloigner les microbes de votre maison, versez deux gouttes d’huile essentielle de pin sylvestre sur un bout de bois ou un galet poreux dans vos pièces de vie.

L’huile essentielle de pamplemoussier

En plus de ces propriétés bactéricides et antivirales, elle est aussi détoxifiante et anxiolytique. Une huile essentielle complète, à l’odeur fraîche et fruitée, qui convient même en diffusion aérienne dans la chambre des bébés.

Utilisation : Fatigue, stress, peur d’attraper les microbes de l’hiver ? Versez 1 à 2 gouttes d’huile essentielle de pamplemoussier sur un mouchoir que vous respirerez ou sur un support poreux (bois, galet) qui diffusera une agréable odeur de pamplemousse autour de vous.

Cette huile essentielle convient aussi très bien en diffusion aérienne dans les chambres des bébés et des jeunes enfants.

L’huile essentielle de tea tree

Elle a un très fort pouvoir antibactérien, grâce à sa forte teneur en terpinèn-4-ol. Le système immunitaire sera donc soutenu dans son combat contre les infections bactériennes qu’il n’arrive pas à éliminer.

Le Tea Tree va notamment stimuler l’activité des globules blancs, ce qui a pour conséquence d’augmenter le nombre d’anticorps dans l’organisme.

Utilisation : En inhalation sèche, sur un mouchoir que vous poserez sur votre table de nuit le soir au moment du coucher.

Et vous ? Avez-vous déjà utilisé des huiles essentielles pendant votre grossesse ? Quels sont vos trucs pour protéger et booster votre système immunitaire ? Partagez votre expérience avec nous dans les commentaires ci-dessous ! 

Anne-Laure Brunelle

Téléchargez votre guide gratuit !

Sources

  • « Ma Bible des huiles essentielles”, Danièle Festy, Leduc.s Editions.
  • « Aroma Famille 100 petits maux de la vie quotidienne traités par les huiles essentielles”, Dr Jean-Pierre Willem, Editions Albin Michel.
  • « Le Grand Guide des huiles essentielles », Dr Fabienne Millet, Editions Marabout.
  • NAHA concurs with the International Federation of Professional Aromatherapists Pregnancy Guidelines : https://naha.org/explore-aromatherapy/safety#other
  • Aromatherapy, a systematic review : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1313734/

AVERTISSEMENT : Ces propriétés, indications et modes d’utilisation sont tirés des ouvrages ou sites Internet de référence en aromathérapie et d’observations en milieu scientifique. Ces informations sont données à titre informatif, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager ma responsabilité. Pour tout usage des huiles essentielles dans un but thérapeutique, consultez une sage-femme formée en aromathérapie. 

4 Comments

  1. Melila Reply

    Merci beaucoup de rétablir la vérité concernant les huiles essentielles et la grossesse. On me dit en permanence que les huiles essentielles sont interdites et très dangereuses pendant la grossesse. C’est faux !! Il y a juste des précautions d’usage, comme vous le notifiez dans votre article !
    Et ce que vous ne dites pas par contre, c’est que les huiles essentielles sont bien plus efficaces que les médicaments qu’on trouve en pharmacie et avec moins d’effets secondaires.

  2. clementine Reply

    Je suis enceinte de cinq mois et demi et je suis en train de m’enrhumer. Avec tous les scandales qu’on voit sur les médicaments et les nouveaux logos qui interdisent les médicaments aux femmes enceintes je cherchais des solutions naturelles et sans danger. Et bim je tombe sur votre site !! Je suis trop contente de vous avoir trouvée naturelle maman, je sens que je ne vais plus vous quitter jusqu’à mon accouchement.

  3. Freyja2832 Reply

    Bonjour naturelle maman et merci pour vos articles. Je n’ai pas osé me servir des huiles essentielles quand j’étais enceinte car quand je suis allée à la pharmacie pour en acheter, le pharmacien m’a dit que c’était interdit… Par contre m’a sage-femme m’a conseillé le clou de girofle et le palmarosa pour mon accouchement et j’ai adoré ! j’ai ressenti une vraie diminution de la douleur des contractions, je conseille ces deux huiles essentielles à toutes les femmes enceintes qui veulent tenter un accouchement sans péridurale !

  4. Anne Reply

    J’utilise certaines He en massage depuis le 4ème mois principalement gaulthérie couchée, eucalyptus citrodora, laurier noble, pour tendinite à l’épaule et sciatique, un peu de ravinsara en préventif grippe rhume qd j’ai été en contact avec des gens patraque et j’ai préparé le mélange de Naturelle Maman pour l’accouchement palmarosa, clou de girofle, bois de rose, on va bientôt le tester

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *