fbpx
Bonjour et bienvenue chez Naturelle maman !16 avril 2024

8 plantes médicinales pour soigner vos enfants

Que votre enfant ait mal à la tête, à la gorge, au ventre, soit anxieux ou épuisé, la nature regorge de remèdes simples, efficaces et sans danger pour soulager les maux les plus courants. Découvrez dans cet article une sélection de 8 plantes pour soigner votre enfant de façon naturelle et efficace, avec des témoignages de mamans qui les ont testées et des références d’études scientifiques qui confirment leurs bienfaits. Prêtes à découvrir ces trésors végétaux ? C’est parti !

La camomille pour ses vertus calmantes et relaxantes

La camomille allemande, aussi appelée matricaire, est connue pour ses vertus calmantes et relaxantes sur le système nerveux.

Elle aide à réduire le stress, l’anxiété, l’agitation et les troubles du sommeil chez les enfants.

Une méta-analyse menée en 2019 sur trois études randomisées a montré que la camomille était efficace pour améliorer la qualité et la durée du sommeil. (1)

Une seconde étude à double contrôle menée en 2017 a également montré que l’inhalation d’huile essentielle de matricaire améliorait les troubles d’énurésie nocturne (pipi au lit). (2)

Enfin, une étude observationnelle menée sur des adolescents de 14 à 16 avec un diagnostic de TDAH a montré que la matricaire améliorait leurs capacités de concentration. (3)

Elle favorise aussi la digestion et soulage les coliques, les ballonnements et les spasmes intestinaux.

Témoignage Julie, maman de Léa, 4 ans : « Ma fille a souvent du mal à s’endormir le soir. Elle est très sensible et se laisse facilement envahir par ses émotions. Je lui donne régulièrement de la camomille avant le coucher, sous forme de tisane ou de gouttes dans un peu d’eau. Je trouve que ça l’aide à se détendre et à s’apaiser. Elle s’endort plus facilement et dort mieux. »

Je veux mon guide !

Comment donner de la camomille allemande à votre enfant ?

Vous pouvez la donner à votre enfant sous forme d’infusion, d’huile essentielle en massage, de sirop ou de gouttes à acheter en pharmacie. Veillez à respecter les doses indiquées sur l’emballage ou à demander conseil à votre pharmacien.

Infusion : laissez infuser une cuillère à soupe de fleurs séchées dans 200 ml d’eau frémissante pendant une dizaine de minutes. Pour les troubles digestifs, faites-lui boire une tasse plusieurs fois par jour. Pour les troubles du sommeil, une tasse avant le coucher suffira.

Huile essentielle de matricaire : dès 3 ans, mettez 3 gouttes d’huile essentielle de matricaire dans un peu d’huile végétale et massez son ventre et son plexus solaire avec le mélange. Avant 3 ans, augmentez la dilution à 10% (une goutte d’huile essentielle pour 10 gouttes d’huile végétale). S’il aime l’odeur de l’huile essentielle, vous pouvez aussi simplement lui faire respirer le flacon pour l’apaiser avant de dormir.

Le thym pour ses propriétés anti-infectieuses

Le thym a des propriétés antiseptiques, antibactériennes, antivirales et expectorantes.

Il aide à lutter contre les infections respiratoires comme le rhume, la toux, la bronchite ou l’angine. Il permet aussi de dégager les voies respiratoires et de calmer les irritations de la gorge.

Riche en vitamine C, en cuivre, en fer et en manganèse, qui sont des nutriments essentiels pour le bon fonctionnement du système immunitaire, le thym peut enfin aider à prévenir ou à réduire la durée des rhumes, des grippes et d’autres maladies infectieuses chez les enfants.

Une étude menée en 2013 sur 60 enfants âgés de 6 à 12 ans souffrant de toux sèche a montré que le sirop de thym était plus efficace que le placebo pour réduire la fréquence et l’intensité de la toux. (4)

Témoignage : « Mon fils de 6 ans est souvent sujet aux rhumes et aux angines en hiver. Je lui fais boire du sirop de thym dès les premiers symptômes. Je trouve que ça soulage sa toux et son mal de gorge. Il guérit plus vite et tombe moins malade. » Sarah, maman de Tom.

Comment donner du thym à votre enfant ?

Vous pouvez le donner à votre enfant sous forme d’infusion, de sirop ou d’inhalation. Veillez à respecter les doses indiquées sur l’emballage ou à demander conseil à votre pharmacien car les doses recommandées varient selon la forme utilisée et le poids de l’enfant.

Voici quelques exemples de doses basées sur le poids :

Infusion de thym : 1 à 2 cuillères à café (5 à 10 ml) par tasse d’eau bouillante, à infuser pendant 10 minutes. Donner 1 à 3 tasses par jour aux enfants pesant entre 10 et 20 kg, et 2 à 4 tasses par jour aux enfants pesant plus de 20 kg.

Huile essentielle de thym à linalol : 1 à 2 gouttes diluées dans une cuillère à café (5 ml) d’huile végétale ou de miel, à prendre par voie orale 2 à 3 fois par jour. Donner cette dose aux enfants pesant entre 10 et 20 kg, et doubler les doses pour les enfants qui pèsent de 20 à 40 kg.

Hydrolat de thym à linalol : pendant l’hiver, vous pouvez ajouter deux cuillères à soupe d’hydrolat de thym à linalol dans le bain pour renforcer son système immunitaire et prévenir les virus.

L’eucalyptus : la plante décongestionnante

L’eucalyptus produit des feuilles riches en huiles essentielles, notamment des terpènes, du cinéole ou eucalyptol, ainsi que des flavonoïdes et d’autres antioxydants associés à une meilleure santé respiratoire.

L’eucalyptus peut être utilisé sous forme de thé, d’huile essentielle ou de feuilles séchées pour soulager les symptômes du rhume, de la toux, du mal de gorge, des sinusites et de l’asthme.

Il a également des propriétés antimicrobiennes et peut aider à prévenir les infections bucco-dentaires.

Il possède des propriétés décongestionnantes, anti-inflammatoires et antispasmodiques. Il est donc idéal pour soulager les affections respiratoires comme la sinusite, la rhinite ou l’asthme.

Quelles sont les doses d’eucalyptus recommandées pour les enfants ?

Les doses recommandées d’eucalyptus pour les enfants varient selon la forme utilisée et le poids de l’enfant. Voici quelques exemples de doses basées sur le poids :

En infusion de plante sèche : 1 à 2 cuillères à café pour une tasse d’eau frémissante, à laisser infuser pendant 10 minutes. Donnez une à trois tasses par jour à un enfant pesant entre 10 et 20 kg et deux à quatre tasses par jour à un enfant pesant entre 20 et 40 kg.

Massage à base d’huile essentielle d’eucalyptus globuleux : diluez 1 à 2 gouttes dans une cuillère à soupe (15 ml) d’huile végétale et massez le thorax, le dos et la plante des pieds. Répétez 2 à 3 fois par jour. Utilisez la même dilution pour les enfants pesant entre 10 et 20 kg, et augmentez la concentration à 3 à 4 gouttes pour les enfants pesant plus de 20 kg. Ne pas dépasser 6 gouttes par jour pour les enfants de moins de 6 ans, et 12 gouttes par jour pour les enfants de plus de 6 ans.

Inhalation d’huile essentielle d’eucalyptus globuleux : verser quelques gouttes dans un bol d’eau chaude, et faire respirer la vapeur à l’enfant en le couvrant d’une serviette. Répéter 2 à 3 fois par jour. Utiliser 1 goutte pour les enfants de moins de 2 ans (avec précaution), 2 gouttes pour les enfants entre 2 et 6 ans, et 3 à 4 gouttes pour les enfants de plus de 6 ans. Ne pas dépasser 6 gouttes par jour pour les enfants de moins de 6 ans, et 12 gouttes par jour pour les enfants de plus de 6 ans.

L’huile essentielle en diffusion aérienne : verser quelques gouttes dans le réservoir d’eau du diffuseur, et le faire fonctionner pendant quelques minutes dans la chambre de l’enfant en son absence. Répéter plusieurs fois par jour. Utiliser 1 goutte pour les enfants de moins de 2 ans (avec précaution), 2 gouttes pour les enfants entre 2 et 6 ans, et 3 à 4 gouttes pour les enfants de plus de 6 ans.

La lavande pour des nuits apaisées

La lavande vraie ou lavande officinale (lavandula angustifolia) possède des propriétés sédatives, antispasmodiques et antiseptiques. Elle est intéressante pour calmer les enfants nerveux, agités ou anxieux.

Elle est très utilisée pour lutter contre les troubles du sommeil. Une étude (5) sur l’utilisation d’huile de Lavandula angustifolia par voie orale et une autre (6) sur son utilisation en massage ont pu démontrer ses bienfaits.

Des propriétés antalgiques : dans une étude clinique (7) réalisée chez des enfants de 3 à 6 ans, elle aide à réduire la douleur lors de l’insertion d’un cathéter.

Des propriétés antispasmodiques : après dilution dans une huile végétale et application en massage, elle permet de réduire les coliques chez les nourrissons. (8)

Il est également possible de l’utiliser pour améliorer la cicatrisation des plaies, comme anti-inflammatoire ou bien pour lutter contre les poux chez les enfants grâce à son activité antiparasitaire. (9)

Elle aide aussi à soulager les maux de tête, les douleurs musculaires et les piqûres d’insectes. Vous pouvez la donner à votre enfant sous forme d’huile essentielle, de sachet odorant ou de bain aromatique. Veillez à respecter les doses indiquées sur l’emballage ou à demander conseil à votre pharmacien.

Témoignage : « Mon fils de 8 ans a souvent des cauchemars et des difficultés à s’endormir. Je lui mets quelques gouttes d’huile essentielle de lavande sur son oreiller et je lui fais respirer un sachet de fleurs séchées. Je trouve que ça le détend et le rassure. Il dort plus paisiblement et se réveille plus reposé. » Laura, maman de Maxime.

Comment utiliser la lavande pour soigner votre enfant ?

Infusion de fleurs séchées de lavande : 1 à 2 cuillères à café (5 à 10 ml) par tasse d’eau bouillante, à infuser pendant 10 minutes. Donner 1 tasse par jour aux enfants pesant entre 10 et 20 kg, et 2 tasses par jour aux enfants pesant plus de 20 kg.

Huile essentielle de lavande vraie : 1 à 2 gouttes diluées dans une cuillère à café (5 ml) d’huile végétale ou de miel, à prendre par voie orale 2 à 3 fois par jour à partir de 3 ans. Donner cette dose aux enfants pesant entre 10 et 20 kg, et doubler la dose pour les enfants de 20 à 40kg. Avant 3 ans, utiliser uniquement en massage diluée dans de l’huile végétale à 10%.

Hydrolat de lavande vraie : par voie orale, une demie cuillère à café par jour avant un an et une cuillère à café par jour à partir d’un an.

Le fenouil pour ses propriétés digestives

Le fenouil possède des propriétés carminatives, antispasmodiques et digestives.

Il est donc idéal pour soulager les troubles digestifs comme les coliques, les ballonnements, les flatulences ou les nausées.

Une étude menée en 2003 sur 125 nourrissons âgés de 2 à 12 semaines souffrant de coliques a montré que le sirop de fenouil était plus efficace qu’un placebo pour réduire la durée et l’intensité des pleurs. (10)

Vous pouvez le donner à votre enfant sous forme d’infusion, de sirop ou de gouttes. Veillez à respecter les doses indiquées sur l’emballage ou à demander conseil à votre pharmacien.

Témoignage : « Ma fille de 3 mois souffre de coliques depuis sa naissance. Je lui donne du sirop de fenouil après chaque tétée. Je trouve que ça l’aide à évacuer les gaz et à se calmer. Elle pleure moins et dort mieux. » Sophie, maman de Léna.

Comment soigner votre enfant avec du fenouil ?

Infusion de graines de fenouil : Mettez une cuillère à café de graines de fenouil dans une tasse d’eau frémissante et laissez infuser 10 minutes avant de filtrer. Donnez 1 tasse par jour aux bébés et 2 tasses par jour aux enfants de plus de 10kg.

Hydrolat de fenouil : Si vous n’avez pas envie ou pas le temps de faire des infusions, l’hydrolat est une bonne alternative pour soulager les coliques du nourrisson. Pour les bébés nourris au biberon, vous pouvez en mettre une cuillère à café directement dans le biberon. Et si vous allaitez, vous pouvez pulvériser un peu d’hydrolat sur votre mamelon avant les tétées et aussi en mettre une cuillère à soupe trois fois par jour dans un verre d’eau que vous buvez avant une tétée.

Massage à base d’huile essentielle de fenouil : plusieurs synergies d’huiles essentielles en massage peuvent soulager les coliques, le reflux, la constipation ou la diarrhée. Vous trouverez les compositions adaptées à votre bébé dans cet article.

L’échinacée pour ses vertus immunostimulantes, anti-inflammatoires et antivirales

L’échinacée possède des propriétés immunostimulantes, anti-inflammatoires et antivirales.

Elle est conseillée pour prévenir et traiter les infections comme le rhume, la grippe, l’otite ou la cystite.

Elle aide à renforcer les défenses naturelles de l’organisme et à combattre les agents pathogènes.

L’efficacité d’un produit du laboratoire A. Vogel élaboré à partir d’échinacée, l’Echinaforce refroidissement Junior®, a été évaluée par une vaste étude récente chez des enfants de 4 à 12 ans. Les résultats ont montré une réduction du nombre d’infections virales des voies respiratoires et de l’utilisation des antibiotiques chez les enfants qui ont reçu ce produit (11).

Une autre étude a révélé qu’une cure préventive à base d’échinacée pendant 4 mois diminuait non seulement la fréquence des infections respiratoires mais aussi le besoin de traitement antibiotique de plus de 76% chez les enfants. (12)

Témoignage : « Mon fils de 5 ans attrape souvent des rhumes en hiver. Je lui donne de l’échinacée dès les premiers signes d’infection. Je trouve que ça réduit la durée et la sévérité des symptômes. Il se remet plus vite et manque moins l’école. » Julie, maman de Lucas.

Comment soigner votre enfant avec l’échinacée ?

Je vous donne dans cet article consacré aux propriétés de l’échinacée tous les produits à base d’échinacée adaptés aux enfants que vous pouvez trouver en pharmacie.

La guimauve pour calmer la toux et les maux de gorge

La guimauve a des propriétés émollientes, adoucissantes et anti-inflammatoires. Elle est idéale pour soulager les irritations et les inflammations des muqueuses, notamment au niveau de la bouche, de la gorge et du tube digestif. Elle aide aussi à calmer la toux, à apaiser les brûlures d’estomac et à réguler le transit intestinal.

Une étude menée en 2005 (13) sur 62 enfants âgés de 2 à 5 ans souffrant de toux a montré que le sirop de guimauve était plus efficace que le placebo pour réduire la fréquence et l’intensité de la toux.

Témoignage : « Mon fils de 7 ans a souvent mal à la gorge en hiver. Je lui fais boire de l’infusion de guimauve avec du miel. Je trouve que ça lui fait du bien et qu’il tousse moins. Il aime aussi le goût sucré et doux de cette plante. » Marie, maman de Théo.

Comment calmer la toux de votre enfant avec la racine de guimauve ?

Vous pouvez la donner à votre enfant sous forme d’infusion, de sirop ou de gélule. Veillez à respecter les doses indiquées sur l’emballage ou à demander conseil à votre pharmacien.

Infusion de racine de guimauve : pour les enfants à partir de 3 ans, 3 g de racine séchée dans une tasse d’eau frémissante, laissez infuser 10 minutes. Après 6 ans, vous pouvez augmenter la dose à 4,5 g par tasse.

Sirop contre la toux à base de guimauve : On retrouve de la guimauve dans de nombreuses préparations contre la toux comme le sirop contre la toux de Weleda (adapté aux enfants dès un an) ou le sirop toux et gorge Max chez Phytosun Aroms.

Et vous ? Avez-vous déjà soigner vos enfants avec des plantes médicinales adaptées ? Qui vous les a conseillées ? Est-ce que ça a été efficace pour le soulager ? Partagez votre expérience avec la communauté des naturelles mamans dans les commentaires ci-dessous !

Anne-Laure Wright, fondatrice de Naturelle Maman

Je veux mon guide !

Sources

(1) Hieu TH, Dibas M, Surya Dila KA, Sherif NA, Hashmi MU, Mahmoud M, Trang NTT, Abdullah L, Nghia TLB, Y MN, Hirayama K, Huy NT. Therapeutic efficacy and safety of chamomile for state anxiety, generalized anxiety disorder, insomnia, and sleep quality: A systematic review and meta-analysis of randomized trials and quasi-randomized trials. Phytother Res. 2019 Jun;33(6):1604-1615. doi: 10.1002/ptr.6349. Epub 2019 Apr 21. PMID: 31006899.

(2) Sharifi H, Minaie MB, Qasemzadeh MJ, Ataei N, Gharehbeglou M, Heydari M. Topical use of Matricaria recutita L (Chamomile) Oil in the Treatment of Monosymptomatic Enuresis in Children: A Double-Blind Randomized Controlled Trial. J Evid Based Complementary Altern Med. 2017 Jan;22(1):12-17. doi: 10.1177/2156587215608989. Epub 2015 Sep 30. PMID: 26427789; PMCID: PMC5871195.

(3) Niederhofer H. Observational study: Matricaria chamomilla may improve some symptoms of attention-deficit hyperactivity disorder. Phytomedicine. 2009 Apr;16(4):284-6. doi: 10.1016/j.phymed.2008.10.006. Epub 2008 Dec 20. PMID: 19097772.

(4) Marzian O. Behandlung der akuten Bronchitis bei Kindern und Jugendlichen. Anwendungsbeobachtung bestätigt Nutzen und Unbedenklichkeit einer Flüssigextrakt-Kombination aus Thymiankraut und Efeublättern [Treatment of acute bronchitis in children and adolescents. Non-interventional postmarketing surveillance study confirms the benefit and safety of a syrup made of extracts from thyme and ivy leaves]. MMW Fortschr Med. 2007 Jun 28;149(27-28 Suppl):69-74. German. PMID: 17619603.

(5) Kasper S, Gastpar M, Müller W, Volz H, Möller H, Dienel A, et al. Silexan, an orally administered Lavandula oil preparation, is effective in the treatment of « subsyndromal » anxiety disorder: a randomized, double-blind, placebo controlled trial. Int Clin Psychopharmacol. 2010;25(5):277‑87.

(6) Fismer K-L, Pilkington K. Lavender and sleep: A systematic review of the
evidence
. Eur J Integr Med. 2012;4(4):e436‑47.

(7, 8) Bikmoradi A, Khaleghverdi M, Seddighi I, Moradkhani S, Soltanian A, Cheraghi F. Effect of inhalation aromatherapy with lavender essence on pain associated with intravenous catheter insertion in preschool children: A quasi-experimental study. Complement Ther Clin Pract. 2017;28:85‑91.

(9) Lobstein A, Couic-Marinier F. Huile essentielle de Lavande officinale. Actual Pharm. 2017;56(565):57‑60.

(10) Alexandrovich I, Rakovitskaya O, Kolmo E, Sidorova T, Shushunov S. The effect of fennel (Foeniculum Vulgare) seed oil emulsion in infantile colic: a randomized, placebo-controlled study. Altern Ther Health Med. 2003 Jul-Aug;9(4):58-61. PMID: 12868253.

(11) Ogal M et al. Echinacea reduces antibiotic usage in children through respiratory tract infection prevention: a randomized, blinded, controlled clinical trial. Eur J Med Res. 2021 Apr 8;26(1):33.

(12) Kamin et al. EPs 7630 is effective and safe in children under 6 years with acute respiratory tract infections: clinical studies revisited. Curr Med Res Opin. 2018 Mar;34(3):475-485.

(13) Büechi S, Vögelin R, von Eiff MM, Ramos M, Melzer J. Open trial to assess aspects of safety and efficacy of a combined herbal cough syrup with ivy and thyme. Forsch Komplementarmed Klass Naturheilkd. 2005 Dec;12(6):328-32. doi: 10.1159/000088934. Epub 2005 Dec 22. PMID: 16391481.


Avertissement : les conseils sont donnés ici à titre purement informatifs, dans un but strictement personnel et familial. Les remèdes cités n’ont pas pour but de remplacer ou de se substituer à un traitement médical. En cas de malaise ou de maladie, consultez d’abord un médecin ou un professionnel de la santé en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé. En utilisant le site www.naturellemaman.com, vous reconnaissez avoir pris connaissance de l’avis de désengagement de responsabilité et vous consentez à ses modalités. Si vous n’y consentez pas, vous n’êtes pas autorisé.e à utiliser ce site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *