fbpx
Bonjour et bienvenue chez Naturelle maman !15 août 2022
infusion d'alchémille pour réguler les cycles

Alchémille et gattilier : deux plantes qui régulent le cycle menstruel

Connus comme « les plantes des femmes » par excellence, l’alchémille et le gattilier peuvent être utilisés pour diminuer les règles abondantes et douloureuses, lutter contre le syndrôme prémenstruel et réguler les cycles menstruels. Découvrez comment profiter de tous leurs bienfaits pour votre santé et votre fertilité.

Si on vous a diagnostiqué des cycles menstruels irréguliers (moins de 25 jours ou plus de 35 jours entre les règles), la nature met à votre disposition deux plantes particulièrement efficaces, l’alchémille et le gattilier, aux vertus reconnues pour rééquilibrer les troubles du cycle.

Le gattilier équilibre la balance œstrogènes / progestérone

Aussi appelé « poivre des moines », car il a longtemps été utilisé pour refroidir les ardeurs sexuelles des messieurs, le gattilier contient des iridoïdes, des flavonoïdes et des stéroïdes qui exercent une action sur l’hypophyse.

Cette action permet d’équilibrer la production des œstrogènes et de la progestérone tout en bloquant l’action des hormones mâles et de la prolactine.

Comment profiter des bienfaits du gattilier ?

Il se consomme toujours en deuxième partie de cycle, du 15e jour du cycle, juste après l’ovulation à la veille des règles. Le gattilier est à consommer :


– En infusion : 2 cuillères à café dans 50 cl d’eau froide, laisser bouillir 3 min puis infuser 10 minutes.
– En gélules d’extrait sec : 500 mg le matin et 500 mg le soir.
– En teinture mère : 30 gouttes le matin et 30 le soir.

Vous pouvez acheter des graines séchées de gattilier en pharmacie-herboristerie – Naturelle Maman.

L’alchémille : des vertus pour la santé des femmes connues depuis le Moyen-âge

Bien avant les alchimistes qui ont donné à l’alchémille son nom botanique « Alchemilla », les herboristes avaient identifié les pouvoirs spéciaux de l’alchémille sur la santé des femmes.

Ils l’appelaient « sinau », la plante qui est toujours humide (sin = toujours ; au = eau) en référence aux gouttelettes d’eau qui se forment sur les feuilles d’alchémille et qui rappellent l’utérus.

Utilisée pour son action on action progestérone-like (qui imite celle de la progestérone), elle soulage de nombreuses affections gynécologiques, renforce les muscles utérins, est antispasmodique en cas de douleurs menstruelles, soulage les tensions dans les seins.

Riche en tanins (dont des proanthocyanidols, des gallotanins et des catéchines) aux propriétés astringentes et à l’action hémostatique puissante, l’alchémille est particulièrement efficace en cas de règles hémorragiques ou très douloureuses, ce qui lui permet par ailleurs de prévenir indirectement les anémies.

La plante renferme des flavonoïdes à l’action antioxydante (quercétol, hypéroside, rutoside) et de l’acide salicylique aux vertus anti-inflammatoires.

Des études in vivo ont d’ailleurs démontré que l’alchémille permettait de réduire les lésions d’endométriose ainsi que les réactions inflammatoires qui s’y rattachent.

Enfin, l’alchémille permet de lutter contre le syndrome de congestion pelvienne en réduisant les douleurs qu’il génère et rend l’utérus plus fertile.

Comment préparer une infusion d’alchémille ?

Deux à trois tasses par jour de 20 à 30 grammes de feuilles séchées infusées dans un litre d’eau par jour suffisent à réguler vos cycles.

La récolte des feuilles d’alchémille se fait en été car c’est pendant la floraison, de mai à septembre, que la teneur en tanin est la plus forte – Naturelle Maman

Plusieurs semaines, voire plusieurs mois de traitement seront nécessaires avant de ressentir les effets de l’alchémille sur la régularité de vos cycles.

A titre d’exemple, il faut compter au moins 2 cycles pour régulariser le cycle menstruel et de 3 à 7 mois pour espérer être enceinte.

Et vous ? Connaissiez-vous les bienfaits de l’alchémille pour réguler les cycles ? Avez-vous déjà essayé ? Qui vous a conseillé cette plante ? Partagez votre expérience avec nous dans les commentaires ci-dessous.

Anne-Laure Brunelle

Cet article vous a plu ?

Si vous voulez aller plus loin, vous pouvez recevoir (gratuitement) dans votre boîte mail notre guide « 7 Trésors de la nature pour votre fertilité », il vous suffit de cliquer sur l’image ci-dessous :

Cliquez pour le recevoir gratuitement !

Sources

(1) Arch Womens Ment Health. 2017 Dec;20(6):713-719. doi: 10.1007/s00737-017-0791-0. Epub 2017 Oct 23. Vitex agnus castus for premenstrual syndrome and premenstrual dysphoric disorder: a systematic review. Cerqueira RO1, FreyBN2,3, Leclerc E1, Brietzke E4. Brésil, Canada.

(2) Womens Health (Lond). 2013 Nov;9(6):537-56. doi: 10.2217/whe.13.62. Treatment
of premenstrual dysphoric disorder. Rapkin AJ1 , Lewis EI, USA.

(3) Planta Med. 2013 May;79(7):562-75. doi: 10.1055/s-0032-1327831. Epub 2012 No

(4) Vitex agnus-castus extracts for female reproductive disorders: a systematic review of clinical trials. Van Die MD1, Burger HG, Teede HJ, Bone KM, Australie.


Avertissement : En aucun cas les informations et conseils proposés sur Naturelle Maman ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.

2 Comments

  1. Julie Daujat Reply

    Je viens de terminer une cure de 3 mois (mais comme j’ai oublié quelques fois c’était un peu plus long) recommandée par l’herboriste de ma mère et effectivement j’approuve. Étant atteinte d’endométriose avant mon première enfant, apès sa naissance mès règles étaient encore un peu douloureuses et pas trop régulières, et là, après la cure mes cycles sont bien plus réguliers et les douleurs quasi absentes.
    Par contre l’herboriste m’avait fait essayer en tisane dans un premier temps mais comme elle me l’avait annoncée c’était bien trop amer. Du coup elle m’a fait de gélules et ça passe beaucoup mieux. Je recommande totalement de faire une cure d’achémille pour les problèmes mentruels.

  2. Myriam Reply

    Merci naturelle maman pour vos conseils, je suis régulièrement votre site car je suis en formation pour devenir naturopathe et j’y trouve beaucoup d’excellentes informations qui complètent ce que j’apprends à l’Institut de Formation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.