Bonjour et bienvenue chez Naturelle maman !10 décembre 2019
bienfaits de la grenade pour la fertilité

Grenade : une bombe d’antioxydants pour stimuler la sexualité et la fertilité

La grenade, ce délicieux fruit aux graines sucrées et acidulées, est un symbole de fertilité et de fécondité dans de nombreuses cultures traditionnelles. Découvrez comment cette petite bombe de nutriments bienfaiteurs agit sur la fertilité des femmes comme des hommes.  

La Grenade est utilisée comme remède par les Perses depuis 10 000 ans. Au fil des siècles, elle est devenue un symbole de santé, de fertilité et de santé sexuelle.

Dans la mythologie grecque, la grenade était notamment associée à Aphrodite, déesse de l’Amour et des Plaisirs. En Chine, elle est le symbole de fertilité et d’un grand nombre d’enfants à cause de ses nombreux pépins.

Un concentré de nutriments pour accroître votre fertilité

La grenade se caractérise par sa forte concentration en antioxydants, 3 à 4 fois supérieur à celui du vin rouge et du thé.

Elle est riche en ellagitanins (polyphénols de la famille des tanins) et en anthocyanines, des antioxydants contenus dans la peau et le jus du fruit, qui agissent de manière synergique pour aider votre corps à lutter contre les radicaux libres.

Plusieurs études ont montré qu’un apport suffisant d’antioxydants par l’alimentation permettaient :

de prévenir les fausses couches à répétition,

– d’améliorer la qualité des cellules des spermatozoïdes et des ovules,

– d’augmenter le nombre et la mobilité des spermatozoïdes.

– de permettre une bonne interaction entre les spermatozoïdes et les ovules,

– de favoriser l’implantation et le développement de l’embryon.

Et ce n’est pas fini !

En plus de sa forte concentration en antioxydants, la grenade est également riche en acide folique (19,4 µg par fruit) qui contribue au bon développement du fœtus.

Et pour ne rien gâcher… la grenade permet aussi de booster votre sexualité.

Les vertus de la grenade sur les performances sexuelles

Une étude menée par l’Université d’Édimbourg en Ecosse a prouvé que le jus de grenade agissait directement sur la libido des hommes comme des femmes (1).

Un simple verre de jus de grenade par jour permettrait de faire grimper le niveau de testostérone de 16% à 30%. Cette hormone du désir joue un rôle capital aussi bien chez les hommes que chez les femmes.

Chez les femmes, en plus de booster la libido, la grenade contribuerait aussi à réguler l’humeur.

Pour parvenir à ces conclusions, les chercheurs ont fait boire un verre de jus de grenade par jour à 58 volontaires, âgés de 21 à 64 ans, durant deux semaines.

Outre l’augmentation du taux de testostérone, la pression artérielle des participants a également diminué, et ces derniers se sont sentis moins stressés.

Et vous ? Mangez-vous des grenades ? Saviez-vous que ce délicieux fruit acidulé était bon pour la fertilité ? Partagez votre expérience avec nous dans les commentaires ci-dessous !

Anne-Laure Brunelle

Cet article vous a plu ?

Si vous voulez aller plus loin pour booster votre fertilité, vous pouvez recevoir (gratuitement) dans votre boîte mail notre  guide « 7 Trésors de la nature pour votre fertilité », il vous suffit de cliquer sur l’image ci-dessous :

Cliquez pour le recevoir gratuitement !

Sources

(1) « Pomegranate juice intake enhances salivary testosterone levels and improves mood and well being in healthy men and women », trouvé sur : https://www.researchgate.net/publication/275716515_Pomegranate_juice_intake_enhances_salivary_testosterone_levels_and_improves_mood_and_well_being_in_healthy_men_and_women

(2) Identification of longevity, fertility and growth-promoting properties of pomegranate in Caenorhabditis elegans, trouvé sur : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4378134/

One Comment

  1. AvatarVirginie F. Reply

    Waouh excellent je ne savais pas, pourtant c’est un de mes fruits préféré, mais tellement loooong à éplucher ! Mais cet article m’a redonné de quoi me motiver. J’en profite pour vous dire ma joie de voir que vous faites des articles sur la fertilité. A quand un programme pour nous aider ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *