fbpx
Bonjour et bienvenue chez Naturelle maman !19 mai 2024

Une cure de chlorelle avant d’allaiter pourrait dépolluer le lait maternel

Prise avant ou pendant la grossesse, la chlorelle, cette algue aux propriétés aussi exceptionnelles que la spiruline, pourrait diminuer la concentration en polluants dans le lait maternel.

Ces dernières années, plusieurs études ont montré que le lait maternel était contaminé par plus de 350 substances potentiellement toxiques. (1)

Dioxines, métaux lourds, composés organiques volatiles…

La concentration de certains produits, notamment ceux suspectés d’agir sur le système hormonal, dépasse parfois jusqu’à 40 fois les normes émises par l’OMS.

Environ 2/3 des lipides du lait maternel proviennent des stocks de graisse corporelle et 1/3 du régime alimentaire de la maman.

Ainsi, les polluants retrouvés dans le lait maternel reflètent aussi l’exposition de la mère aux polluants avant et pendant sa grossesse. (2)

Pour prévenir ce phénomène inquiétant, une équipe de chercheurs japonais a mené une étude sur les bienfaits de la chlorelle pour l’allaitement. (3,4)

Ses résultats montre que la prise de 6 grammes de chlorelle par jour pendant la grossesse réduit jusqu’à 30% la concentration de dioxines dans le lait maternel.

Une autre étude menée in vitro a montré qu’une supplémentation en poudre de chlorelle pendant la grossesse réduit significativement le taux de mercure transféré des mamans à leurs bébés par le placenta.

La chlorelle, qu’est-ce que c’est et où en trouver ?

La chlorelle est une algue d’eau douce verte unicellulaire qui ressemble à la spiruline.

Comme la spiruline, elle connue pour sa forte concentration en vitamines et minéraux, ainsi que pour ses propriétés détoxifiantes.

Seulement 2 cuillères à café de poudre de chlorelle contiennent 2 920 unités internationales (UI) de vitamine A, soit 60 % de vos besoins quotidiens.

Elle est aussi concentrée en fer (70 % des AJR) et en vitamine B12 (250 % de l’apport quotidien recommandé).

La chlorelle bio et de bonne qualité n’est pas contre-indiquée pendant la grossesse mais la littérature scientifique manque de preuves pour valider son innocuité.

Demandez conseil à votre sage-femme ou gynécologue avant de commencer une cure sans danger.

Si il ou elle vous donne son accord, vous en trouverez en magasin bio

Et vous ? Est-ce que vous connaissiez les bienfaits de la chlorelle pour l’allaitement ? En avez-vous déjà consommé ? Qui vous en a conseillé ? Partagez votre expérience avec la communauté des naturelles mamans dans les commentaires ci-dessous.

Anne-Laure Brunelle

Téléchargez votre guide gratuit !

Sources

1. Rovira J, Martínez MÁ, Mari M, Cunha SC, Fernandes JO, Marmelo I, Marques A, Haug LS, Thomsen C, Nadal M, Domingo JL, Schuhmacher M. Mixture of environmental pollutants in breast milk from a Spanish cohort of nursing mothers. Environ Int. 2022 Jun 25.

2. Alexandre Lapillonne et al . Pollutants in Breast Milk: A Public Health Perspective – A Commentary of the Nutrition Committee of the French Society of Pediatrics. JPGN Volume 72, Number 3, March 2021.

3. Nakano S, Noguchi T, Takekoshi H, Suzuki G, Nakano M. Maternal-fetal distribution and transfer of dioxins in pregnant women in Japan, and attempts to reduce maternal transfer with Chlorella (Chlorella pyrenoidosa) supplements. Chemosphere. 2005 Dec;61(9):1244-55. doi: 10.1016/j.chemosphere.2005.03.080. Epub 2005 Jun 27.

4. “Chlorella (Chlorella pyrenoidosa) supplementation decreases dioxin and increases immunoglobulin a concentrations in breast milk.” J Med Food. 2007.

5. Nakano S, Takekoshi H, Nakano M. Uchikawa T, Maruyama I, Kumamoto S, Ando Y, Yasutake A. Chlorella suppresses methylmercury transfer to the fetus in pregnant mice. J Toxicol Sci. 2011 Oct.

2 Comments

  1. Luce G. Reply

    Je ne connaissais pas du tout la chlorelle, j’en ai parlé avec ma sage-femme qui me déconseille d’en prendre pendant la grossesse. Je suis un peu perdue. Que me conseillez-vous ?

  2. Laura Reply

    Bonjour, j’en prends actuellement mais à dose minime et par tous les jours.
    Savez-vous pourquoi elle vous l’a déconseillé ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *