fbpx
Bonjour et bienvenue chez Naturelle maman !16 avril 2024
L’implication des jeunes pères dans les soins de leur enfant a un impact positif sur son développement mais aussi sur le niveau de stress de la mère, d’après une étude relayée par Naturelle maman

Les papas impliqués, c’est bon pour le développement des bébés !

On le sait, les pères ont un rôle essentiel dans l’éducation des enfants. Mais saviez-vous qu’ils ont aussi un impact positif sur leur développement dès la naissance ? C’est ce que révèle une étude japonaise publiée dans la revue Pediatric Research. Les chercheurs ont suivi plus de 28 000 enfants et ont mesuré l’effet de l’implication du père dans la garde des enfants sur leur croissance physique et sociale. Le verdict est sans appel : les papas impliqués, c’est bon pour le développement des bébés !

L’impact de l’implication des pères dans le développement des bébés

Pour mesurer l’impact de l’implication des pères dans le développement des bébés, une équipe de chercheurs du National Center for Child Health and Development et du Doshisha University Center for Baby Science au Japon (1), a suivi 28 050 enfants japonais ayant bénéficié d’une garde paternelle entre 0 et 6 mois.

Les chercheurs ont évalué l’engagement des pères dans la garde des enfants à l’âge de 6 mois, en leur posant sept questions sur des tâches quotidiennes comme les repas, le bain, le change, le coucher, le jeu, la promenade ou l’habillage.

Ils ont ensuite comparé les résultats avec le développement des enfants à l’âge de 3 ans, en utilisant un questionnaire standardisé qui évalue cinq domaines : la communication, la motricité globale, la motricité fine, la résolution de problèmes et les compétences sociales.

Click here to subscribe

Quels sont les bienfaits de l’implication du père dans le développement des bébés ?

L’étude montre que plus les pères sont impliqués dans la garde des enfants, plus les enfants sont épanouis.

Un engagement paternel élevé est associé à un risque plus faible de retard dans tous les domaines du développement, notamment la motricité globale (l’équilibre et la coordination générale de l’enfant), la motricité fine (la capacité à utiliser les doigts et les mains) et la résolution de problèmes (la capacité à comprendre et à agir sur son environnement).

Les chercheurs avancent l’hypothèse que ces résultats peuvent s’expliquer par le fait que les pères offrent aux enfants des stimulations variées et adaptées à leurs besoins, qui favorisent leur apprentissage et leur confiance en soi.

Mais les bénéfices ne sont pas seulement pour les enfants. Les pères eux-mêmes tirent du plaisir et du sens de leur implication dans la garde des enfants.

Et les mères aussi y gagnent : elles se sentent moins stressées et plus soutenues par leur partenaire. Bref, tout le monde est content !

Comment les pères peuvent s’impliquer d’avantage avec leurs bébés ?

Certains pères prennent une part naturelle dans les soins de leurs bébés. Pour d’autres, c’est plus compliqué. Si vous êtes père ou futur père et que vous vous demandez comment vous pouvez vous impliquer davantage dans la garde de votre enfant, voici quelques conseils :

  • Prenez le temps de créer un lien avec votre bébé dès sa naissance, en le portant, en lui parlant, en lui souriant, en le câlinant.
  • Participez aux soins quotidiens de votre enfant, comme le biberon, le bain, le change, le coucher. Cela vous permettra de mieux connaître ses besoins, ses rythmes, ses préférences.
  • Jouez avec votre enfant, en lui proposant des activités adaptées à son âge et à ses intérêts. Faites-lui découvrir le monde qui l’entoure, en le sortant à l’extérieur, en lui montrant des objets, des animaux, des personnes.
  • Respectez le rythme et le caractère de votre enfant, sans le forcer ni le comparer. Encouragez-le dans ses progrès, félicitez-le pour ses réussites, consolez-le quand il échoue.
  • Communiquez avec votre partenaire sur la façon dont vous souhaitez élever votre enfant ensemble. Partagez vos idées, vos doutes, vos envies. Soutenez-vous mutuellement dans votre rôle de parents.

Vous l’aurez compris, être un papa impliqué n’est pas si compliqué. Il suffit d’être présent, attentif et affectueux avec votre bébé. Et vous verrez que cela vous apportera autant de bonheur qu’à lui !

Anne-Laure Wright


Source de l’étude citée : Kato, T., Fujii, M., Kanatani, K. et al. Paternal involvement in infant care and developmental milestone outcomes at age 3 years: the Japan Environment and Children’s Study (JECS). Pediatr Res (2023). https://doi.org/10.1038/s41390-023-02723-x

Share

One Comment

  1. Fabienne G. Reply

    Article d’utilité publique qui devrait être envoyé en douce à mon compagnon… Mais pas par moi bien-sûr sinon il le prendrait comme un reproche. Depuis qu’on est parents, je suis désespérée qu’il en fasse si peu et qu’il ne réalise même pas l’inégalité énorme qui s’est creusée entre nous. On dit que les hommes évoluent et s’impliquent de plus en plus mais pas chez tout le monde apparemment !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *