Le MOT DE PASSE pour un accouchement sans douleurs

Il y a deux images qui m’ont marquée et qui ont vraiment agi comme des mots de passe pour accepter et soulager réellement la douleur des contractions pendant mes accouchements.

La première, c’était la création d’une bulle d’intimité intérieure, conseillée par la sage-femme de renommée internationale Ina May Gaskin dans son livre “Le Guide de la naissance naturelle”.

La seconde c’était d’accepter les contractions comme des mouvements bienfaisants qui me rapprochaient chaque fois un peu plus de mon bébé.

Ces deux affirmations positives m’ont énormément marquée, à tel point que je les ai imprimées en moi tout au long de ma grossesse jusqu’à réussir à les intérioriser et à les reproduire lors de mon accouchement.

 

Comment cela va vous aider pour votre accouchement ?

Ces images sont conçues pour aider votre subconscient à se concentrer sur votre capacité naturelle à donner naissance, votre force et votre résilience.

Construire votre confiance en soi et évacuer la peur que vous pouvez ressentir en pensant à votre accouchement est une grande partie du chemin que vous avez à parcourir pour vivre un accouchement serein.

Rappelez-vous que votre travail consiste avant tout à vous concentrer sur votre bien-être et celui de votre bébé. La sage-femme et votre compagnon sont là pour s’occuper du reste.

Vous pouvez par exemple noter les phrases qui vous inspirent au cours de vos lectures ou lors de votre préparation à l’accouchement.

Et pourquoi pas ensuite les peindre ou les coller sur de jolis supports pour les afficher dans un endroit où vous vous sentez bien pour vous aider à vous apaiser lorsque surgissent des craintes de l’accouchement ?

 

Quelques suggestions pour vous lancer

Pour celles qui n’ont pas envie de se lancer ou qui ne sont pas fans de loisirs créatifs, j’ai pris du plaisir à concevoir ce lot d’affirmations positives colorées et fleuries que vous voyez ici.

This slideshow requires JavaScript.


N’hésitez pas à les imprimer pour les accrocher dans votre maison.

En les affichant dans un endroit que vous aimez, vous créerez un environnement apaisant, sécurisant et inspirant où vous pourrez profiter de votre grossesse.

Et quand la date de votre accouchement approchera, chaque fois que vous remarquerez l’une de ces affirmations, cela agira comme un déclencheur pour vous aider à faire face à vos petites angoisses.

Détendez-vous, ressourcez-vous, accueillez vos peurs et vos tensions, peu importe ce dont vous avez besoin à ce moment-là.

Chaque fois que vous les regardez, prenez un moment pour ralentir, respirer et communiquer avec votre corps et votre bébé.

 

Et pour finir, quelques exercices de visualisation positive

Issue de la sophrologie, la visualisation d’images positives peut vous aider à atteindre un niveau de concentration où votre perception des sensations douloureuses sera réduite et remplacée par des pensées agréables pour ressentir les contractions avec plus de sérénité.

Commencez par prendre de profondes inspirations et essayez de visualiser ces images en fermant les yeux :

– Image de votre souffle qui, à l’inspiration, par des pieds (la terre) et monte jusqu’au-dessus de la tête (le ciel) et repart ensuite à l’expiration vers la terre.

– A chaque contraction, pensez à une vague qui vous emporte loin du rivage, qui vous submerge, vous secoue. Puis qui vous ramène au bord de l’eau et vous laisse en paix dès que la contraction s’atténue et passe.

Profitez ensuite de ce havre de paix où vous pouvez vous reposer avant que la prochaine contraction ne vous emporte à nouveau dans son tourbillon.

– Vous pouvez également essayer de visualiser votre bébé : il sera bientôt dans vos bras mais avant de prendre sa première respiration, imaginez-le en train de suivre ce passage à l’intérieur du bassin et visualisez ce chemin peut vous aider à comprendre à quoi servent vos contractions. Ainsi, vous êtes en lien avec votre bébé, vous l’encouragez et l’accompagnez par la pensée.  Ces images peuvent vous aider à donner du sens à la douleur que vous ressentez et à ne pas vous laisser submerger par l’angoisse et le doute.

J’espère que vous trouverez ces petits “outils” aussi utiles qu’ils l’ont été pendant ma grossesse et mon dernier accouchement !

 

Anne-Laure Brunelle

2 thoughts on “Le MOT DE PASSE pour un accouchement sans douleurs

  • 24 March 2018 at 8 h 47 min
    Permalink

    Bonjour naturelle maman,

    Merci beaucoup pour cet article et ces précieux conseils. Pourquoi on ne m’a jamais parlé de ça pendant les cours de prépa à l’accouchement ? Pourtant c’est ce dont j’aurais eu besoin. A part la respiration longue, on ne m’a donné aucun “outil” pour gérer la douleur des contractions. résultat, je me suis focalisé sur la douleur et j’ai fini par demandé la péri… Pour mon deuxième accouchement je tenterai certainement les affirmations positives et la visualisation.

    Reply
  • 25 March 2018 at 8 h 51 min
    Permalink

    Une des phrases que vous avez notée me touche parce que je me la suis répétée pendant tout mon accouchement, elle représente pour moi la naissance de mon fils : “Chaque contraction me rapproche de mon bébé.”
    Merci pour ces jolies cartes colorées, j’espère les retrouver pour les imprimer poura deuxième grossesse.

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

X