fbpx
Bonjour et bienvenue chez Naturelle maman !18 juin 2024
Les bienfaits d'une consultations d'ostéopathie après la naissance - Naturelle Maman

Consulter un ostéopathe : ce précieux cadeau de naissance que vous pouvez faire à votre bébé

Il y a un cadeau précieux que chaque parent peut faire à son bébé juste après sa naissance : une consultation d’ostéopathie. Que ce soit pour le libérer d’un blocage lié à la grossesse ou à l’accouchement, pour calmer ses coliques et ses pleurs ou en prévention de la plagiocéphalie, je vous propose de découvrir, études scientifiques à l’appui, tous les bienfaits que l’ostéopathie peut procurer à votre bébé.

En septembre 2022, un collectif de soignants baptisé No Fake Med a publié une tribune dans Le Figaro intitulée Futurs et jeunes parents, attention aux dérives pseudo-thérapeutiques ! (1)

Dans ce texte à charge contre les médecines alternatives, ses auteurs affirment que « le recours à l’ostéopathie du nouveau-né et du nourrisson doit absolument être banni, et nous militons contre cette prise en charge de plus en plus systématique au sein des maternités et lors du retour à domicile« .

Ils justifient leur propos particulièrement virulents en assurant que l’ostéopathie « ne repose sur aucune base diagnostique ni scientifique« .

Aucune base diagnostique et scientifique, vraiment ?

C’est totalement faux.

Et je vais vous le prouver.

Il existe au contraire des dizaines d’études fiables qui démontrent les nombreux bienfaits de l’ostéopathie sur le bien-être et le développement des bébés.

Sans parler des très nombreux témoignages de parents, pédiatres et kinésithérapeutes qui collaborent avec succès avec des ostéopathes pour prendre en charge des nouveaux-nés.

Qui sait, peut-être que certains des membres du collectif No Fake Med seront plus curieux que ne le laisse penser leur tribune et viendront lire cet article qui leur fera changer d’avis sur l’ostéopathie !

On peut toujours rêver…

Je veux mon guide !

Les bienfaits de l’ostéopathie pour les bébés prouvés par la science

Pour vous prouver que l’ostéopathie est tout sauf du charlatanisme, j’ai épluché la littérature scientifique en quête des études menées rigoureusement et à grande échelle sur les bienfaits de l’ostéopathie chez les bébés.

Parmi les publications les plus intéressantes que j’ai trouvées, j’aimerais commencer par l’étude OSTINF (2) qui est probablement la plus grande à avoir été menée sur les bienfaits de l’ostéopathie pour les bébés.

Elle a été menée en Allemagne auprès de 230 ostéopathes et de 1 136 bébés suivis pour une asymétrie idiopathique du nourrisson, une plagiocéphalie déformante, des troubles de l’alimentation, des pleurs excessifs ou des troubles du sommeil.

Les ostéopathes ont effectué leurs traitements ostéopathiques habituels pour ces pathologies et les parents ont été invités à évaluer la gravité perçue des symptômes sur des formulaires standardisés comprenant des échelles d’évaluation numérique.

Dans les cas de plagiocéphalie, la circonférence du crâne du bébé a été mesurée à l’aide d’un craniomètre et l’indice de la voûte crânienne a été calculé.

Leurs résultats montrent une amélioration moyenne de :

✅ 82 % pour asymétrie posturale

✅ 51% pour la plagiocéphalie déformante

✅ 77% pour les troubles de l’alimentation et de la déglutition

✅ 70% pour les pleurs excessifs

✅ et 56% pour les troubles du sommeil

Sur un total de 3 212 traitements, il n’y a pas eu un seul effet indésirable grave affectant la santé du nourrisson.

Et c’est loin d’être la seule étude a montrer des résultats impressionnants chez les bébés !

Une méta-analyse publiée en 2012 dans La Cochrane (3) a examiné les effets de l’ostéopathie sur les bébés souffrant de coliques. La majorité des essais inclus semblent indiquer que les parents des nourrissons recevant des traitements d’ostéopathie rapportent une diminution significative de la douleur et moins d’heures de pleurs par jour que les parents dont les nourrissons ne reçoivent pas de thérapies.

Une seconde méta-analyse menée en 2018 (4) a évalué les effets de l’ostéopathie sur les nourrissons en bonne santé mais instables, en détresse et pleurant excessivement.

Leurs résultats montrent une réduction significative de la durée des pleurs (-1,27 heures par jour) mais pas d’amélioration au niveau du sommeil.

Enfin, une étude publiée en 2021 par des chercheurs de l’université de médecine d’Oklahoma aux Etats-Unis (5) a montré que les bébés qui bénéficient de séances d’ostéopathie à la naissance souffrent moins de coliques, de régurgitations, d’intolérances alimentaires et avaient moins recours à des antibiotiques au cours de leurs six premiers mois de vie.

Les résultats impressionnants de l’ostéopathie chez les bébés prématurés

En 2013, une équipe de chercheurs italiens (6) a suivi deux groupes de bébés prématurés hospitalisés en unité de soins néonatals.

La moitié des bébés a bénéficié de soins quotidiens en ostéopathie, l’autre les soins médicaux habituels. Leurs résultats montrent que les bébés prématurés qui ont été suivis par un ostéopathe quittaient la réanimation néonatale plus rapidement et recevaient moins de soins médicaux.

Une seconde étude menée à grande échelle en 2017 (7) est venue confirmer ces résultats en montrant une nette diminution de la durée d’hospitalisation (9 jours de moins en moyenne) des bébés prématurés qui avaient bénéficié de séances d’ostéopathie. Ce résultat est d’autant plus marqué que la prématurité est importante.

Les chercheurs interprètent ces résultats remarquables en suggérant qu’un traitement ostéopathique aurait un effet anti-inflammatoire et régulateur sur le système nerveux autonome et l’inflammation chronique dont souffrent de nombreux prématurés.

Maintenant, vous vous demandez peut-être pourquoi emmener votre bébé chez un ostéopathe s’il ne souffre d’aucun de ces problèmes particuliers ?

Pourquoi emmener votre bébé chez un ostéopathe après sa naissance ?

La naissance est un événement merveilleux, mais aussi un moment intense et parfois difficile pour le bébé.

Il doit s’adapter à un nouvel environnement, respirer pour la première fois, et subir des pressions importantes lors du passage dans le canal de naissance.

Ces contraintes peuvent engendrer des tensions ou des déformations au niveau du crâne, du cou, du dos ou du bassin du nouveau-né.

Ces dysfonctions peuvent avoir des répercussions sur son bien-être, son sommeil, sa digestion et son développement.

Les accouchements dystociques (forceps, ventouse, césarienne, expression manuelle) peuvent aussi être à l’origine de troubles mécaniques chez le nouveau-né.

Un enfant resté en position basse pendant la grossesse, ou ayant eu une naissance trop lente ou trop rapide, présente parfois des symptômes pathologiques dès la naissance.

L’ostéopathe peut alors aider le bébé à se libérer de ses tensions et à retrouver un bon équilibre ostéo-articulaire.

L’ostéopathe va réaliser un bilan complet du bébé et lui prodiguer des manipulations douces et adaptées à son âge, à sa morphologie et aux problématiques qu’il peut rencontrer au cours de ses premiers mois de vie :

  • Les troubles digestifs : coliques, reflux, constipation, diarrhée, etc.
  • Les troubles du sommeil : difficultés à s’endormir, réveils fréquents, cauchemars, etc.
  • Les troubles ORL : rhinites, otites, bronchites à répétition, etc.
  • Les troubles du comportement : pleurs excessifs, irritabilité, nervosité, etc.
  • Les troubles de la posture : torticolis, plagiocéphalie (tête plate), scoliose, etc.
  • Les troubles de la succion et de la déglution
  • Les tensions nerveuses
  • Les canaux lacrymaux bouchés

L’ostéopathie va ainsi favoriser la détente du système nerveux, la régulation du système digestif, la prévention des troubles ORL, la stimulation du système immunitaire et la maturation neurologique du bébé.

Quand emmener votre bébé chez un ostéopathe ?

Il est conseillé de consulter un ostéopathe dans le premier mois de vie du bébé, surtout si la grossesse ou l’accouchement ont été compliqués (césarienne, forceps, ventouse, présentation en siège, etc.).

Quand faut-il consulter un ostéopathe pour votre bébé ?

En cas de syndrome d’hyperexcitabilité avec hypertonie cervicale et cris fréquents/ coliques, voire reflux/rots difficiles et douloureux avec hoquet persistant/ mauvaise prise du sein ou du biberon, torticolis associé en général à une plagiocéphalie.

Tous ces problèmes (qui peuvent causer des douleurs) peuvent être résolus en une à trois séances le plus fréquemment.

Il s’agit de rééquilibrer sur le plan mécanique, mais aussi sur le plan fonctionnel.

Ne pas prendre en compte ces lésions mécaniques expose l’enfant à des séquelles ultérieures d’ordre mécanique, postural mais aussi fonctionnel.

L’ostéopathie est aussi très intéressante pour prévenir et traiter la plagiocéphalie. (9)

Frédéric Zenouda, kinésithérapeute, ostéopathe et directeur de l’Institut Edelweiss à Paris, reçoit entre deux et dix bébés par semaine pour des problèmes de plagiocéphalie :

« Une consultation de bébé sur trois concerne ce problème. En complément d’un suivi médical et de séances de kinésithérapie, un traitement d’ostéopathie permet de libérer des tensions et redonner de la mobilité« .

Frédéric Zenouda est kinésithérapeute, ostéopathe et directeur de l'institut Edelweiss.
Frédéric Zenouda est kinésithérapeute, ostéopathe et directeur de l’Institut Edelweiss qui forme des professionnels de santé et de la petite enfance.

Dans l’idéal, tous les bébés devraient voir un ostéopathe dans leurs première semaine de vie (comme cela est pratiqué dans de nombreux pays anglo-saxons).

Il est également recommandé de faire un suivi ostéopathique régulier pendant la première année de vie du bébé, car il va traverser des étapes importantes de son développement (tenir sa tête, se retourner, ramper, marcher, etc.).

Bien-sûr, il n’est jamais trop tard et le bébé plus âgé peut lui aussi bénéficier de l’ostéopathie, notamment après un traumatisme crânien, hélas trop fréquent dans les toutes premières années de vie (pouvant être à l’origine de syndromes douloureux séquellaires).

Comment se déroule une séance d’ostéopathie pour les nouveaux-nés ?

L’ostéopathie pour les bébés est une méthode douce et indolore. L’ostéopathe va utiliser des techniques spécifiques qui respectent la fragilité et la sensibilité du nouveau-né.

Il va travailler avec ses doigts ou ses paumes sur les zones concernées en exerçant des pressions légères ou des mouvements subtils.

Le bébé peut être allaité ou nourri avant ou pendant la séance pour le rassurer.

La séance dure environ 30 minutes et se déroule dans une ambiance calme et chaleureuse.

J’espère que cet article vous aura donné envie de faire profiter des nombreux bienfaits de l’ostéopathie à votre bébé et que vous nous laisserez un commentaire pour en témoigner !

Et vous ? Est-ce que vous avez déjà emmené votre bébé chez un ostéopathe ? Qui vous l’a conseillé ? Avez-vous remarqué des changements chez votre bébé après la ou les séances ? Partagez votre expérience avec la communauté des naturelles mamans dans les commentaires ci-dessous !

Anne-Laure Wright


Sources

(1) Collectif No Fake Med, « Futurs et jeunes parents, attention aux dérives pseudo-thérapeutiques !« , publié le 04/09/2022 dans le journal Le Figaro

(2) Schwerla F, Daake B, Moeckel E, Resch KL. Osteopathic Treatment of Infants in Their First Year of Life: A Prospective Multicenter Observational Study (OSTINF Study). Complement Med Res. 2021;28(5):395-406. English. doi: 10.1159/000514413. Epub 2021 Feb 18. PMID: 33601373.

(3) Dobson D, Lucassen PLBJ, Miller JJ, Vlieger AM, Prescott P, Lewith G. Manipulative therapies for infantile colic. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 12. Art. No.: CD004796. DOI: 10.1002/14651858.CD004796.pub2. Accessed 16 May 2023.

(4) Mills MV. The use of osteopathic manipulative treatment in the newborn nursery and its effect on health in the first six months of life: A retrospective observational case-control study. Complement Ther Clin Pract. 2021 May;43:101357. doi: 10.1016/j.ctcp.2021.101357. Epub 2021 Mar 6. PMID: 33714862.

(5) Carnes D, Plunkett A, Ellwood J, Miles C. Manual therapy for unsettled, distressed and excessively crying infants: a systematic review and meta-analyses. BMJ Open. 2018 Jan 24;8(1):e019040. doi: 10.1136/bmjopen-2017-019040. PMID: 29371279; PMCID: PMC5988120.

(6) Cerritelli F, Pizzolorusso G, Ciardelli F, La Mola E, Cozzolino V, Renzetti C, D’Incecco C, Fusilli P, Sabatino G, Barlafante G. Effect of osteopathic manipulative treatment on length of stay in a population of preterm infants: a randomized controlled trial. BMC Pediatr. 2013 Apr 26;13:65. doi: 10.1186/1471-2431-13-65. PMID: 23622070; PMCID: PMC3648440.

(7) Lanaro D, Ruffini N, Manzotti A, Lista G. Osteopathic manipulative treatment showed reduction of length of stay and costs in preterm infants: A systematic review and meta-analysis. Medicine (Baltimore). 2017 Mar;96(12):e6408. doi: 10.1097/MD.0000000000006408. PMID: 28328840; PMCID: PMC5371477.

(8) Roland H, Brown A, Rousselot A, Freeman N, Wieting JM, Bergman S, Mondal D. Osteopathic Manipulative Treatment Decreases Hospital Stay and Healthcare Cost in the Neonatal Intensive Care Unit. Medicines (Basel). 2022 Sep 21;9(10):49. doi: 10.3390/medicines9100049. PMID: 36286582; PMCID: PMC9607199.

(9) Turk AE, McCarthy JG, Thorne CH, Wisoff JH. The « back to sleep campaign » and deformational plagiocephaly: is there cause for concern? J Craniofac Surg. 1996 Jan;7(1):12-8. doi: 10.1097/00001665-199601000-00006. PMID: 9086896.


Mise en garde : cette formation est une initiation à l’usage des thérapies naturelles à but personnel et familial. En aucun cas, les conseils donnés ne dispensent d’un avis médical. Les remèdes cités n’ont pas pour but de remplacer ou de se substituer à un traitement médical. Les informations fournies sur ce site sont destinées à améliorer et non à remplacer la relation qui existe entre le visiteur du site et son médecin. En cas de malaise ou de maladie, consultez d’abord un médecin ou un professionnel de la santé en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé. En utilisant ce site, vous reconnaissez avoir pris connaissance de l’avis de désengagement de responsabilité et vous consentez à ses modalités. Si vous n’y consentez pas, vous n’êtes pas autorisé à utiliser ce site.

2 Comments

  1. Norapapillio Reply

    Mes 2 enfants sont allés chez l’osthéopathe dès la naissance (à 3 jours pour ma deuxième). Les parents pensent souvent que c’est trop violent pour un nouveau né mais il n’y a pas de craquage, c’est au contraire des mouvements ultra doux qui leur font un bien fou. Je recommande +++

  2. Nathy Reply

    Je confirme ce sont des manipulations et des massages très doux (mon fils dormait pendant les séances). Ca a permis de débloquer le torticolis de mon fils et d’arrêter les régurgitations (il vomissait tout ses bibs en sortant de la maternité). L’ostéo va sentir s’il y a des tensions ou des choses qui se seraient déplacées et qui pourraient gêner le bébé et les débloquer, c’est vraiment ultra-précieux pour passer des premiers mois plus sereins.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *