4 plantes qui seront vos meilleures alliées contre les jambes en poteau

La première fois que j’ai souffert d’œdèmes aux jambes, j’étais à un mariage en Ardèche en plein mois d’août par plus de 35 degrés, enceinte de huit mois et demi. Je suis restée debout toute la journée pour aider aux préparatifs, puis debout toute la soirée pour danser et discuter. J’étais heureuse que tout le monde me complimente sur le fait que je sois en pleine forme et très heureuse d’être enceinte…

Ce n’est que le lendemain au réveil, que j’ai découvert que mes jambes et mes pieds avaient doublé de volume.

À ce moment-là, fini les compliments, mes pieds et mollets étaient tellement gonflés que je me suis vue gratifiée du doux surnom de “Patte d’ours” par toute ma famille.

Comme le début de l’été et les fortes chaleurs arrivent,  j’ai répertorié toutes les plantes dont la science a prouvé qu’elles avaient des effets veinotoniques, pour vous éviter l’apparition des jambes lourdes, douloureuses, des chevilles gonflées et des mollets en poteaux !

Voici un petit récapitulatif des plantes aux vertus les plus efficaces pour vous soulager (et éviter le recours aux bas de contention qui sont franchement désagréables et moches en plein été).

 


 


Les plantes dont les bienfaits sont prouvés par la science

La vigne rouge

 

La plante la plus connue et la plus étudiée est la vigne rouge (vitis vinifera). De la famille des vitacées, elle est riche en tanins, quercétine, flavonoïdes, resvératrol et proanthocyanides ;

Plusieurs études scientifiques ont d’ailleurs prouvé que c’était une plante de référence pour traiter l’insuffisance veineuse (1, 2).  

Comment l’utiliser ?

en bain de pieds : faites bouillir deux minutes deux poignées de feuilles de vigne dans un litre d’eau, laissez infuser dix minutes et plongez-y vos petits petons.

en infusion : une cuillerée à soupe par tasse d’eau. Deux à quatre tasses par jour entre les repas.

 


L’hammamélis

 

En plus des flavonoïdes, cette plante comporte des tanins astringeants qui favorisent la circulation (3).

Comment l’utiliser ?

en infusion : boire 3 tasses au maximum par jour (une cuillère à café de feuilles d’hamamélis par tasse, infusée pendant une petite quinzaine de minutes).

 


Le marron d’Inde

 

Son action est anti-inflammatoire (4), il est surtout conseillé pour les jambes lourdes et les problèmes de rétention d’eau

Comment l’utiliser ?

en massage :  Appliquez un macérat huileux de marron d’Inde des orteils au talon en direction du genou. Fermez la main opposée au pied et massez à l’aide de la deuxième phalange en partant toujours du talon en direction des orteils. Vous revenez, main à plat, comme une caresse. Passez, ensuite, aux orteils en faisant des rotations dans un sens puis dans l’autre pour libérer toute l’énergie stockée au niveau des extrémités. Puis, pétrissez un à un chacun de vos orteils. Vous passez au coup de pied avec des effleurages. Sur le mollet, vous faites des mouvements amples, fluides, une main après l’autre partant de la cheville jusqu’au pli du genou. 

Précaution d’utilisation : Les extraits de marron d’Inde sont sujets à controverse. La Commission E (organisme de réglementation de la santé en Allemagne) n’émet aucune restriction à leur sujet pour la grossesse et l’allaitement. Cependant, comme aucune étude n’a été effectuée spécifiquement chez la femme enceinte, il est préférable de l’utiliser uniquement en application locale et sur des périodes courtes (5).

 


Le mélilot

 

Une plante polyvalente qui a une triple action sur l’insuffisance veineuse, la fragilité capillaire et l’insuffisance lymphatique : un vrai drainage lymphatique végétal (6).

Comment l’utiliser ?

en tisane : 2 à 3 gr de fleurs par jour, en tisane, 3 fois par jour.

 


L’infusion “anti jambes lourdes” que je recommande

Je recommande régulièrement cette synergie de plantes en infusion aux futures mamans membres du Cercle des Naturelles mamans : la tisane circulatoire jambes légères

Le mélange de ces plantes associée à quelques autres décrites ci-dessous apporte une efficacité décuplée et une plus grande rapidité d’action :

Achillée Millefeuille : aide à maintenir une fonction vasculaire normale,

Vigne rouge : améliore la micro-circulation sanguine et réduit la sensation de jambes lourdes,

Cyprès et Ortie piquante: favorise la circulation veineuse et le confort circulatoire, aide à réduire la sensation de jambes lourdes et fatiguées, aide à maintenir les veines des jambes en pleine forme,

Noyer : action anti-oxydante pour protéger des radicaux libres,

Petit houx et Hammamélis : améliore la micro-circulation sanguine et réduit la sensation de jambes lourdes.

Je tiens à préciser que ce n’est pas du tout une publicité, je la recommande car je l’ai testée et conseillée à plusieurs futures mamans qui m’ont fait des retours très positifs sur son efficacité. Mais comme elle est un peu chère (aux alentours de 15 euros), vous pouvez aussi demander au pharmacien herboriste le plus près de chez vous de reproduire ce mélange pour vous.

Je reviendrai bientôt avec un autre article à ce sujet car j’ai encore pleins d’autres remèdes naturels à partager avec vous pour soulager les jambes lourdes pendant la grossesse.

 

Et vous ? Quels sont remèdes pour soulager vos jambes pendant la grossesse ? Qu’est-ce qui vous a été conseillé par votre sage-femme ? Partagez votre expériences avec les mamans naturelles dans les commentaires ci-dessous !

Anne-Laure Brunelle


 


Sources

(1) Kalus U, Koscielny J, Grigorov A, Schaefer E, Peil H, Kiesewetter H, Improvement of cutaneous microcirculation and oxygen supply in patients with chronic venous insufficiency by orally administered extract of red vine leaves AS 195: a randomised, double-blind, placebo-controlled, crossover study”, Institute for Transfusion Medicine, University Clinic Charité, Berlin, Germany, 2004. Trouvé sur : www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15293865

(2) Kiesewetter H, Koscielny J, Kalus U, Vix JM, Peil H, Petrini O, van Toor BS, de Mey C, “Efficacy of orally administered extract of red vine leaf AS 195 (folia vitis viniferae) in chronic venous insufficiency (stages I-II). A randomized, double-blind, placebo-controlled trial”, Institut für Transfusionsmedizin und Immunhaematologie, Universitätsklinikum Charité, Berlin, Germany, 2000. Trouvé sur : www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10719612

(3) https://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=hamamelis_ps

(4) Siebert U, Brach M, et alEfficacy, routine effectiveness, and safety of horsechestnut seed extract in the treatment of chronic venous insufficiency. A meta-analysis of randomized controlled trials and large observational studies.Int Angiol 2002 Dec;21(4):305-15.

(5) https://www.passeportsante.net/documentsproteus/popuphtml/varices_jy_20050207_nd.htm#4

(6) Un essai clinique portant sur vingt-cinq femmes enceintes a étudié les effets du mélilot sur les problèmes veineux des deux derniers trimestres de la grossesse, sans toxicité notable.
En savoir plus sur https://eurekasante.vidal.fr/parapharmacie/phytotherapie-plantes/melilot-melilotus-officinalis.html#KdFcdWJdqeSzz02c.99

 

 

 

One thought on “4 plantes qui seront vos meilleures alliées contre les jambes en poteau

  • 5 June 2018 at 11 h 52 min
    Permalink

    Je suis enceinte de 7 mois et depuis quelques jours avec la chaleur qui monte, j’ai les jambes qui gonflent beaucoup en fin de journée. On m’a dit que c’était normal mais je suis contente d’avoir vos petits “trucs” pour soulager les jambes ! J’avais un peu peur que ça empire avec l’été qui arrive !

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *