Bonjour et bienvenue chez Naturelle maman !14 décembre 2019
café et fertilité

50% de chances en moins d’être enceinte si vous buvez du café

Si vous souhaitez concevoir un bébé dans les mois qui viennent ou si vous souffrez de problèmes d’infertilité inexpliqués, il pourrait être bon de réduire, voire de supprimer votre consommation quotidienne de café, thé et coca. Voici pourquoi.

Augmenter vos chances de concevoir un bébé peut demander des sacrifices… et si vous ne pouvez, comme moi, vous passer d’un bon mug de café le matin pour bien vous réveiller, cet article risque de ne pas beaucoup vous plaire. Mais les résultats des études que j’ai référencées ci-dessous devraient vous motiver à faire ce petit sacrifice pour tomber enceinte au plus vite.

Prouvé par la science : boire du café nuit à la fertilité des hommes, comme des femmes

Parmi les travaux les plus récents, une publiée dans la revue médicale de référence The Lancet a montré que boire une simple tasse de café par jour pouvait diminuer vos chances de concevoir un bébé de 50 % à chaque cycle. (1)

Une autre étude, publiée dans The American journal of Epidemiology – et qui portait sur 1909 femmes aux Etats-Unis, montrent que celles qui buvaient de la caféine, que ce soit sous forme de café, thé ou soda, avaient un risque supérieur d’attendre un an ou plus avant de parvenir à concevoir un enfant. (2)

Des chercheurs de la faculté de médecine de l’université du Nevada ont également découvert que la caféine pouvait nuire à la fertilité des femmes en relâchant les cellules des muscles des trompes de Fallope, qui transportent les ovules des ovaires à l’utérus. (3)

Le café augmente aussi le risque de fausses couches

Last but not least, une étude menée conjointement par l’Institut national de la santé des Etats-Unis et l’Université de l’Ohio (4) a mis en évidence un lien entre la consommation régulière de café et un risque élevé de fausses couches.

Parmi les 501 couples suivis pendant toute la période de conception jusqu’au moment de la grossesse, ceux qui ont bu plus de deux boissons caféinées par jour au cours des semaines précédant la conception avaient un risque plus élevé de fausse couche.

Les auteurs insistent sur le fait que c’est bien la consommation de caféine de la femme ET de l’homme qui a de l’importance puisque les risques étaient 74% plus élevés chez la femme et 73% chez l’homme.

Si vous cherchez à concevoir un bébé, que vous soyez un homme ou une femme, parlez à votre médecin de votre consommation de caféine et des effets qu’elle peut avoir sur votre santé.

Les effets de la caféine sont différents selon les personnes, et elle peut donc affecter la fertilité de différentes façons.

Et vous ? Êtes-vous un grand consommateur ou une grande consommatrice de café ? Êtes-vous prêt à arrêter d’en boire pendant quelques mois pour augmenter vos chances de concevoir un bébé ? Par quoi allez-vous remplacer votre tasse de café du matin pour bien vous réveiller ? Partagez votre expérience avec la communauté des naturelles mamans ci-dessous !

Anne-Laure Brunelle

Cet article vous a été utile ?

Si vous voulez aller plus loin, vous pouvez recevoir (gratuitement) dans votre boîte mail notre guide « 7 Trésors de la nature pour votre fertilité », il vous suffit de cliquer sur l’image ci-dessous :

Cliquez pour le recevoir gratuitement !

Sources

(1) Wilcox AJ, Weinberg CR, Baird DD, « Caffeinated beverages and decreased fertility », The Lancet, 1988 Dec 24-31; 2(8626-8627):1453-6. Trouvé sur : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/2904572

(2) Elizabeth Hatch and Michael Bracken, « Association of Delayed Conception With Caffeine Consumption », Am. J. Epidemiol, 1993. 138 (12): 1082-1092. Trouvé sur : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8266910

(3) onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/j.1476-5381.2011.01266.x/abstract

(4) « Lifestyle and pregnancy loss in a contemporary cohort of women recruited before conception: The LIFE Study », trouvé sur : https://www.fertstert.org/article/S0015-0282(16)30042-5/fulltext

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *