Bonjour et bienvenue chez Naturelle maman !3 juillet 2020
le fabuleux rôle du clitoris dans la fertilité

Le fabuleux rôle du clitoris pour la fécondité

Une nouvelle étude scientifique met en valeur le rôle clé du clitoris sur la fertilité des femmes. Selon les chercheurs, le clitoris pourrait avoir une action directe sur le vagin et l’utérus pour faciliter la fécondation.

Quand on cherche à mettre toutes les chances de son côté pour concevoir un bébé, il arrive parfois que le plaisir sexuel, le désir et la sensualité passent au second plan.

Quand il faut faire attention à faire l’amour à une date précise, qu’on surveille sa courbe de température ou sa glaire cervicale, il est tout à fait normal qu’il y ait moins de spontanéité dans le couple. C’est la plupart du temps passager et il ne faut surtout pas vous culpabiliser.

Pourtant, une nouvelle étude vient de montrer que le plaisir sexuel des femmes, et notamment l’orgasme clitoridien, pourrait bien être une dimension importante pour favoriser une bonne fécondation.

Jusqu’à présent, les scientifiques assuraient que le clitoris ne jouait aucun rôle dans la fécondation ou alors indirectement, simplement en faisant aimer l’acte sexuel aux femmes…

Mais cette nouvelle étude, publiée dans la revue “Clinical Anatomy” a démontré que la stimulation du clitoris activait certaines zones du cerveau, qui, ensuite, provoquent une série de modifications de l’appareil reproducteur féminin :

Celles-ci comprennent une augmentation du débit sanguin vaginal, une augmentation de la lubrification vaginale, une augmentation de l’oxygène et de la température vaginale et, plus important encore, un changement de la position du col de l’utérus. Ce changement éloigne le col de l’utérus de la semence masculine, et empêche le sperme de pénétrer trop rapidement dans l’utérus, permettant ainsi au sperme de devenir mobile et activé pour féconder l’ovule”, explique le chercheur britannique.

Le mantra, souvent répété, selon lequel l’unique fonction du clitoris est d’induire le plaisir sexuel, est désormais obsolète”, a déclaré l’auteur de la revue, Roy Levin. “Le concept [présenté ici] change une croyance sexuelle majeure, et les preuves physiologiques sont maintenant évidentes”, a-t-il ajouté.

Comment avoir (ou donner) un orgasme clitoridien ?

Pour atteindre l’orgasme, encore faut-il savoir stimuler le clitoris comme il se doit. Très peu d’hommes, et même de femmes, sont initiées aux bonnes techniques pour le stimuler et monter au 7ème ciel.

Beaucoup de douceur

En matière de clito, rien ne sert d’y aller trop fort. Le clitoris, comme le pénis, est caché sous un prépuce. Alors, inutile de foncer tête baissée. Pour faire gonfler la petite clochette, il est important de le chauffer en douceur avec beaucoup de caresses et de sensualité.

Lubrifiez ou huilez

Pour bien le caresser, il faut penser à bien humidifier la zone car clitoris ne supporte pas la sécheresse. Pour cela, on peut le lubrifier naturellement en utilisant tout simplement une huile végétale comme de l’huile de coco ou de l’huile de noyaux d’abricot. Les caresses n’en seront que plus douces et efficaces.

La pulpe d’un doigt suffit

Inutile d’y mettre toute la main. Pour favoriser sa stimulation, il est important d’effleurer le clitoris de manière douce et circulaire. Ainsi, le touché enveloppera tous les nerfs de cette zone érogène.

L’art subtil du cunnilingus

Même si le bout de vos doigts peut être très efficace, votre langue l’est tout autant. En plus, le cunnilingus a l’avantage d’humidifier le clitoris naturellement. Nul besoin de lécher brusquement ou rapidement, le clitoris préfère les bouts de langue doux et délicats. Si certaines femmes préfèrent les cunnilingus circulaires, d’autres optent pour des petits coups de langue légers. Pour certaines, aspirer la boule de nerfs serait même terriblement jouissif.

Optez pour des positions sexuelles adaptées

Pour stimuler le clitoris, il est aussi possible de passer par le vagin. Ainsi, certaines positions sexuelles permettent de favoriser son excitation. Par exemple, la sacro-sainte position du missionnaire où le pubis de l’homme va effleurer le clitoris par va-et-vient. Il est aussi tout à fait possible (voire même recommandé) de stimuler le « bouton de rose » manuellement pendant l’acte. À vous de jouer et de composer !

Et vous ? Saviez-vous que le fait de jouir en faisant l’amour augmentait vos chances de concevoir un bébé ? Est-ce que votre partenaire sait vous faire jouir ? Partagez votre expérience avec la communauté des naturelles mamans dans les commentaires ci-dessous !

Anne-Laure Brunelle

Cet article vous a plu ?

Si vous voulez aller plus loin, vous pouvez recevoir (gratuitement) dans votre boîte mail notre  guide 7 Trésors de la nature pour votre fertilité, il vous suffit de cliquer sur l’image ci-dessous :

Cliquez pour le recevoir gratuitement !

Sources

The Clitoris – An Appraisal of its Reproductive Function During the Fertile Years : Why Was It, and Still Is, Overlooked in Accounts of Female Sexual Arousal, trouvé sur https://onlinelibrary.wiley.com/doi/abs/10.1002/ca.23498

3 Comments

  1. AvatarSophie Reply

    Franchement j’ai des doutes comment on explique que les familles super catho font 10 gosses alors que les femmes n’ont jamais du connaître un seul orgasme de leur vie ? Après tant mieux si ça peut motiver les hommes à s’intéresser d’un peu plus près au clito de leurs femmes mais j’y crois moyen !

  2. AvatarNeeruam Reply

    Mais quelle idée des familles catholiques??
    Qui vous dit qu’elle n’ont pas de plaisir avec leur mari? Et cet article n’a pas l’air de dire que seul le plaisir clitoridien permet de concevoir un enfant, il y a aussi et tout simplement les cycles féminins naturels. Je trouve justement intéressant d’ajouter que le plaisir de la femme engendre une meilleure fécondité.

  3. Avatarsophie Reply

    Mon chéri a beau essayer et y mettre du sien, il n’a jamais réussi à me donner un orgasme. Il y va trop fort, ce n’est certainement pas comme ca qu’on va avoir un bébé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *