fbpx
Bonjour et bienvenue chez Naturelle maman !20 juillet 2024
Comment soigner vos enfants s'ils ont des vers intestinaux ? Les meilleurs remèdes naturels sélectionnés par Naturelle Maman

Les meilleurs remèdes naturels contre les oxyures pour soigner les enfants

Les oxyures sont des petits vers blancs qui vivent dans le gros intestin et qui provoquent des démangeaisons anales chez les enfants. Il s’agit d’une infection très fréquente et très contagieuse, qui peut être traitée facilement avec des médicaments vermifuges. Mais si vous préférez éviter les produits chimiques et opter pour des solutions naturelles, il existe aussi des remèdes efficaces et sans danger pour éliminer les oxyures et soulager votre enfant. Dans cet article, nous vous présentons les meilleurs remèdes naturels contre les oxyures, à base de plantes, d’aliments ou d’huiles essentielles. Nous vous expliquons aussi comment les utiliser, quelles sont leurs précautions d’emploi et comment prévenir les réinfestations. Suivez le guide de Naturelle maman !

Vous avez remarqué que votre enfant se gratte l’anus sans arrêt ? Vous avez aperçu des petits vers blancs dans ses selles ou sur son pyjama ? Pas de panique, il s’agit sans doute d’une oxyurose, une infection intestinale très fréquente chez les enfants, causée par des parasites appelés oxyures. Si cette infection n’est pas grave, elle est très gênante et contagieuse. Il faut donc la traiter rapidement et efficacement, en évitant les produits chimiques qui peuvent être nocifs pour la santé de votre enfant.

Je vous propose de découvrir les meilleurs remèdes naturels contre les oxyures, qui vous permettront de soulager votre enfant et de prévenir les réinfestations. Je vous parlerai aussi des remèdes utilisés par nos grands-parents, qui ont fait leurs preuves depuis des générations, et des remèdes naturels les plus utilisés en pharmacie contre les oxyures.

Qu’est-ce que les oxyures et comment s’en débarrasser ?

Les oxyures sont de petits vers ronds et blancs qui mesurent entre 3 et 10 millimètres de long. Ils vivent dans le gros intestin et se nourrissent du contenu intestinal. La femelle pond ses œufs sur le pourtour de l’anus, surtout la nuit, provoquant des démangeaisons intenses. L’enfant se gratte, ce qui lui permet de transporter les œufs sous ses ongles ou sur ses mains. Il peut ainsi se recontaminer lui-même ou contaminer d’autres personnes en touchant des objets ou des aliments.

Pour se débarrasser des oxyures, il faut donc interrompre le cycle de vie du parasite, en tuant les vers adultes et en empêchant la dissémination des œufs. Pour cela, il existe plusieurs solutions naturelles, à base de plantes ou d’aliments, qui ont une action vermifuge (qui tuent les vers) ou antiparasitaire (qui empêchent le développement des parasites).

Les remèdes naturels contre les oxyures que vous avez déjà dans vos placards

Pour commencer, vous avez déjà certainement dans vos placards certains de ces aliments qui sont de très bons antiparasitaires naturels que vous pouvez utiliser sans danger pour soigner vos enfants. Voici quelques exemples :

  • L’ail : l’ail est un puissant antiparasitaire naturel, qui agit contre les oxyures mais aussi contre d’autres vers intestinaux comme les ascaris ou les ténias. Mais ne donnez pas d’ail cru à votre enfant sinon il risque bien de vous détester ! L’ail cru a un goût beaucoup trop fort et piquant pour le palais sensible de votre enfant. Vous pouvez en revanche faire infuser une gousse d’ail crue dans de l’huile d’olive avec laquelle vous assaisonnerez ses plats.
  • La carotte : la carotte est riche en bêta-carotène, un antioxydant qui renforce le système immunitaire et aide à éliminer les parasites. Elle contient aussi des fibres qui favorisent le transit intestinal et l’expulsion des vers. Il suffit de faire manger à votre enfant une carotte crue à croquer ou râpée le matin à jeun pendant une semaine. Vous pouvez aussi lui donner du jus de carotte frais à boire tout au long de la journée.
  • L’huile de coco : l’huile de coco est un autre antiparasitaire naturel, qui agit notamment contre les oxyures. Elle contient de l’acide laurique, qui détruit la membrane des parasites et les tue. Il suffit de faire manger à votre enfant une cuillère à café d’huile de coco le matin à jeun pendant une semaine, dans un smoothie par exemple. Vous pouvez aussi lui donner du lait de coco à boire et incorporer de l’huile de coco dans ses plats.
  • Le thym : le thym est une plante aromatique qui a des propriétés antiseptiques, antifongiques et antiparasitaires. Il aide à éliminer les oxyures et à soulager les démangeaisons anales. Il suffit de faire infuser une cuillère à soupe de thym séché dans une tasse d’eau bouillante pendant 10 minutes, puis de faire boire à votre enfant cette infusion deux fois par jour pendant une semaine. Vous pouvez aussi lui appliquer du thym frais ou de l’huile essentielle de thym diluée dans de l’huile végétale sur la zone anale.
Je veux mon guide !

Les remèdes naturels les plus utilisés en pharmacie contre les oxyures

Si vous préférez acheter des remèdes naturels contre les oxyures en pharmacie, vous avez le choix entre plusieurs produits, qui sont généralement à base de plantes ou d’huiles essentielles. Voici quelques exemples :

Les solutions contre les oxyures en homéopathie

Cina 7 CH, 1 dose par semaine associée à 1 dose de Psorinum 9 CH, 1 fois par mois

Au moment de la crise elle-même, associé au vermifuge, on peut ajouter Teucrium marum verum 5 CH, 3 granules 3 fois par jour pour diminuer les démangeaisons anales et les troubles du sommeil

Les solutions contre les oxyures en aromathérapie

Pour les enfants de plus de 3 ans, l’aromathérapie est une solution naturelle ultra efficace pour traiter les vers intestinaux.

Huile essentielle de tea tree

Vous pouvez utiliser de l’huile essentielle de tea tree seule, pour ses propriétés antiseptiques, antifongiques et antiparasitaires. Elle aide à éliminer les oxyures et à soulager les démangeaisons anales. Il suffit de diluer quelques gouttes d’huile essentielle de tea tree dans une cuillère à soupe d’huile végétale, puis d’appliquer ce mélange sur la zone anale deux fois par jour pendant une semaine. Attention, l’huile essentielle de tea tree ne doit pas être ingérée ni utilisée chez les enfants de moins de 3 ans.

Synergie de 3 huiles essentielles anti oxyures

L’huile essentielle de tea tree peut aussi être utilisée en synergie avec de la camomille romaine (laxative douce qui favorise l’évacuation des vers) et du thym à linalol (qui a aussi des propriétés antiparasitaires puissantes).

Posologie :

  • 40 gouttes d’huile essentielle de camomille romaine 
  • 30 gouttes d’huile essentielle de tea tree 
  • 30 gouttes d’huile essentielle de thym à linalol
  • 2 cuillères à café d’huile végétale alimentaire (olive, tournesol, noisette, colza…)

Faites avaler 2 gouttes de cette synergie dans un peu de miel ou de sucre à votre enfant, 3 fois par jour avant les repas, pendant 10 jours. Pendant la même période, appliquez localement 8 gouttes de cette synergie anti-parasitaire sur le bas du ventre de votre enfant 2 fois par jour pendant 10 jours.

Suppositoires d’huiles essentielles anti oxyures

Il est enfin possible de faire préparer en pharmacie-herboristerie une synergie à administrer en suppositoires, à base de :

  • 20mg d’HE de thym au linalol
  • 10mg d’HE de coriandre
  • 20mg d’HE de romarin à cinéole
  • 20mg d’extrait lipidique de millepertuis

posologie : 1 suppositoire matin et soir, pendant 3 jours, à répéter si nécessaire 15 jours plus tard.

Les solutions contre les oxyures en phytothérapie

Certaines pharmacies-herboristeries préparent des macérats glycérinés aux propriétés vermifuges à base d’aneth, anis vert, carvi et fenouil.

En gemmothérapie, il est aussi possible d’utiliser le macérat-mère de noyer qui a des vertus antiparasitaires : 1 goutte par kilo de poids diluée dans un peu d’eau ou de jus.

Enfin, il existe aussi des préparations toutes prêtes sous forme de sirops à base de plantes vermifuges qui sont vendues dans toutes les pharmacies.

Parmi eux, j’ai sélectionné pour vous ces 4 formules :

  • Phytovermil de Pediakid est un sirop à base d’extraits de plantes (thym, camomille, figuier, courge, gingembre, ail et noyer) et d’extrait de papaye à prendre en une seule prise quotidienne selon le poids de votre enfant, en cure de 12 jours.
  • Sirop du massif de la Chartreuse est un sirop à base de plantes – matricaire, fenouil, romarin, cannelle, houblon et marjolaine – à donner aux enfants à partir de 3 ans, à raison de 2 cuillères à café le matin à jeun pendant 3 jours.
  • Vermilune de Tonic Nature est un complexe d’actifs végétaux naturels (Ail, graines de courge, racine de curcuma, feuilles de thym) pour l’équilibre intestinal des adultes et des enfants à partir de 3 ans.
  • Vermifluide des Laboratoires Copmed est un sirop à base d’extrait d’ail, de gingembre, de figuier, de noyer, de camomille matricaire, de papaïne et de Fibregum™, une fibre alimentaire prébiotique. Cette formulation peut être donnée aux enfants dès un an, à raison d’une demi cuillère à café à jeun le matin, pure ou diluées dans un peu d’eau pendant 3 jours.

Comme vous pouvez le constater, il existe de nombreux remèdes naturels contre les oxyures, qui vous permettront de traiter votre enfant sans recourir aux produits chimiques.

Ces remèdes sont simples, efficaces et sans danger, à condition de respecter les doses et les précautions d’emploi.

Ils sont aussi économiques et écologiques, car ils utilisent des ingrédients que vous avez peut-être déjà chez vous ou que vous pouvez facilement trouver en pharmacie ou en magasin bio.

N’oubliez pas que pour prévenir les oxyures, il faut aussi adopter quelques règles d’hygiène, comme se laver les mains régulièrement, couper les ongles courts, changer souvent les draps et les sous-vêtements, nettoyer les jouets et les objets contaminés, éviter le contact avec les animaux domestiques.

Et surtout, n’ayez pas honte si votre enfant a des oxyures. Ce n’est pas un signe de saleté ni de négligence. C’est une infection très courante chez les enfants, qui peut arriver à n’importe qui.

Si vous avez des questions ou des doutes, n’hésitez pas à consulter votre médecin ou votre pharmacien, qui pourront vous conseiller et vous rassurer.

Et chez vous ? Est-ce que votre enfant a déjà eu des vers intestinaux ? Comment l’avez-vous traité ? Avez-vous déjà testé des remèdes naturels ? Est-ce que ça a fonctionné ? Partagez votre expérience avec la communauté des naturelles mamans dans les commentaires ci-dessous.

Anne-Laure Wright

Je veux mon guide !

Avertissement : Nos conseils sont donnés à titre purement informatifs, dans un but strictement personnel et familial. Les remèdes cités n’ont pas pour but de remplacer ou de se substituer à un traitement médical. En cas de malaise ou de maladie, consultez d’abord un médecin ou un professionnel de la santé en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé. En utilisant le site www.naturellemaman.com, vous reconnaissez avoir pris connaissance de l’avis de désengagement de responsabilité et vous consentez à ses modalités. Si vous n’y consentez pas, vous n’êtes pas autorisé.e à utiliser ce site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *