fbpx
Bonjour et bienvenue chez Naturelle maman !3 mars 2024

Victoire « Je ne pouvais pas rêver meilleur accouchement »

Photographe de naissance talentueuse, Victoire Moulène nous raconte ses trois accouchements comme autant d’images qui ont marquées sa vie de maman. Découvrez son cheminement au fil de ses enfantements avec un point culminant chez elle où, entourée de ses sages-femmes, son mari et ses aînés, elle a donné naissance à son 3ème enfant.

« N’étant pas très à l’aise avec les mots, j’aimerais vous raconter mes histoires d’accouchements en photos.

La première image est celle d’une jeune de femme de 31 ans qui accouche de son premier enfant

Un accouchement dont on dirait qu’il est classique dans un hôpital public parisien. Avec une péridurale et sans aucune complication.

J’étais la plus heureuse à ce moment-là. Je me souviens de m’être dit « Que c’est facile d’accoucher !“.

J’ai ensuite vécu un post-partum et un allaitement un peu difficiles au début, mais après clairement une année emplie d’amour et de joie.

La deuxième image a été prise le jour de mon deuxième accouchement express en 2h

Je suis en Australie, où j’habitais à ce moment-là.

J’ai perdu les eaux à la maison mais une fois arrivée à la maternité de l’hôpital public, tout le monde veut me renvoyer chez moi.

Pourtant je leur dis « mon bébé arrive”… et elle arrive.

Mais je suis très mal accompagnée, j’ai peur…

J’accouche sans péridurale (pas par choix), entourée par des médecins et des sages-femmes qui n’ont rien vu venir.

J’accueille mon bébé, tout le monde va bien, mais je suis choquée et apeurée.

Cette fois j’ai cru mourir. Et pourtant encore une fois tout le monde va parfaitement bien !

Je rentre à la maison le lendemain matin avec quelque chose dans mon regard qui a changé…

Entre temps je deviens photographe d’accouchement suite à ma rencontre avec Kate Kennedy ( photographe d’accouchement dans la ville ou j’habite).

A travers ce metier je me crée ma propre education au monde de la naissance.

La troisième image a été prise lors de ma 3ème grossesse quelques années après

Cette fois-ci je n’ai aucun doute, j’accoucherai à la maison !

En Australie, l’accouchement à domicile est très bien accueilli.

Je passe par un hôpital qui propose soit l’accouchement à domicile, soit l’accouchement en salle nature.

Mon conjoint suit timidement au début, puis nous rencontrons Annette, notre sage-femme.

Et lorsque je suis à 6 mois de grossesse, mon conjoint a un déclic et commence à s’impliquer vraiment dans ce choix d’accouchement à domicile.

Ce qui change tout pour moi en m’apportant confiance et apaisement.

Ce bébé, nous allons l’accueillir en famille et en sécurité.

Le jour J (après avoir fait une séance d’acupuncture le matin) je suis à la maison avec ma fille de 3 ans et notre fils de 5 ans.

J’ai quelques contractions vers 15h mais rien de très constant.

J’appelle quand même Tim (mon conjoint) pour qu’il rentre plus tôt.

Nous voila a la maison tous les 4, la routine !

La quatrième image est celle de mon travail dans le salon, entourée de mon homme et de mes sages-femmes

Mais à 18h35, je ressens une forte contraction suivie d’une seconde dans la foulée… et je perds les eaux.

Rien qu’en écrivant ceci, je rêve de revivre ce moment.

L’excitation est à son comble. Notre bébé est en train d’arriver !

Je vais aux toilettes pour constater que j’ai bien perdu les eaux et le bouchon muqueux.

J’appelle mon amie Magalie qui est sage-femme.

De son côté, Tim appelle Annette, la sage-femme qui sera là pour l’accouchement.

Je sors de la salle de bain 10 minutes après, alors que mes contractions sont maintenant très fortes et espacées de deux minutes seulement.

Magalie est déjà là. Elle a entendu ma voix au téléphone et a tout de suite compris.

Je demande à Tim de remplir la piscine gonflable… Je rentre dans l’eau à 19h.

Les enfants sont là, Tim et Magalie les occupent pendant que je gère les contractions.

A 19h10, Annette arrive, suivie d’une autre sage-femme cinq minutes après.

On met les enfants dans une chambre avec un dessin animé car leur présence me perturbe un peu.

Annette vérifie le rythme cardiaque du bébé puis je me remets à quatre pattes dans l’eau.

Là, je sens le bebe qui s’engage dans mon bassin. Je le dis à tout le monde « le bebe arrive », je le sens.

Il n’y a pas de bruit dans la pièce, juste un fond de musique.

Je n‘entends que ma respiration et mon coeur qui bat fort.

L’envie de pousser arrive… J’ ai un peu peur mais je suis en confiance.

Je tiens les mains de Tim et la tête de notre bébé sort en 2 poussées.

Je ne pense pas avoir déjà ressenti une telle force.

TOUT mon corps était en pleine puissance.

Une poussée de plus et j’entends Annette me dire d’attraper mon bébé.

Je suis tellement loin du monde extérieur que je mets du temps à réaliser.

Je me retourne et attrape notre enfant. Essoufflée. Et si heureuse…

La cinquième image est celle de la découverte incroyable de mon bébé

Les grands arrivent ils n’en reviennent pas.

Pendant 5 minutes, c’est encore un peu flou pour moi.

Je vois des sourires autour de moi et je tiens mon bébé tout rose.

Annette me dis de regarder le sexe mais je lui dis d’attendre..

Je veux reprendre mes esprits, prendre le temps.

Et puis voilà c’est une fille, elle est née à 19:28 en 53 minutes !

Tout le monde va bien. Tout est doux et tout se fait à mon rythme.

Après avoir coupé le cordon, Annette me demande où je souhaite être pour expulser le placenta.

Je le fais dans la salle de bain, juste avec elle, en toute confiance.

Puis tout le monde s’installe dans le salon.

Les soins (pour notre fille et moi) se sont fait dans les rires et la joie. 

Un moment chaleureux.

A 23h tout le monde est reparti. Nous sommes, Tim et moi, avec notre nouvel amour dans notre maison, c’est si simple et doux.

Je ne pouvais pas rêver meilleur accouchement. 

Je suis fière d’avoir fait ce choix d’AAD. Chaque femme devrait pouvoir choisir la façon dont elle souhaite donner la vie. Et surtout y avoir accès.

J’ai vécu trois accouchements si différents ! Trois accouchements qui se sont toujours bien passés, mais il n’y a pas de doute, le dernier fut un vrai moment de vie pendant lequel je me suis sentie écoutée et respectée… Ce qui m’a permis d’avoir une vraie confiance en mon corps. »

Victoire Moulène, photographe de naissance

Votre accouchement approche et vous n’êtes pas prête ?

Rejoignez le programme Naissance douce pour vous préparer en ligne et à votre rythme avec une sage-femme qui accompagne les accouchements physiologiques. Découvrez la présentation du programme en cliquant sur l’image ci-dessous.

Rejoignez Naissance douce, le programme de préparation à l’accouchement en ligne créé par l’équipe de sages-femmes de Naturelle Maman.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *