fbpx
Bonjour et bienvenue chez Naturelle maman !18 juin 2024
Les probiotiques, un remède naturel pour cicatriser votre épisiotomie - Naturelle Maman

Votre bébé va à la crèche ? Pensez aux probiotiques pour renforcer son immunité !

Votre bébé est gardé en crèche, il enchaîne les maladies et vous vous sentez désemparé.e ? Ou bien il va bientôt commencer à être gardé en collectivité et vous redoutez qu’il soit malade tout au long de l’année ? Je vous montre dans cet article comment certaines souches de probiotiques peuvent le protéger en réduisant la fréquence et la durée des infections et des troubles digestifs.

Si vous avez un bébé gardé en crèche ou en halte-garderie, vous savez à quel point il est exposé aux infections.

Rhumes, gastro-entérites, otites, bronchiolites… Les maladies se transmettent facilement entre les enfants, surtout en hiver.

Je l’ai vécu avec mon fils aîné. Il a passé un an dans une crèche à paris qui regroupait 95 bébés de 2 mois à 3 ans. Un incubateur parfait pour les virus en tous genres !

Je sais à quel point il est difficile de devoir récupérer son bébé tout fiévreux à la crèche.

Et je me souviens à quel point on se sent démuni pour le soulager, le guérir…

Alors si votre bébé est gardé en collectivité, vous devez savoir qu’il existe des moyens de le protéger et renforcer son immunité.

Aujourd’hui, je partage avec vous une solution simple, naturelle, efficace et sans danger pour renforcer la santé de votre bébé qui va en crèche : les probiotiques.

Même si une supplémentation en probiotiques ne doit pas être systématique pour les bébés nés par voie basse, allaités et en bonne santé, je vous montre dans cet article qu’en cas de prématurité, coliques, diarrhée, constipation, allergie, intolérances, maladies ORL chroniques et d’autres troubles liés au microbiote intestinal, ils peuvent présenter de nombreux bienfaits.

Les probiotiques, ces bonnes bactéries qui jouent un rôle crucial pour maintenir l’équilibre de la flore intestinale et renforcer la barrière immunitaire, ont en effet été identifiés par plusieurs études pour diminuer la fréquence et la durée des maladies des bébés et enfants gardés en collectivité.

Les probiotiques peuvent aider votre bébé à :

– Renforcer son système immunitaire, en stimulant la production d’anticorps et en empêchant les mauvaises bactéries de s’installer dans son organisme.

– Prévenir et soigner les infections, en réduisant la durée et la sévérité des symptômes, et en diminuant le recours aux antibiotiques.

– Améliorer sa digestion, en favorisant l’absorption des nutriments, en régulant le transit, et en prévenant les coliques, les diarrhées, les constipations, les reflux, les allergies alimentaires.

– Réensemencer sa flore intestinale après un traitement par antibiotiques.

Vous vous demandez peut-être quelle souche lui donner pour renforcer son immunité ?

Je vais maintenant vous dire laquelle a été identifiée par plusieurs études scientifiques pour diminuer les maladies infectieuses des bébés gardés en collectivité.

Je veux mon guide !

Les probiotiques réduisent les infections chez les enfants en crèche

J’aimerais maintenant vous parler d’une grande etude randomisée en double aveugle, contrôlée par placebo pendant sept mois dans 18 crèches à Helsinki en Finlande. (1)

Menée sur 571 enfants en bonne santé âgés de 1 à 6 ans pendant 7 mois, elle avait pour objectif d’évaluer si la consommation à long terme d’un lait enrichi en probiotiques Lactobacillus GG pouvait diminuer les infections gastro-intestinales et respiratoires chez les enfants gardés en crèche.

La consommation moyenne de lait dans les deux groupes était de 260 ml par jour.

Les principaux critères de jugement pris en compte étaient le nombre de jours avec des symptômes respiratoires et gastro-intestinaux, le nombre de jours d’absences de la crèche pour cause de maladie, le nombre d’infections respiratoires et gastro-intestinales diagnostiquées par un médecin, et le nombre de traitements antibiotiques au cours des 7 mois.

Ses résultats montrent que les enfants du groupe probiotique ont eu moins de jours d’absence de la crèche pour cause de maladie (4,9 contre 5,8 jours dans le groupe sans probiotiques, différence de 16 %).

Il y a eu aussi une réduction relative de 17 % du nombre d’enfants souffrant d’infections respiratoires avec complications et d’infections des voies respiratoires inférieures et une réduction relative de 19 % des traitements antibiotiques pour infection respiratoire dans le groupe probiotique.

Conclusions : La souche Lactobacillus GG peut aider à réduire les infections respiratoires et gastro-intestinales et leur gravité chez les enfants gardés en crèche.

Moins de diarrhées aigües

La prise de probiotiques raccourcirait aussi la durée des symptômes de la gastroentérite aiguë. La souche Lactobacillus rhamnosus a été particulièrement étudiée dans cette indication.

Une méta-analyse de Szajewska et al. (2) regroupant 8 études cliniques randomisées contre placebo a montré que la prise de certaines souches probiotiques comme la souche Lactobacillus rhamnosus était associée à une réduction significative de la durée des épisodes de diarrhées aigues (- 1,1 jours).

Comment donner des probiotiques à votre bébé ?

remèdes pour renforcer l'immunité d'un bébé
© Tous droits réservés Naturelle Maman.

Si vous vous demandez comment et quand donner des probiotiques à votre bébé qui va en crèche.

C’est très simple : il suffit de lui donner un complément alimentaire sous forme de gouttes, de poudre ou de sachets, à mélanger avec son lait, son eau ou sa compote.

Il existe de nombreux produits sur le marché, mais ils ne se valent pas tous.

Il faut bien-sûr faire attention aux souches de bactéries que vous choisissez.

Chaque souche présente des avantages spécifiques. La dose administrée est également importante. Les produits qui se sont révélés efficaces présentent au moins 1 à 2 milliards de bactéries par dose.

Pour choisir un bon complément probiotique pour votre bébé, voici quelques critères à respecter :

– Choisissez un produit spécialement conçu pour les bébés, avec des souches adaptées à leur âge et à leur flore intestinale comme ceux de la gamme Pediakid, Ergyphillus bébé ou les gouttes de Biogaia.

– Vérifiez que le produit contient au moins 1 milliard de bactéries vivantes par dose, et qu’il garantit leur viabilité jusqu’à la date de péremption.

– Préférez un produit sans additifs, sans gluten, sans lactose et sans OGM.

– Optez pour un produit avec un mode d’administration facile, pratique et hygiénique, comme un flacon compte-gouttes ou un sachet pré-dosé.

En donnant des probiotiques à votre bébé qui va en crèche, vous lui offrez le meilleur cadeau pour sa santé : une flore intestinale équilibrée, qui le protégera des infections, des troubles digestifs, et qui favorisera son développement global.

Et vous ? Est-ce que votre bébé est gardé en crèche ? Est-ce qu’il est souvent malade ? Est-ce que votre médecin ou pharmacien vous a conseillé de lui donner des probiotiques pour renforcer son immunité ? Partagez votre expérience avec la communauté des naturelles mamans dans les commentaires ci-dessous.

Anne-Laure Wright

Je veux mon guide !

(1) Hatakka, K., Savilahti, E., Pönkä, A., Meurman, J. H., Poussa, T., Näse, L., Saxelin, M. & Korpela, R. (2001) Effect of long term comsumption of probiotic milk on infections in children attending day care centres: double blind, randomised trial. Bmj 322: 1327-1329.

(2) K. L. Tanaka et al., Probiotics and prebiotics for the prevention of respiratory and gastrointestinal infections in children attending daycare centres: systematic review and meta-analysis, Beneficial Microbes, 2015.

(3) Weizman Z. The role of probiotics and prebiotics in the prevention of infections in child day-care centres. Benef Microbes. 2015;6(2):181-3. doi: 10.3920/BM2014.0101. PMID: 25391348.

One Comment

  1. Elisa Reply

    Merci Naturelle maman, mon fils commence la crèche dans 15 jours. Il n’a que 2 mois et je redoute tellement les mois qui vont venir. Mes amies m’ont prévenue qu’il allait être malade tout le temps et je me demande comment je vais jongler avec mon travail. Je me dis parfois que je n’aurais jamais dû reprendre si vite et culpabilise énormément. Je vais aller à la pharmacie voir si c’est ok de lui donner les gouttes de probiotiques dont vous parlez.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *