Bonjour et bienvenue chez Naturelle maman !29 mai 2020
remèdes naturels contre le coronavirus pendant la grossesse

Coronavirus : 5 remèdes pour vous protéger pendant la grossesse

Ces 5 cinq remèdes naturels efficaces et sans danger pendant la grossesse peuvent aider votre organisme à renforcer votre système immunitaire pour vous protéger des risques de coronavirus.

Les premières études sur les effets du coronavirus pendant la grossesse viennent d’être publiées. 

J’imagine très bien votre inquiétude… et j’aimerais vous aider.  

J’ai fait beaucoup de recherches, j’ai discuté avec les sages-femmes de Naturelle maman, et je vais tenter de vous donner les bons repères, et surtout les meilleurs remèdes naturels aux propriétés antivirales pour vous protéger efficacement sans céder à la panique. 

Téléchargez votre guide gratuit !

Coronavirus et grossesse : ce que dit la science

Pour le moment, aucune donnée fiable ne permet d’affirmer que le covid-19 peut être transmissible à votre bébé par le placenta et le cordon ombilical. 

Une première étude menée en Chine sur une dizaine de femmes enceintes et publiée cette semaine dans la revue The Lancet (1) a apporté des données plutôt rassurantes : 

– Elles ont contracté les mêmes symptômes que les autres malades et n’ont subi aucune complication ;  

– Aucune ne l’a transmis à son bébé au moment de l’accouchement. 

Le problème, c’est que les chercheurs ont encore peu de recul sur le virus, étant donné sa jeunesse et sa rapidité de propagation.

Et il y a malheureusement des recherches plus anciennes qui montrent des résultats plus inquiétants.

Vous souvenez-vous du SRAS ? 

Les chercheurs ont notamment identifié que le covid-19 provoque les mêmes symptômes que le SRAS, un autre coronavirus qui avait sévi en Chine en 2002 et 2003.  

Et au sujet du SRAS, plusieurs études fiables ont été menées sur des femmes enceintes.

Il y en a notamment une qui les a suivies pendant toute leur grossesse (2) et dont les résultats sont réellement inquiétants : 

  • 57% des 7 femmes ont fait une fausse couche au cours de leur premier trimestre de grossesse ;
  • pour 40% des futures mamans, le bébé a présenté un retard de croissance fœtale ;
  • 80% d’entre elles ont accouché prématurément (une spontanément et 3 par accouchement induit en raison de l’état maternel) ;
  • et 25% sont décédées pendant leur grossesse.

 Je ne cherche pas à vous faire paniquer en vous communiquant ces chiffres qui font froid dans le dos. 

Ils sont d’ailleurs à nuancer car l’étude a été réalisée sur un tout petit échantillon de femmes enceintes (12 seulement).

Mais je me dois de vous dire la vérité.

Le coronavirus peut être dangereux et les scientifiques manquent encore de recul pour en mesurer les conséquences réelles sur les femmes enceintes et leurs bébés.  

Maintenant que c’est dit, j’ai aussi de quoi vous rassurer.

De bonnes raisons de ne pas céder à la panique face au coronavirus

Tout d’abord, et vous le savez certainement déjà, le coronavirus n’est pas plus dangereux que la grippe chez les personnes jeunes en bonne santé. 

Ce n’est pas moi qui l’affirme mais le Professeur Deruelle du Collège National des Obstétriciens et Gynécologues de France :  « Contrairement à la grippe qui est associée à un taux de mortalité plus élevé pendant la grossesse, les femmes enceintes infectées par le coronavirus ne sont pas plus à risque de complications graves. » (1) 

Deuxième bonne nouvelle : chez les personnes jeunes et en bonne santé, les symptômes du coronavirus se limitent en général à de la toux, de la fièvre pendant trois ou quatre jours, des difficultés à respirer, puis cela passe. 

Il faudra bien-sûr vous faire tester et vous bénéficierez d’un suivi particulièrement rapproché, mais cela fait partie des bons côtés de notre système ultra-médicalisé. Vous serez entre de bonnes mains et guérirez rapidement.  

Mais la meilleure nouvelle que j’ai à vous donner aujourd’hui, c’est que certains remèdes naturels peuvent être d’une redoutable efficacité pour vous protéger.

Les 5 meilleurs remèdes naturels pour vous protéger du Coronavirus

Les 5 remèdes naturels dont je vais vous parler ont non seulement prouvé leur action antivirale et anti-infectieuse dans de nombreuses études, mais sont aussi garantis sans aucun danger pour vous et votre bébé

Ils vous aideront à renforcer efficacement votre système immunitaire affaibli par les changements hormonaux induits par la grossesse, et favoriseront son bon fonctionnement pour vous préserver du Coronavirus, comme de tous les autres virus saisonniers, tout en renforçant votre vitalité. 

Remède n°1 : commencez une cure de propolis dès aujourd’hui

La propolis possède pas moins de… 300 substances actives, parmi l’élite des molécules qui soignent (Aldéhydes, cétones, clérodane, géraniol, bisabolol, farnésol, squalène, stérols, etc.) ! 

Sa richesse en polyphénols est notamment impressionnante. La propolis contient les mêmes nutriments thérapeutiques que l’on trouve dans les mûres, les fraises, les oignons, les brocolis ou le thé vert.

Mais ce sont probablement ses huiles essentielles qui expliquent son action reconnue contre les virus et les bactéries. (4,5) 

Posologie : En prévention, vous pouvez faire une cure de propolis de un à deux mois, à raison de 800 mg par jour. En cas d’infection ou de problème aigu, augmentez la dose jusqu’à 600 à 800 mg (3 à 4 gélules) 3 fois par jour (donc environ 2 000 mg par jour).

Assurez-vous simplement de choisir un produit de haute qualité dans un magasin digne de confiance. C’est très important, non seulement pour vous, mais aussi pour la sauvegarde des abeilles. Comme vous le savez, les abeilles sont en déclin à cause de la pollution de l’environnement et de l’exploitation massive faite par les industriels pour produire du miel en grande quantité. Choisir de la propolis biologique de bonne qualité, c’est vous assurer de consommer un produit efficace tout en protégeant les abeilles.

Remède n°2 : De l’homéopathie préventive

En agissant sur votre terrain, l’homéopathie est un moyen efficace de fournir à votre organisme une certaine « information » au sujet de la maladie, qui lui permettra ensuite de réagir plus rapidement si jamais un virus devait se présenter. 

Pour vous protéger du coronavirus, vous pouvez prendre :

1ère semaine : 1 dose d’influenzinum 9 CH ou 10 granules.
2 ème semaine : 1 dose de Sérum de Yersin 9 CH ou 10 granules.
3ème semaine: 1 dose de Thymuline 9 CH ou 10 granules.

A continuer chaque semaine en alternance jusqu’à la fin de l’épidémie.

Sans oublier chaque matin : 3 granules d’Echinacéa Angustifolia 5CH chaque matin jusqu’à la fin de l’épidémie.

L’échinacée est la plante la plus connue pour renforcer le système immunitaire. En homéopathie, elle est utilisée en prévention des rhumes et infections des voies respiratoires.

Elle agit en augmentation du nombre de globules blancs, stimulation de globules blancs spécialisés (tueurs de toxines et de cellules infectées) et protection des cellules saines contre les microbes. 

Son efficacité est telle qu’elle reçoit même les félicitations de l’Agence Européenne du Médicament : « Son efficacité est confirmée par les études cliniques pour l’utilisation à court terme et le traitement des infections aigües du système respiratoire supérieur chez l’adulte et l’adolescent. » (6)

Remède n°3 : l’huile essentielle de ravintsara, votre bouclier antiviral

De nombreux médecins et pharmaciens conseillent aussi l’huile essentielle de Ravintsara (cinnamomum camphora), chef de file dans le domaine antiviral et immunostimulant. 

Son activité antivirale est clairement établie grâce à des principes actifs dont les principaux sont des oxydes terpéniques (1,8-cinéole), des alcools terpéniques (alpha-terpinéol) et des terpènes (pinènes). 

Riche en Eucalyptol, elle exerce aussi une activité anti-inflammatoire efficace au niveau de l’arbre respiratoire.

En 2016, une équipe de chercheurs a d’ailleurs démontré que l’atténuation de cette activité inflammatoire permettait d’augmenter le niveau de protection contre le virus de la grippe. (7) 

On possède aujourd’hui les preuves biologiques et cliniques, via de nombreuses études, de son efficacité redoutable contre les virus et les infections. 

Posologie : Versez 1 à 2 gouttes d’huile essentielle sur un mouchoir que vous respirerez régulièrement ou sur un galet poreux laissé sur votre table de nuit au moment du coucher. A répéter fréquemment.

En diffusion aérienne, 10 à 20 minutes, 3 fois par jour: 8 à 15 gouttes d’huile essentielle de Ravintsara dans un diffuseur adapté.

L'huile essentielle de ravintsara en diffusion aérienne est un bon moyen de vous protéger du coronavirus pendant la grossesse.

Remède n°4 : Pas d’immunité sans vitamines C et D

La vitamine D est étroitement liée au bon fonctionnement de notre immunité. Une étude publiée dans la revue Nature (10) a notamment démontré que notre première ligne de défense immunitaire, les lymphocytes T, ne pouvaient être activés qu’en présence d’un bon taux de vitamine D. Un déficit de cette dernière et ces cellules tueuses de virus restent inactives.

Posologie : 2000 à 4000 UI/Jour. Choisir de préférence de la vitamine D d’origine végétale à base de lanoline type D Plantes.

La vitamine C est elle aussi indispensable au bon fonctionnement de votre système immunitaire. Vous pouvez prendre l’équivalent de 500 mg de vitamine C naturelle, type Acerola, sans additifs et biologique, 2 fois par jour jusqu’à la fin de l’hiver.  

Posologie : Vitamine C naturelle type Acérola, 500 mg par jour, 5 Jours sur 7

L’Astuce en plus : les aliments qui boostent votre système immunitaire 

Les crucifères : selon une étude publiée par les chercheurs de l’université de UCLA Healthcare aux Etats-Unis, un composant chimique du brocoli, le sulforaphane, aurait des pouvoirs régénérants sur le système immunitaire qui a tendance a diminuer avec l’âge (8).

Ce constat serait également valable pour les autres légumes crucifères comme le chou blanc ou rouge, le chou rave, les choux de Bruxelles… 

Les résultats de cette étude montrent que le sulforaphane agit sur un ensemble de gènes et d’enzymes antioxydants présents dans les cellules immunitaires, qui lutte contre les effets préjudiciables de molécules connues comme les radicaux libres qui peuvent endommager les cellules et entraîner certaines maladies. 

Pour parvenir à ces résultats, les chercheurs de l’université de UCLA ont injectées du sulforaphane dans le corps de souris âgées. Après injection, ils ont constaté que le système immunitaire n’était plus en déclin, bien au contraire.

Les mêmes résultats ont été obtenus en traitant des cellules immunitaires en dehors du corps de l’animal et après les avoir réintégrées dans le corps de ce dernier. 

le brocoli renforce le système immunitaire des femmes enceintes pendant la grossesse

Les aliments riches en fer : en tant que composant de nombreuses enzymes et complexes protéiques, le fer contribue également au fonctionnement normal du système immunitaire. Un apport insuffisant en fer peut entraîner une diminution des macrophages actifs et des anticorps dans l’organisme (9). La viande rouge (bio ou label rouge), les légumineuses (lentilles, pois chiches, haricots rouges…), les graines de courge et le tofu sont à privilégier dans votre alimentation. 

L’ail : certainement l’aliment le moins cher et l’un des plus efficaces pour promouvoir les bonnes bactéries tout en évitant le développement des mauvaises. Environ 11% de ses fibres proviennent de l’inuline et 6% d’un prébiotique sucré et naturel appelé fructo-oligosaccharides (FOS). L’ail stimule le développement de Bifidobacteries dans les intestins et prévient le développement des bactéries à l’origine de maladies. A agrémenter généreusement dans vos plats si vous aimez ça (et si vous la digérez) !  

Voilà, je vous ai livré l’ensemble de mes connaissances et de mes recherches.  

J’espère que cet article vous aura donné des repères utiles pour vous protéger efficacement sans céder à la panique.  Je compte sur vous pour la transmettre à vos amies enceintes et à la partager sur les réseaux sociaux. 

Et bien sûr, n’oubliez pas de renforcer votre organisme en maintenant une activité physique et en évitant les excès alimentaires (gare au sucre qui plombe votre système immunitaire… et attention aux produits laitiers qui peuvent encombrer vos voies respiratoires). 

Et vous ? Comment vous protégez-vous du coronavirus ? Quels conseils avez-vous reçu de la part de votre médecin ou de votre sage-femme ? Partagez votre expérience avec la communauté des naturelles mamans dans les commentaires ci-dessous !

Anne-Laure Brunelle 


Cet article vous a été utile ?

Si vous souhaitez recevoir mes conseils de naturopathe et ceux des sages-femmes de Naturelle maman pour rester en parfaite santé tout au long de votre grossesse, rejoignez dès maintenant ma newsletter gratuite en cliquant sur l’image ci-dessous (vous recevrez votre guide cadeau immédiatement après).

Téléchargez votre guide gratuit !

Sources 

(1) Huijun Chen et al, « Clinical characteristics and intrauterine vertical transmission potential of COVID-19 infection in nine pregnant women: a retrospective review of medical records », The Lancet, Elsevier, 7–13 mars 2020.  

(2) Wong SF, Chow KM, Leung TN et al., Pregnancy and perinatal outcomes of women with severe acute respiratory syndrome., Am J Obstet Gynecol, 2004; 191: 292-297. 

(3) http://www.cngof.fr/actualites/707-covid-19-femme-enceinte 

(4) Crisan I, Zaharia CN, et al. Natural propolis extract NIVCRISOL in the treatment of acute and chronic rhinopharyngitis in children.Rom JVirol. 1995 Jul-Dec;46(3-4):115-33. 

(5) Cohen HA, Varsano I, et al. Effectiveness of an herbal preparation containing echinacea, propolis, and vitamin C in preventing respiratory tract infections in children: a randomized, double-blind, placebo-controlled, multicenter study.Arch Pediatr Adolesc Med. 2004 Mar;158(3):217-21. 

(6) https://www.ema.europa.eu/en/documents/herbal-summary/purple-coneflower-herb-summary-public_fr.pdf 

(7) Li Y, Lai Y, Wang Y, Liu N, Zhang F, Xu P. 1, 8-Cineol Protect Against Influenza-Virus-Induced Pneumonia in Mice. Inflammation. 2016;39(4):1582-1593. 

(8) https://www.uclahealth.org/study-finds-that-broccoli-may-help-boost-the-aging-immune-system 

(9) https://www.lanutrition.fr/les-aliments-qui-stimulent-limmunite

(10) Smolders J, Thewissen M, Damoiseaux J. Control of T cell activation by vitamin D. Nat Immunol. 2011 Jan;12(1):3; author reply 3-4. Trouvée sur https://www.nature.com/articles/ni0111-3a


En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site de Naturelle maman ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un gynécologue, une sage-femme ou autre professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.

3 Comments

  1. AvatarRaphaëlle Reply

    Bonjour Naturelle maman, je suis a 16 semaines et je suis terrorisée par le coronavirus, d’autant plus qu’on entend vraiment tout et son contraire sur les dangers pendant la grossesse. Une fois c’est dangereux, le lendemain ça ne l’est pas, a la maternité ils ne savent pas… Donc merci beaucoup pour votre article clair et documenté, ça fait du bien de lire ça.

  2. AvatarTara Reply

    Encore une mine d’informations précieuses merci naturelle maman !! Mon terme est pour début juin, je vais commencer la propolis et la vitamine C et D dès demain si j’arrive à aller à la.pharmacie ou depuis le.debut du confinement il y a une queue pas possible…

  3. AvatarAlice Reply

    Chère naturelle maman,
    Je cherchais à me guérir d’un rhume sans avoir à prendre de médicaments et c’est en faisant des recherches que j’ai découvert votre site. Depuis je le consulte très régulièrement me suis abonnée à votre newsletter. J’apprécie énormément vos conseils et vos articles et je voulais vous remercier pour tout ce que vous faites pour les futures mamans. On ressent beaucoup de sincérité dans ce que vous écrivez, ça me permet de me sentir plus rassurée pendant cette grossesse qui est ma première et m’a beaucoup inquiétee au début. J’espère que vous continuerez longtemps à nous accompagner. Belle journée, j’espère que vous et votre famille allez bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *