Bonjour et bienvenue chez Naturelle maman !19 septembre 2020
courir pour booster la fertilité

Fertilité masculine : pour vos spermatozoïdes, courez !

Une étude menée à la Harvard School of Public Health a prouvé que la pratique régulière d’une heure de sport par jour augmentait de près de 50% la concentration du sperme en spermatozoïdes, améliorant ainsi la fertilité des hommes les plus sportifs.

Une fertilité au top avec quinze heures de sport par semaine (tout de même !)

L’étude, menée sur 189 échantillons de sperme, a analysé les activités physiques des participants âgés de 18 à 22 ans.

Les résultats, publiés en février dernier dans la revue British Journal of Sports Medicine, montrent que sept heures d’activité physique par semaine sont associées à une concentration de spermatozoïdes augmentée de 48% (par rapport à une pratique hebdomadaire inférieure à une heure).

Quant aux hommes qui pratiquent plus de quinze heures d’activité physique par semaine, leur concentration en spermatozoïdes est 73% supérieure à ceux qui font moins de cinq heures de sport par semaine !

L’haltérophilie, le meilleur sport pour la fertilité ?

Selon les chercheurs, c’est l’haltérophilie qui semble tout particulièrement efficace sur la concentration en spermatozoïdes. Ainsi, deux heures et demie d’haltérophilie par semaine sont associées à une augmentation de 25% du taux de spermatozoïdes.

Pourquoi l’haltérophilie ? Les chercheurs se sont basés sur de précédentes études qui avaient démontré ses bienfaits sur les niveaux de testostérone et l’amélioration de la sensibilité à l’insuline.

Il en va de même pour les activités sportives en plein air comme le footing ou le football : une heure et demie chaque semaine d’activité physique en plein air est à elle seule associée à une concentration accrue de 42% de la concentration en spermatozoïdes.

Et le plus mauvais sport pour la fertilité serait… le vélo

Tous les sports ne présentent pas les mêmes avantages. Il semblerait notamment que les cyclistes auraient des concentrations en spermatozoïdes particulièrement faibles. Pour Audrey Gaskins, une des auteures principales de cette étude, l’une des hypothèses est que la selle du vélo entretient une pression exercée par les selles sur le scrotum (enveloppe cutanée des testicules).

Point important: l’exercice physique ne semble pas associé à la mobilité et aux caractéristiques morphologiques des spermatozoïdes, critères également déterminants de l’infertilité masculine.

L’importance du mode de vie pour votre fertilité

Même si d’autres études seront nécessaires pour confirmer les bienfaits du sport, cette étude vient confirmer le rôle majeur du mode de vie sur la sur la fertilité des hommes.

Et vous ? Saviez-vous que la pratique régulière d’un sport peut augmenter votre fertilité ? Bougez-vous assez ? Partagez votre expérience avec nous dans les commentaires ci-dessous !

Anne-Laure Brunelle

Cet article vous a plu ?

Si vous voulez aller plus loin pour booster votre fertilité, vous pouvez recevoir (gratuitement) dans votre boîte mail notre  guide « 7 Trésors de la nature pour votre fertilité », il vous suffit de cliquer sur l’image ci-dessous :

Cliquez pour le recevoir gratuitement !

Sources

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *