Bonjour et bienvenue chez Naturelle maman !7 mars 2021
dangers des antibiotiques sur la santé

Trop d’antibiotiques avant 2 ans : attention danger !

Plusieurs études ont déjà prouvé les dégâts que pouvaient causer les antibiotiques sur les bébés. Mais une étude récente de la Mayo Clinic va plus loin en révélant que les antibiotiques administrés aux bébés de moins de 2 ans sont associés à de nombreux problèmes de santé, allant des allergies à l’obésité.

Quand Joseph, mon fils aîné, était bébé, nous habitions à Paris.

Après un congé parental d’un an, j’ai recommencé à travailler et nous l’avons mis à la crèche.

Une crèche de 95 bébés où il s’est mis à attraper des tonnes de virus dont nous n’avions jamais entendu parler : pied-main-bouche, bronchiolite, roséole…

Et la maladie qui nous a le plus gâché la vie cette année-là : l’otite.

Pratiquement plus une semaine ne se passait sans un rendez-vous en urgence chez notre pédiatre qui, à mon grand malheur, était très généreuse en prescription d’antibiotiques…

Heureusement pour sa santé, nous avons vite déménagé en Auvergne et quitté la crèche pour de bon.

Et, oh miracle dès notre arrivée : le bon air pur combiné à une place chez une super nounou ont eu raison de ses otites.

Pour restaurer sa flore intestinale, Il a eu droit à de bonnes cures de probiotiques pour enfants, j’y reviendrai.

Mais avant cela, j’aimerais citer quelques études qui prouvent à quel point les antibiotiques peuvent être nocifs sur le long terme pour la santé de vos bébés.

Les problèmes de santé liés à la prise d’antibiotiques avant deux ans

Commençons par l’étude menée à la prestigieuse Mayo Clinic aux Etats-Unis.

✅ Sur 15 000 enfants suivis pendant dix ans, 70% ont pris des antibiotiques avant l’âge de deux ans.

✅ Parmi eux, les résultats montrent une forte proportion d’enfants asthmatiques, allergiques, souffrant d’eczéma, d’intolérance au gluten, de surpoids et d’obésité et même d’hyperactivité.

✅ Selon les chercheurs, il suffirait d’une à deux prescriptions d’antibiotiques avant l’âge de 2 ans chez les petites filles pour augmenter le risque de ces maladies.

✅ Tandis que chez les garçons, trois à quatre prescriptions seraient nécessaires pour augmenter le risque de souffrir d’une de ces maladies.

✅ Enfin, les résultats prouvent aussi que les femmes qui prennent des antibiotiques en cours de grossesse augmentent aussi le risque pour leur enfant de souffrir d’une de ces pathologies.

Pour expliquer ce phénomène, les auteurs de l’étude évoquent la destruction du microbiote, ou flore intestinale, qui joue un rôle clé dans la survenue de nombreuses maladies et allergies.

Comme les antibiotiques détruisent les mauvaises bactéries, ils tuent par la même occasion beaucoup de bonnes bactéries présentes dans la flore intestinale dès la naissance.

Il s’agit de la plus grande étude jamais menée sur les effets néfastes sur la santé des enfants, mais c’est loin d’être la première.

Une étude menée en 2017 à l’Université d’Auckland avait démontré une incidence accrue de troubles du comportement et de symptômes dépressifs chez les enfants qui avait pris des antibiotiques au cours de leur petite enfance.

Une autre étude menée en Nouvelle-Zélande avait également prouvé que la prise d’antibiotiques avant l’âge de 3 ans pouvait interférer avec le microbiote en développement et conduire à des altérations définitives de l’immunité ou du métabolisme.

Que faire si votre bébé doit prendre des antibiotiques ?

Un traitement par antibiotiques est parfois vraiment nécessaire pour traiter une infection bactérienne.

Si c’est le cas de votre bébé, vous pouvez demander à votre médecin de lui prescrire en même temps une cure de probiotiques pour protéger sa flore et éviter une dysbiose intestinale.

Une méta-analyse a notamment prouvé que certaines souches de probiotiques permettait de diminuer les diarrhées (6) associées à la prise d’antibiotiques.

Il s’agit des souches :

✅ Lactobacillus GG

✅ Saccharomyces boulardii

✅ Bifidobacterium lactis

✅ Streptococus thermophylus

Si votre bébé est en bonne santé, vous pouvez aussi faire une cure de probiotiques chaque hiver en prévention pour renforcer son système immunitaire. D’autant plus s’il va à la crèche comme mon petit Joseph !

La prise de probiotiques ne comporte pas de contre-indication, à condition de lui donner les souches adaptées. Demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin !

bienfaits de l'allaitement maternel pour la santé de votre bébé
l’allaitement exclusif jusqu’à six mois renforce l’immunité de votre bébé et le protège de nombreuses maladies pour le reste de sa vie.

Le lait maternel, la meilleure source de probiotiques pour votre bébé

Si vous allaitez, votre lait est riche en probiotiques et vous n’aurez pas besoin de supplémenter votre bébé.

Le lait maternel a également une activité prébiotique car il est riche en oligosaccharides, des sucres dont se nourrissent les bonnes bactéries pour renforcer l’immunité de votre bébé.

Une étude parue dans la revue Nature a notamment prouvé que les composants du lait maternel protégeaient les bébés contre les infections digestives comme la gastroentérite (7).

Et vous ? Est-ce que votre pédiatre prescrit souvent des antibiotiques à votre bébé ? Que lui donnez-vous pour protéger sa flore intestinale ? Partagez votre expérience avec la communauté des naturelles mamans dans les commentaires ci-dessous !

Anne-Laure Brunelle


Sources

(1) « Association of Infant Antibiotic Exposure With Childhood Health Outcomes », publiée le 15 novembre 2020 sur : https://www.mayoclinicproceedings.org/article/S0025-6196(20)30785-0/fulltext

(2) Mark R. Hobbs, Cameron C. Grant, Stephen R. Ritchie, Carol Chelimo, Susan M. B. Morton, Sarah Berry, Mark G. Thomas, Antibiotic consumption by New Zealand children: exposure is near universal by the age of 5 years, Journal of Antimicrobial Chemotherapy, Volume 72, Issue 6, June 2017, Pages 1832–1840, https://doi.org/10.1093/jac/dkx060. Trouvée sur https://academic.oup.com/jac/article/72/6/1832/3069166

(3) https://www.x-mol.com/paper/1335370932337942528

(4) Chung A, Perera R, Brueggemann AB et al.  Effect of antibiotic prescribing on antibiotic resistance in individual children in primary care: prospective cohort study. BMJ 2007; 335: 429. Trouvée sur : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/17656505/

(5) Tilg H, Adolph TE. Influence of the human intestinal microbiome on obesity and metabolic dysfunction. Curr Opin Pediatr 2015; 26: 496–501. Trouvée sur : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25825533/

(6) Dietrich CG, Kottmann T and Alavi M. Commercially, available probiotic drinks containing Lactobacillus casei DN-114001 reduce antibiotic-associated diarrhea. World J Gastroenterol 2014; 20: 15837–15844. Trouvée sur : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25400470/

(7) « Meta-analysis of effects of exclusive breastfeeding on infant gut microbiota across populations », trouvée sur : https://www.nature.com/articles/s41467-018-06473-x


En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site de Naturelle maman ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un gynécologue, une sage-femme ou autre professionnel de la périnatalité, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.

2 Comments

  1. Avatarazelie32 Reply

    Merci pour cet article qui donne des preuves contre l’utilisation des antibios à outrance. Les pédiatres en donne souvent d’office et je trouve ça très exagéré. Mon fils a eu un mal de gorge et un début d’otite il y a quelques semaines et j’ai réglé le problème en moins de deux avec… mon lait!!!! Je me suis fait dire de mettre des gouttes de lait dans l’oreille qui avait le tympan un peu rougeâtre et tout est rentré dans l’ordre, quant au mal de gorge et bien je l’ai allaité plus souvent et ca a disparu…

  2. AvatarDora Reply

    Mon fils a fait bronchiolite sur bronchiolite de ses 6 mois (fin allaitement) à ses 17 mois, âge à laquel je l’ai retiré de la crèche parce qu’on en pouvait plus. Et entre temps, il a eu des antibiotiques je dirai au moins tous les.deux mois et jamais le pédiatre ne nous a proposé de probiotiques alors que c’est quand même connu que c’est bien d’en prendre avec les antibios.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *