fbpx
Bonjour et bienvenue chez Naturelle maman !4 décembre 2021
Approches naturelles contre la fatigue du premier trimestre de grossesse

3 approches naturelles pour lutter contre la fatigue en début de grossesse

Les conseils de Marie-Françoise Chamberlin, pharmacien, homéopathe et phyto-aromathérapeute, pour vous aider à lutter contre la fatigue, un des symptômes les plus courants du premier trimestre de grossesse.

Depuis que vous êtes enceinte, vous avez du mal à sortir de votre lit le matin, une terrible envie de dormir après les repas ou plus de difficulté à vous concentrer ?

C’est complètement normal !

La fatigue est la première plainte exprimée par les femmes enceintes pendant leur premier trimestre de grossesse, avec les nausées et les vomissements.

Téléchargez votre guide gratuit !

Pourquoi êtes-vous fatiguée ?

C’est principalement due à votre imprégnation hormonale qui est en train d’augmenter à vitesse grand V, et notamment à la sécrétion très importante en progestérone, l’hormone qui permet à votre bébé de s’accrocher dans votre utérus.

Cette hormone va augmenter jusqu’à 1000 fois pendant votre grossesse et elle a un effet calmant… voire soporifique par moment.

Avec la grossesse, c’est tout votre corps qui est soumis à l’épreuve de la fatigue :

🔵 Vous puisez dans vos réserves, sans vous en rendre compte, pour permettre à votre bébé de se développer

🔵 Les trajets à la maternité et les examens médicaux vous demandent de l’énergie ;

🔵 Le stress et l’anxiété épuisent votre esprit et votre corps ;

🔵 Les nausées vous coupent l’appétit et vous avez plus de mal à manger alors que votre corps aurait besoin de reprendre des forces ;

🔵 Vous dormez moins bien et vos nuits ne vous permettent pas de récupérer comme avant…

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe un arsenal de solutions naturelles, compatibles avec la grossesse, pour vous aider à lutter contre la fatigue et à reconstituer vos forces :

remèdes contre la fatigue de grossesse en homéopathie
4 remèdes sont adaptés pour lutter contre la fatigue en homéopathie © Naturelle Maman

Remèdes contre la fatigue en homéopathie

Plusieurs remèdes peuvent être adaptés en fonction de votre état émotionnel :

🔵 Si votre fatigue se traduit par un état anxieux, voire dépressif, Sepia officinalis en 5 CH (3 granules trois fois par jour) peut être précieux pour vous aider à récupérer de l’énergie.

🔵 Si vous êtes de nature anxieuse et si vous souffrez de troubles du sommeil, Zincum metallicum pourrait vous convenir.

🔵 Pour lutter contre l’épuisement, vous pourrez prendre Arnica 9CH et Gelsemium 9CH, deux granules de chaque 3 fois par jour.

Pour ne prendre aucun risque, évitez l’automédication.

Adressez-vous à un médecin, sage-femme ou pharmacien formé en homéopathie.

Ils vous prescriront la solution adaptée à votre type de fatigue et à votre terrain homéopathique.

L’huile essentielle d’ylang ylang peut être utilisée pendant la grossesse pour ses propriétés toniques, calmantes et équilibrantes du système nerveux. © Naturelle Maman

Remèdes contre la fatigue en aromathérapie

🔵 L’huile essentielle de bois de rose est adoucissante, stimulante dans les cas de fatigue nerveuse. C’est une des rares huiles essentielles n’ayant pas de contre-indication connue et ayant une tolérance cutanée sur la peau et les muqueuses exceptionnelle permettant un usage par voie externe sans danger pendant la grossesse.

🔵 L’huile essentielle de geranium rosat pourra être utilisée, diluée, en usage externe comme antispasmodique, relaxante et lymphotonique en massage des jambes ou contre la fatigue nerveuse en massage de la nuque, de la colonne vertébrale et du plexus solaire.

🔵 L’huile essentielle de marjolaine a coquille peut être utilisée en massage ou en diffusion pour ses propriétés équilibrantes du système nerveux autonome, apaisante, de la fatigue nerveuse, les troubles digestifs d’origine nerveuse et soulager les inflammations articulaires et les névralgies.

🔵 L’huile essentielle de ravintsara pourra être utilisée en massage avec 15 gouttes pour une cuillerée à café d’huile végétale, notamment en cas de douleurs, pour son action sur les contractures musculaires et douleurs musculaires notamment si on trouve une notion de fatigue physique ou nerveuse.

🔵 L’huile essentielle de basilic, par ses propriétés antispasmodiques et toniques du système nerveux et des corticosurrénales sera indiquée pour combattre la fatigue et les douleurs du premier trimestre de grossesse.

🔵 L’huile essentielle de Neroli lutte efficacement contre la fatigue par son action ré-équilibrante nerveuse, antidépresseur et tonique. Marie-Françoise Chamberlin la conseille par voie orale : 1 goutte dans un peu de miel sous la langue ou en massage biquotidien, 2 à 3 gouttes dans un peu d’huile végétale en massage le long de la colonne vertébrale, au niveau du plexus et de la plante des pieds.

🔵 L’huile essentielle d’ylang ylang pourra aussi être utilisée pour ses propriétés toniques, calmantes, équilibrantes nerveuses, antispasmodiques en massage avec quelques gouttes dans un peu d’huile en massage au niveau du ventre, du plexus, de la nuque et de la colonne vertébrale.

Remèdes contre la fatigue en phytothérapie

🔵 La luzerne ou alfalfa sera utile pour son apport en sels minéraux, oligoéléments et vitamines dont la vitamine k, elle aidera à lutter contre la fatigue et à éviter les carences. Prendre en infusion de feuilles fraîches ou séchées ou en EPS (extrait de plante standardisée) le matin pendant 3 semaines.

🔵 L’ortie est riche en acides aminés, minéraux et flavonoïdes qui en font une excellente plante tonifiante. Elle prévient et combat à la fois les carences en fer et l’inflammation, deux sources de fatigue fréquentes tout au long de la grossesse. Prendre en infusion de feuilles fraîches ou séchées ou en EPS (extrait de plante standardisée) le matin pendant 3 semaines.

🔵 Autre solution énergisante, le jus ou le sirop d’argousier, qui donne un coup de fouet grâce à ses minéraux, vitamines et polyphénols. Prendre une cuillère à soupe de jus d’argousier le matin et le midi pendant 15 jours.

Et vous ? Est-ce que vous êtes ou avez été fatiguée pendant votre grossesse ? Comment avez-vous fait pour la diminuer ? Qu’est-ce qu’on vous a conseillé ? Partagez votre expérience avec la communauté des naturelles mamans dans les commentaires ci-dessous !

Anne-Laure Brunelle


Cet article vous a plu ?

Si vous voulez aller plus loin, vous pouvez recevoir (gratuitement) dans votre boîte mail mes 10 Secrets de santé pour une grossesse parfaite, il vous suffit de cliquer sur l’image ci-dessous :

Téléchargez votre guide gratuit !
Share

One Comment

  1. Servane 06 Reply

    J’ai ressenti ça oui. Une énorme fatigue écrasante et un vrai sentiments d’injustice puisque personne ne devait savoir pourquoi j’étais si fatiguée alors qu’il y avait une super raison ! Si c’était à refaire je le dirai cash, je ne me cacherai plus. A quoi cela sert de faire les trois premiers mois de grossesse ? A ne pas déranger les autres ? Je comprends maintenant que c’est encore un des nombreux travers de notre société patriarcale, je n’avais pas compris à l’époque. Merci pour ce que vous faites en tous cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *