Bonjour et bienvenue chez Naturelle maman !19 septembre 2020
les meilleurs remèdes contre les maux du premier trimestre par Naturelle maman.

Les remèdes naturels du premier trimestre

Fatigue, nausées, constipation… Découvrez les meilleurs remèdes naturels pour vous faire du bien pendant le premier trimestre de votre grossesse.

Alors que le premier trimestre de la grossesse peut être doux, voire même facile pour certaines femmes enceintes, les miens ont été en proie à un niveau de nausée qui est allé, pendant les pires journées, jusqu’à me faire regretter d’être enceinte.

Il faut dire aussi que ça ne s’est pas arrêté là.

J’ai eu droit à la totale : des nausées 24/24, de la constipation, des ballonnements, des saignements de gencives, un sommeil agité, de la fatigue et un arrière-goût métallique qui refusait de disparaître.

En tant que journaliste et naturopathe habituée à denicher les meilleurs remèdes naturels, je ne pouvais pas supporter l’idée de souffrir comme ça en permanence, et encore moins pendant 8 mois.

J’ai donc pris les choses en main et me suis plongée profondément dans les bouquins, les sites et les études scientifiques pour trouver des remèdes entièrement naturels qui soulageraient les nausées et autres effets secondaires particulièrement durs à vivre en début de grossesse.

Ces connaissances précieuses et méconnues en France, je les ai complétées au fil de mes trois grossesses, grâce au savoir-faire et a l’expérience des sages-femmes de Naturelle maman.

J’ai maintenant une belle pharmacopée naturelle à vous conseiller pour faire face à certains des symptômes désagréables du premier trimestre de la grossesse :

Téléchargez votre guide gratuit !

Top 3 anti-nausées

Des remèdes naturels efficaces contre les nausées, il en existe vraiment beaucoup. Je les ai tous listés dans cet article. Voici les trois qui ont le mieux marché pour moi :

Poudre magique anti-nausées

Si vous avez la chance d’avoir un herboriste près de chez vous, achetez-lui de la poudre de gingembre et de la poudre d’anis vert. Mélangez-les à part égale et prenez une cuillère à café de cette poudre mélangée à un yaourt, à une compote ou un smoothie deux fois par jour.

Huile essentielle de citron

J’ai tellement aimé le soulagement que me procurait l’huile essentielle de citron que je lui ai consacrée un article entier que vous pouvez lire ici.

Vous pouvez simplement en respirer quelques gouttes déposées sur un mouchoir ou sur vos poignets. Mais si vos nausées sont tenaces, vous pouvez en prendre par voie orale en mettant 2 gouttes sur un comprimé neutre ou un peu de miel, à laisser fondre sous la langue 3 fois par jour.

Plusieurs études ont prouvé son efficacité contre les nausées (et je précise qu’elle est sans danger pendant la grossesse). (1)

huiles essentielles sans danger pendant la grossesse naturelle maman

Homéopathie

Et pour finir mon préféré, 5 granules de Sepia officinalis 9 CH tous les matins avant de vous lever, puis encore 5 avant de prendre votre petit-déjeuner (si vous arrivez à l’avaler…).

Quelques granules et des Fleurs de Bach contre l’anxiété

Si votre toute nouvelle grossesse vous comble de bonheur et de fierté, le stress, la fatigue et la peur d’une fausse couche peuvent parfois prendre le dessus. Si c’est votre cas, les Fleurs de Bach et l’homéopathie peuvent vous aider.

Côté Fleurs de Bach, vous pouvez prendre Walnut qui est la fleur du changement, de l’adaptation. C’est un remède qui va notamment vous aider à accepter votre corps qui se transforme et à gagner en confiance en vous. Sur une courte période, il vous suffit d’en diluer deux gouttes dans un verre d’eau à boire à petites gorgées pendant une dizaine de minutes.

Homéopathie

Si vous êtes stressée en permanence, vous pouvez prendre une dose de gelsemium 15 CH, une fois par semaine.

Si votre anxiété est ponctuelle, prenez plutôt 5 granules de Gelsemium en 9 CH, deux fois par jour.

Si vous êtes angoissée, émotive et que vous avez tendance à vous renfermer, préférez une dose d’ignatia 15 CH une fois par ­semaine, ou encore 5 granules en 9 CH, deux fois par jour.

Les meilleurs boosteurs naturels anti-fatigue

Même si de longues nuits et une petite sieste de 20 minutes après le déjeuner sont les meilleurs des remèdes anti « coup de pompe » en début de grossesse, certains remèdes naturels peuvent vous donner une petite dose d’énergie supplémentaire.

C’est le cas des produits de la ruche, comme le pollen en pelote bio (une cuillère à soupe au petit-déjeuner) ou la gelée royale (une petit cuillère de gelée pure le matin en alternance avec le pollen). Vous pouvez aussi choisir de faire une cure d’un mois de magnésium marin.

Des astuces anti-constipation

La constipation peut survenir dès les premiers jours de grossesse, à cause de la quantité importante de progestérone produite par votre organisme. On ne le dit pas souvent mais ça peut même être un signe annonciateur d’une grossesse, bien avant les résultats du test.

Homéopathie

Si vous êtes dans ce cas l’homéopathie peut vous soulager (demandez conseil à votre pharmacien pour savoir lequel de ces trois médicaments est le plus adapté pour vous) :

  • Sepia officinalis 5Ch granules : 2 granules 3 fois par jour.
  • Bryonia 5 CH : 2 granules 3 fois par jour.
  • Alumina 10 DH ou 5 CH : 2 granules 3 fois par jour.

Des graines de psyllium

Prendre un verre d’eau chaude ou de la tisane avec une cuillère à soupe de graines de psyllium avant de vous coucher. Le psyllium est une fibre naturelle qui se déplace à travers votre tube digestif et ramollit vos selles.

Une figue infusée dans un verre d’eau

Autre astuce redoutable qui a merveilleusement bien fonctionné sur moi : une figue infusée dans un verre d’eau. Mettez une figue séchée dans un verre d’eau froide le soir, laissez infuser toute la nuit, et buvez l’eau le lendemain matin après avoir bien mélanger.

Si vous êtres très constipée, j’ai listé tous les remèdes naturels qui pourront vous soulager dans cet article.

Soulager les ballonnements

La tisane des 3M

Faites préparer chez un herboriste un mélange à parts égales de matricaire, mélisse et menthe douce (50 grammes de chaque). Après chaque repas, faites infuser l’équivalent d’une cuillère à soupe de ce mélange dans une grande tasse d’eau bouillante et buvez par petites gorgées.

Quelques graines de carvi à croquer

Vous pouvez aussi grignoter l’équivalent d’une cuillère à soupe de graines de carvi tout au long de la journée. Cela pourrait vous soulager rapidement si vous souffrez de ballonnements réguliers et que vos gaz restent bloqués.

Encore une fois, la nature est généreuse en remèdes et je ne cite ici que ceux qui ont été le plus efficaces sur moi, mais j’y ai consacré un article complet que vous pouvez lire ici.

Apaiser les seins tendus

Dès vos toutes premières semaines, vos seins peuvent prendre du volume rapidement, ce qui les rend souvent tendus et douloureux.

une sensation de picotement, de tension, de brûlures, d’irritation…

Et cela peut faire vraiment mal, bien plus que les tensions que l’on ressent au moment des règles. Pour certaines mamans, le moindre contact, le moindre petit choc, ou même simplement le contact avec le tissu de vos vêtements peuvent être gênants.

Homéopathie

– En cas seins gonflés et douloureux : Phytolacca 5 CH, trois granules matin et soir jusqu’à la disparition des tensions.

– Si la douleur ressemble à des piqûres d’aiguille dans les seins : cinq granules d’Apis mellifica 5 CH, matin et soir à distance des repas.

– Si la douleur survient par pulsions : cinq granules de Belladonna 5 CH, deux fois par jour vous aideront à mieux la supporter.

Des plantes apaisantes

Les fleurs de calendula (anti-inflammatoire) et de camomille (apaisante) sont efficaces pour soulager les tensions dans la poitrine.

Vous pouvez consommer ces deux plantes en infusion, en plongeant une cuillère à soupe de fleurs séchées mélangées à parts égales dans une tasse d’eau bouillante pendant 5 à 10 minutes.

Buvez-en une tasse, 3 fois par jour, durant 2 semaines au maximum.

Si vous n’êtes pas une grande fan de tisanes, vous pouvez aussi utiliser ces infusions en bain ou en compresses tièdes directement appliquées sur les seins.

Et vous ? Comment se passe votre premier trimestre ? Quels symptômes de grossesse ressentez-vous ? Partagez votre expérience avec la communauté des naturelles mamans dans les commentaires ci-dessous !

Anne-Laure Brunelle

Cet article vous a plu ?

Si vous voulez aller plus loin, vous pouvez recevoir (gratuitement) dans votre boîte mail mes « 10 Secrets de santé pour une grossesse parfaite », il vous suffit de cliquer sur l’image ci-dessous :

Téléchargez votre guide gratuit !


Sources

(1) Yavari kia P, Safajou F, Shahnazi M, Nazemiyeh H. The Effect of Lemon Inhalation Aromatherapy on Nausea and Vomiting of Pregnancy: A Double-Blinded, Randomized, Controlled Clinical Trial. Iran Red Crescent Med J. 2014;16(3). doi:10.5812/ircmj.14360. Trouvée sur https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4005434/Bouzenna H, Dhibi

(2) Hark L, Catalano PM, “Nutritional management during pregnancy” In: Gabbe SG, Niebyl JR, Simpson JL, eds. Obstetrics: Normal and Problem Pregnancies. 6th ed. Philadelphia, 2012.

(3) Murry Mary, Nurse-midwife in the Department of Obstetrics & Gynecology at Mayo Clinic, Rochester, Minnesota, “Pregnancy constipation: Seeking relief”, 2011. Trouvé sur : http://www.mayoclinic.org/healthy-lifestyle/pregnancy-week-by-week/expert-blog/pregnancy-constipation/bgp-20055812

(4) Dossier “Enceinte, se soigner au naturel”. Trouvé sur : http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=enceinte_se_soigner_au_naturel_page_5_do

Share

7 Comments

  1. AvatarTahlila Reply

    Merci pour vos conseils, je suis en plein dans les nausées et j’ai testé homéopathie sur les conseils dema sage-femme mais ça n’a pas eu l’effet escompté… Je vais lui demander pour l’huile essentielle de citron dont vous parlez.

  2. AvatarFannie Petit Reply

    Pour ma part j’ai plutôt un goût acide dans la bouche et un dégoût des odeurs auxquelles je suis devenue hypersensible. Avez-vous des remèdes à me conseiller ?

    1. Anne-Laure BrunelleAnne-Laure Brunelle Post author Reply

      Bonjour Fannie, je ne peux pas vous donner de conseils personnalisés. Je cite juste de nombreuses pistes thérapeutiques possibles, à vous d’en discuter ensuite avec votre sage-femme pour voir ce qui est le plus adapté selon les symptômes que vous ressentez.

  3. AvatarSteph007 Reply

    Bonjour Naturelle maman,

    Votre article tombe « à pic » car je suis enceinte de 7 semaines et j’ai pratiquement tous les symptômes que vous décrivez à peu d’exceptions près… Je n’arrive pratiquement pas à manger et suis très fatiguée, j’ai beaucoup de mal à assurer à mon travail et c’est d’autant plus dur que je ne peux rien leur dire en attendant les 12 semaines. L’huile essentielle de citron me donne bien envie et je vais aussi essayer de consulter un médecin homéopathe, même si ceux de ma ville sont bookés des mois à l’avance… pour ne pas m’avouer vaincue dès le début et garder de l’énergie pour la suite de ma grossesse.

  4. AvatarBarbara Reply

    J’ai dévoré cet article dans lequel j’ai vraiment appris pleins de choses. Tellement dommage que je découvre votre site alors que j’en suis à 22SA de grossesse…

  5. AvatarLinette S Reply

    Bonjour Naturelle maman, j’ai découvert mes trois grossesses en ayant les seins tendus et… Des ballonnements, le ventre ultra dur, des gaz qui ne sortaient pas et une constipation insupportable. Le psyllium marchait un peu, je ne l’ai connu que pour mon troisième, mais je ne connaissais pas la tisane des « 3m » et j’ai entendu parler des bienfaits de la mauve que très récemment.

  6. AvatarLlaya974 Reply

    Article au top, je découvre votre site aujourd’hui alors que j’ai appris ma grossesse mardi. Je n’ai pas encore les symptômes sauf une énorme fatigue qui me rend somnolente presque en permanence. Ça pourrait être assez agréable si je ne devais pas aller au boulot tous les jours mais là j’avoue que c’est assez éprouvant ! Je vais m’inscrire à la newsletter pour continuer à profiter de vos supers conseils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *