Bonjour et bienvenue chez Naturelle maman !7 mars 2021
comment organiser un blessingway

Comment organiser un blessingway avant votre accouchement ?

Vous êtes en fin de grossesse et ressentez le besoin d’être entourée et soutenue pour vous préparer à l’accouchement ? Un blessingway pourrait vous aider ! Voici tout ce que vous devez savoir sur cette cérémonie, avec les conseils de Marianna Romanelli et Céline Henry, deux doulas qui en organisent régulièrement.

Il y a quelques semaines, j’ai eu la chance d’assister à la cérémonie de blessingway d’une de mes amies, Julie, un mois très exactement avant la naissance de son deuxième garçon.

C’était une première pour moi et j’ai été très émue en y participant.

Je me suis sentie vraiment privilégiée de pouvoir soutenir Julie et de l’accompagner vers la naissance de son bébé.

Je vais vous raconter ce qui s’est passé au cours de son blessingway dans une minute, mais j’aimerais d’abord commencer par vous donner quelques repères sur cette cérémonie si particulière.

Et pour cela, j’ai posé pleins de questions à deux doulas qui organisent régulièrement des blessingways, Marianna Romanelli, aussi connue sous le nom de Doula Heart et Céline Henry de Ronde comme la Lune.

Qu’est-ce qu’un Blessingway ?

La cérémonie de Blessingway, qu’on peut traduire littéralement comme un « chemin de bénédiction » a été librement inspirée d’un rituel des Indiens Navajo qui célébraient le passage de statut de femme à celui de mère.

Dans les années 1970, ce beau rituel ancestral a été adapté et rebaptisé mother blessing par des sages-femmes américaines qui souhaitaient proposer une alternative aux baby showers, plus centrée sur la célébration des femmes enceintes.

En France, la cérémonie du blessingway n’est apparue que très récemment grâce au super travail des doulas, mais elle reste encore méconnue.

Célébrer la maman plutôt que le bébé

Un blessingway place la femme enceinte au centre d’un cercle de célébrations et d’offrandes pour l’aider à vivre la fin de sa grossesse sereinement tout en la préparant pour son accouchement.

Pour Marianna Romanelli, le blessingway est à l’opposé de la baby shower, plus centrée sur le bébé et les cadeaux matériels, et permet aux femmes enceintes de prendre conscience de l’importance de leur transformation et de leur vécu pendant la grossesse :

« J’ai organisé de nombreuses cérémonies de blessingway et à chaque fois, les retours des femmes enceintes sont vraiment positifs. Elles comprennent à quel point c’est beau et important de prendre un moment pour elles avant leur accouchement. Elles me disent aussi que ce temps à part leur a permis de réaliser leur transformation vers l’état de mère et les émotions que cela leur procure. »

Même constat pour Céline Henry, qui mesure au fil des cérémonies qu’elle organise à quel point un blessingway peut être d’un soutien précieux pour les femmes en fin de grossesse :

« S’autoriser à se faire chouchouter, dorloter, être le centre du cercle, ça n’est pas évident. Notre culture ne nous l’autorise pas vraiment, sous peine de se faire passer pour une égoïste. C’est pourtant primordial pour se ressourcer et remplir son réservoir affectif. Se sentir soutenue aussi, et forte de cette reliance entre femmes les porte dans leur accouchement, c’est certain. Elles gardent près d’elles les symboles de ce blessingway : bougie, collier, ruban ou autre, et ce symbole leur donne véritablement de la force et du courage pour dépasser les sensations très intenses de l’accouchement.« 

Et comme en témoigne Céline, les invitées aussi y puisent de nombreux bienfaits :

« Je ressens à chaque fois l’immense bonheur de gâter leur amie proche, d’une façon très spéciale, qui lui est très personnelle. Au-delà des cadeaux habituels, cette cérémonie tisse des liens étroits, et si la future maman y puise du bien-être, je vous assure que les femmes autour d’elles aussi ! C’est un moment hors du temps, comme nous devrions nous en accorder plus souvent, à l’instar d’une cérémonie des premières Lunes pour une jeune fille (1ères règles) ou d’un soin de passage au Rebozo (soin possible toute la vie des femmes sauf pendant la grossesse).« 

Comment se déroule une cérémonie de Blessingway ?

La cérémonie, qui se déroule généralement au cours du dernier trimestre de grossesse, s’adapte avant tout aux désirs de chaque femme enceinte.

Alors pour le déroulé, rien de figé !

La cérémonie peut être plus ou moins spirituelle, plus ou moins élaborée…

Pour Marianna Romanelli, une seule chose importe : que la future maman se sente à l’aise, choyée et célébrée.

Après avoir passé un moment en tête-à-tête pour sonder ses envies, ses croyances et ses limites, Marianna crée un groupe whatsapp avec toutes les invitées pour les inclure dans l’organisation et mettre en valeur leurs talents et leurs envies :

« Je ne révèle pas toutes les activités et les rituels que je souhaite proposer car je trouve ça beaucoup plus magique et émouvant quand un blessingway est rempli de surprises, mais je leur pose le plus de questions possibles pour que la cérémonie soit personnalisée à l’image de la femme qui est célébrée.« 

Même chose pour Céline, qui aime réserver des surprises tout en s’adaptant aux désirs et aux convictions de la future maman :

 » Je propose deux solutions : soit la future maman souhaite être en lien direct avec moi, soit je lui demande les coordonnées des femmes (amies, sœurs, mère, tante…) qu’elle souhaite avoir près d’elles ce jour-là. Je prépare le blessingway avec tout le groupe, qui connaît en général très bien la future maman. Mais je m’assure qu’elle soit ok avec ce que l’on a prévu pour elles (notamment quand il s’agit de la toucher, pour un massage par exemple, une peinture corporelle, etc). Le côté « surprise » est souvent très apprécié et fait le charme de cette cérémonie offerte à la future maman.« 

Et une fois que tout le monde est sur la même longueur d’ondes, différents rituels peuvent être proposés au cours du blessingway :

Les rituels du blessingway qui peuvent vous être proposés

🌿 Un temps de méditation ou de relaxation : pour Céline Henry, qui est aussi praticienne en hypnonatal : « Un petit rituel de connexion entre femmes au début de ce temps fort. Un temps d’hypnose douce, avec toutes les femmes en cercle, un temps de connexion, et ensuite je propose en chant simple et doux pour unir les voix et les cœurs. C’est un temps fort de sororité de femmes se reliant entre elles.« 

🌿 Une décoration du ventre (belly painting ou henné) ou un moulage en plâtre du ventre de la future maman peut être réalisé au cours de la cérémonie si elle en a envie.

🌿 Le rituel des liens : les femmes présentes forment un rond cercle et s’attachent avec un fil. Ce lien, qui symbolise leur soutien à la future maman, est ensuite coupé et chacune en noue un morceau à son poignet jusqu’à l’accouchement en guise de soutien.

rituel des liens blessingway
Le rituel des liens pendant la cérémonie du blessingway

🌿 La fabrication d’une couronne de fleurs : la doula ou les invitées apportent des fleurs (naturelles ou artificielles) et composent à la future maman une couronne de fleurs qu’elle portera pendant la cérémonie.

🌿 La création d’un collier personnalisé : chaque femme a été invitée à offrir des perles qui seront offertes à la future maman et assemblées pour former un collier d’allaitement ou qu’elle portera le jour de son accouchement.

🌿 Des messages personnalisés : chaque invitée reçoit une pierre ou un morceau de joli papier pour écrire des mots d’encouragement dessus qui seront ensuite remis à la future maman qui pourra les lire juste avant ou pendant son accouchement pour se donner du courage et recevoir le soutien dont elle a besoin.

🌿 Des massages : Quand la future maman est partante, Marianna propose à chaque invitée de piocher un petit papier sur lequel est noté une partie du corps de la future maman et l’invite ensuite à la masser : « Ce sont souvent des moments magiques, avec une vraie communion corporelle, des échanges de regards, mais toutes les femmes ne sont pas à l’aise avec le toucher physique et je le respecte totalement.« 

🌿 La lecture de textes inspirants sur l’accouchement : chaque femme lit un texte positif et inspirant qu’elle a choisi en amont de la cérémonie pour donner force et courage à la future maman.

🌿 Tirer les cartes d’un oracle de naissance : les femmes présentes tirent chacune leur tour une carte et parle de façon intuitive de ce que ça lui évoque.

Le Blessing Way de mon amie Julie

Je vous l’ai promis, je vous raconte maintenant comment s’est déroulé le Blessingway auquel j’ai assisté :

C’est Leïla, accompagnante périnatale à Lausanne qui a organisé cette cérémonie.

Quand nous sommes arrivées, le salon de Julie était réaménagé pour l’occasion avec une belle tenture indienne sur la table basse, décorée de pétales de fleurs, d’un bol tibétain, de beaucoup de bougies aux couleurs chaudes, d’un petit boudha en pierre rose, d’herbes aromatiques disposées dans de petits vases et de soucoupes pleines de choses appétissantes à grignoter : noisettes, amandes, energy balls, baies de goji…

Nous étions 5 parmi les plus proches amies de Julie à être invitées et Leïla a attendu que nous soyons toutes là pour nous inviter à nous asseoir autour de la tenture, disposées en cercle autour de Julie qui s’était calée dans son coussin de grossesse sur son canapé.

Leïla nous a alors offert de jolies couronnes de fleurs fraîches dont nous nous sommes toutes coiffées, puis elle nous a proposé de lire des textes sur l’accouchement qu’elle nous avait demandé d’amener.

Rien que ces trente premières minutes ont dissipé toute la gêne qu’on a pu ressentir en arrivant et nous a toutes chargées d’émotions positives et libératrices.

Certaines ont raconté des passages magnifiques de leurs accouchements qui les ont marquées, d’autres ont lu des textes de Michel Odent ou d’Ina May Gaskin qui les avaient inspirées.

Mamma Mia, que c’était beau ! Rien de « perché » ou trop « mystique », mais un moment fort et sincère de transmission entre femmes et mères.

Ensuite, Julie a eu droit a un très beau tatouage éphémère au henné sur son ventre pendant que nous écrivions des messages d’encouragement pour son accouchement sur des petits morceaux de papier colorés.

Quand le tatouage a été terminé, nous avons été invitées à faires toutes ensembles un rituel des liens : un long fil de laine rouge de la taille du cercle a été tendu entre nous et chacune de nous y a coupé un morceau pour le porter autour de son poignet en signe de soutien pour l’accouchement de Julie.

Leïla a ensuite offert une belle bougie rouge à Julie en lui conseillant de l’allumer quand les contractions commenceraient pour se connecter à nous, qui pourrions en allumer une à notre tour pour l’accompagner par la pensée.

La remise de cadeaux centrés sur le bien-être de la future maman

Puis nous avons toutes été invitées à remettre les cadeaux que nous avions préparé pour l’accompagner jusqu’à son accouchement :

🌿 un collier d’allaitement

🌿 des bons de « coups de main » après l’accouchement : ménage, repas, garde du petit frère pour un dîner en amoureux, etc.

🌿 une huile de massage du périnée Welleda

🌿 une séance d’acupuncture chez une sage-femme acupunctrice

🌿 une belle écharpe de portage en tissu souple

Cette belle après-midi, un peu hors du temps, s’est terminée par une dégustation d’infusion de feuilles de framboisier et d’ortie en l’honneur de Julie, un goûter avec les douceur que Leïla avait préparées, pas mal de fou rires et des discussions à n’en plus finir.

C’est au cours de ces journées comme celle-ci que les mots bienveillance et sororité prennent tout leur sens…

J’ai vraiment été marquée par ce moment et même si je n’ai jamais aimé être au centre de l’attention, je me suis dit que j’aurais aimé recevoir tout ce soutien et cet amour à la fin de mes trois grossesses.

Quelques idées de cadeaux à offrir à une femme enceinte pour son Blessingway

Si vous êtes invitée à votre tour à une cérémonie de Blessingway, voici quelques idées de cadeaux centrées sur les besoins de la future maman, une dimension importante pour Marianna Romanelli :

« Au cours d’un blessingway, je prends toujours un moment pour expliquer quels sont les besoins d’une femme en post-partum car parmi les invitées, beaucoup ne sont pas encore mamans et ont du mal à réaliser qu’une heure de ménage, un plat chaud déposé devant la porte ou un bon pour un baby sitting feront beaucoup plus plaisir qu’une peluche ou un petit habit pour bébé.« 

Alors si vous souhaitez faire vraiment plaisir à une femme qui s’apprête à accoucher, voici quelques suggestions de cadeaux à lui offrir :

🌿 Les services d’une doula pour son accouchement

🌿 Une séance de massage pré ou post-natal

🌿 Un soin rebozo après son accouchement

🌿 une cotisation pour offrir quelques heures de ménage pour les premières semaines de post-partum

🌿 un bon pour une coupe de cheveux, une épilation ou un soin à domicile

🌿 une séance d’acupunture ou d’ostéopathie avant ou après l’accouchement selon ses besoins et envies

🌿 une leçon de portage si elle souhaite porter son bébé en écharpe

🌿 un manteau de portage

🌿 une séance avec une consultante en allaitement IBCLC

🌿 une séance de nesting avec une sage-femme spécialisée

🌿 une séance de massage maman/bébé

🌿 un bon pour un repas livré à domicile

🌿 une huile de massage

🌿 un collier d’allaitement

Quelques conseils si vous souhaitez organiser un Blessingway

🌿 Le futur papa ou votre meilleur ami peut bien-sûr participer s’il en a envie et si sa présence compte pour vous. Mais soyez tous les deux conscients que sa présence peut être une source de gêne pour les autres participantes ou bien penser à adapter les activités pour qu’il se sente inclus.

Pour Marianna Romanelli, la présence d’un homme n’est pas un problème, il faut simplement adapter la cérémonie à l’énergie qu’il apporte :

« Quand une femme souhaite que son homme soit présent, elle sait qu’il est à l’aise avec ce qu’on va lui proposer et qu’il ne se sentira pas gêné. Au contraire, ils sont souvent ravis de participer et apportent même de belles idées sur ce que leur femme va particulièrement aimer. Je leur demande souvent de préparer une boîte remplie de messages ou de petits objets et de faire participer la famille et les amis, c’est toujours un vrai succès !« 

🌿 La présence d’une doula n’est pas obligatoire. Une de vos amies, une soeur ou votre maman peut aussi être à l’origine de cette petite cérémonie en votre honneur. La seule chose qui importe est que vous n’ayez pas à vous soucier de l’organisation mais seulement à vous laisser dorloter par votre entourage.

🌿 En été, la cérémonie peut aussi se faire en plein air, les photos souvenirs n’en seront que plus belles !

🌿 Expliquez de façon claire et sincère à votre doula ou à l’amie qui organise votre blessingway avec quels rituels et traditions vous vous sentez à l’aise, et quels sont ceux que vous préférez ne pas tester. L’essentiel est que cette cérémonie vous ressemble et vous fasse du bien.

🌿 Pour favoriser les confidences, le soutien et les échanges sincères, il est aussi conseillé de limiter le nombre d’invitées. Invitez simplement vos amies les plus proches et si vous en avez envie, votre maman et vos soeurs. Bref, les femmes avec qui vous vous sentez confiance et idéalement, qui ont eu une expérience positive de leurs accouchements.

🌿 Si le fait d’être au centre de l’attention vous met mal à l’aise, vous pouvez prévoir un petit cadeau à vos invitées que vous leur remettrez lors de leur arrivée, afin qu’elles sentent elles aussi valorisées et gratifiées.

🌿 Si certaines musiques vous détendent ou vous font du bien, préparez votre playlist et diffusez-la pendant la cérémonie de blessingway. Vous pouvez par exemple diffuser la playlist que vous avez préparé pour votre accouchement et demander à vos invitées quelles chansons elles avaient préparé pour le leur.

🌿 Si vous souhaitez faire appel à une doula, comptez aux alentours de 350 euros pour son accompagnement qui comprend une première rencontre avec vous, la mise en contact avec votre entourage, l’achat de matériel, de décoration et de nourriture et la présence pour environ 2 à 3 heures pour animer la cérémonie.

🌿 Et comme toute belle cérémonie, pensez à prévoir les choses suffisamment à l’avance pour vous assurer que vos invitées seront présentes et qu’elles auront le temps de préparer ce que vous leur demanderez.

Et vous ? Avez-vous déjà assisté ou organisé une cérémonie de Blessingway ? Est-ce que vous aimeriez bénéficier de cette cérémonie avant votre accouchement ? En aviez-vous déjà entendu parler avant de lire cet article ? Partagez votre expérience avec la communauté des naturelles mamans dans les commentaires ci-dessous !

Anne-Laure Brunelle

🌸 Un grand merci à Marianna Romanelli, doula à Paris, que vous pouvez suivre sur Doula Heart et à Céline Henry, doula en Haute-Savoie que vous retrouverez sur Ronde comme la lune.


Votre accouchement approche et vous n’êtes pas prête ?

Vous avez envie de recevoir les bonnes infos, astuces et conseils pour accoucher sans péridurale ? Rejoignez le programme Naissance douce avec la sage-femme Elisabeth Lathuille-Ferjani en cliquant ici ou sur l’image ci-dessous.

préparation à l'accouchement en ligne
Cours de préparation à l’accouchement en vidéos et podcasts avec Elisabeth, sage-femme.

Sources

2 Comments

  1. AvatarNora Reply

    C’est important de dire qu’on est pas obligée d’avoir une doula pour faire un blessingway. Moi, j’ai organisé moi-même ma cérémonie 2 mois avant la naissance de ma fille. J’ai invité 6 copines à la maison et on a passé du temps à papoter. Elles m’ont offert des cadeaux, on a mangé, etc. J’ai commencé vers 14h jusqu’à environ 19h et c’était trop beau même sans tous ses rituels. On est pas obligées de se conformer à des cases « blessingway » ou « babyshower », on peut aussi juste passer un beau moment avec ses copines pour recevoir du soutien et de l’amour !

  2. AvatarMyladia Reply

    J’en avais jamais entendu parler et effectivement je ne me.retrouve pas dans le babyshower que je trouve trop commerciale et axé que sur les cadeaux pour le bébé et des gâteaux ridicules… Ça donne envie en tous cas merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *