Bonjour et bienvenue chez Naturelle maman !25 juin 2021
Super-aliments de fertilité

8 super-aliments pour la fertilité

Certains aliments peuvent-ils vraiment améliorer votre fertilité ? La preuve dans cet article avec 8 super-aliments identifiés par la science pour booster vos chances de concevoir un bébé.

Certains aliments particulièrement riches en nutriments peuvent être d’un précieux soutien pour préparer votre terrain et optimiser vos chances de conception en participant à la genèse d’ovules et de spermatozoïdes sains et de qualité.

Pour vous motiver à mettre en place une alimentation propice à la conception d’un bébé, j’ai sélectionné 8 « super-aliments » identifiés dans des études scientifiques fiables comme bénéfiques pour la fertilité.

Cliquez pour le recevoir gratuitement !

Les haricots rouges pour protéger les ovaires

Les haricots rouges, et les légumineuses en général, sont d’excellentes sources de protéines végétales, à préférer aux protéines animales pour booster votre fertilité.

Pourquoi ? Une grande étude menée sur des femmes de plus de 32 ans a notamment montré qu’une consommation importante de protéines animales était liée à un risque accru d’infertilité alors que les protéines végétales diminuaient l’infertilité d’origine ovarienne (1).

Pensez aux lentilles, pois chiches et haricots secs de toutes sortes, dont les haricots rouges qui sont particulièrement intéressants pour la fertilité car ils sont riches en antioxydants.

augmentez vos chances de grossesse en mangeant des haricots rouges

Les noix du Brésil protégent les ovules et les spermatozoïdes contre l’oxydation

Les noix du Brésil possèdent une bonne quantité de sélénium et de vitamine E, deux antioxydants qui aident l’organisme à lutter contre les radicaux libres pour booster la fertilité des hommes et des femmes.

Le sélénium a notamment un effet antioxydant qui permet à l’organisme de produire du glutathion, une enzyme qui travaille avec la vitamine E pour protéger les ovules et les spermatozoïdes contre l’oxydation provoquée par les radicaux libres. (2)

Elle est même tellement riche en sélénium, qu’il vous suffit d’en manger une par jour pour obtenir l’apport quotidien recommandé !

La noix du brésil, super-aliment de fertilité
Mangez une noix du brésil par jour pour booster votre fertilité.

Les choux de Bruxelles régulent les taux d’oestrogènes

Une étude récente menée par un médecin-nutritionniste britannique rapporte que les choux de Bruxelles sont concentrés en di-indolylméthane, un phytonutriment capable de modifier le métabolisme des œstrogènes chez les femmes, de réduire le risque de fausse couche, tout en améliorant la qualité du sperme chez les hommes. (3)

choux de bruxelles bons pour la fertilité
Les choux de Bruxelles contiennent des nutriments essentiels pour votre fertilité.

Les poissons et fruits de mer augmentent jusqu’à 61% vos chances de conception

Une étude menée par une équipe de chercheurs de l’école de santé publique de Boston a prouvé que les couples qui mangeaient du poisson ou des fruits de mer au moins deux fois par semaine avaient 61% de chances en plus de concevoir un bébé.

Autre résultat surprenant : la fréquence des rapports sexuels était 39% plus élevée lorsque les deux partenaires consommaient du poisson le même jour. A tester ! (4)

petits poissons gras oméga 3 grossesse
Les petites sardines au four à l’huile d’olive et au citron sont délicieuses. Mais les sardines en boîte font aussi très bien l’affaire pour vous apporter une bonne dose d’oméga 3.

La grenade améliore la qualité des ovules et des spermatozoïdes

La grenade se caractérise par une forte concentration en antioxydants, 3 à 4 fois supérieure à celle du vin rouge ou du thé vert, dont les ellagitanins (polyphénols de la famille des tanins) et les anthocyanines, des antioxydants contenus dans ses graines, qui agissent de manière synergique pour aider votre corps à lutter contre les radicaux libres, améliorer la qualité des cellules des spermatozoïdes et des ovules, augmenter le nombre et la mobilité des spermatozoïdes, permettre une bonne interaction entre les spermatozoïdes et les ovules et favoriser l’implantation et le développement de l’embryon.

Et ce n’est pas fini ! La grenade est également riche en acide folique (19,4 µg par fruit) qui contribue au bon développement du système nerveux de votre bébé. (5)

bienfaits de la grenade pour la fertilité
Manger régulièrement des grenades booste aussi les performances sexuelles !

La gelée royale pour réguler les hormones

Plusieurs études ont démontré que la consommation régulière de gelée royale de bonne qualité permettait de diminuer les problèmes d’infertilité liés à un déséquilibre hormonal.

Elle pourrait notamment imiter les propriétés des œstrogènes humains et être bénéfique pour les femmes qui souffrent de carences en œstrogènes. (6, 7)

tombez enceinte plus rapidement avec la gelée royale

L’avocat protège le col de l’utérus

Avec sa forme arrondie et féminine, on compare souvent l’avocat à une femme enceinte ou à des ovaires !

En plus d’être gorgé d’acides gras insaturés excellents pour la santé, les nombreuses vitamines qu’il contient (A, C, E, B9, B6, K…) protègent le col de l’utérus et favorisent le bon développement de votre futur bébé. (8)

Avocat, super-aliment de fertilité.
Augmentez vos chances de conception en mangeant régulièrement des avocats bio.

La tomate restaure la qualité du sperme

En 2014, une revue sur l’usage du lycopène contre l’infertilité masculine a conclu qu’une complémentation de 4 à 8 mg de lycopène par jour, soit 150 à 300 g de tomates pendant 3 à 12 mois, pouvait permettre de traiter l’infertilité masculine. (9)

Le lycopène est un puissant antioxydant de la famille des caroténoïdes. Ce pigment rouge se trouve dans des fruits et légumes comme la tomate, la pastèque, le pamplemousse rose, la papaye, l’abricot, le chou rouge ou la carotte. Dans l’organisme, la concentration en lycopène est plus élevée dans les testicules que dans d’autres organes. 

la tomate, super-aliment de fertilité
La tomate cuite est riche en lycopène, nutriment connu pour améliorer la qualité et la quantité du sperme.

J’espère que cette liste vous aura donné l’eau à la bouche, mais surtout envie de cuisiner et d’adapter votre alimentation quotidienne pour mettre toutes les chances de votre côté de concevoir un bébé dans les semaines ou les mois qui viennent.

Tiens d’ailleurs, vous pouvez imprimer cette liste et l’aimanter sur votre frigo pour vous motiver à consommer ces bons aliments le plus régulièrement possible.

Quelques habitudes simples pour augmenter votre fertilité

Et gardez en tête ces habitudes alimentaires simples, mais redoutablement efficaces pour booster votre fertilité :

🥄 Une consommation variée en fruits et en légumes, en céréales complètes et en légumineuses pour l’apport de fibres, en antioxydants (vitamines, minéraux, polyphénols, caroténoides…) et l’un index glycémique modéré.

🥄 Des graisses insaturées avec des huiles végétales (olive, colza, noix…) et des oléagineux

🥄 Des protéines végétales sous forme de légumineuses, de soja mais aussi des protéines animales qui ne disparaissent pas complètement même si elles sont moins représentées avec de la volaille, des poissons bio pour limiter les contaminants, des fruits de mer et des produits laitiers non allégés et bio.

🥄 Au moins 1 litre à 1,5 litre d’eau par jour

Et vous ? Avez-vous changé vos habitudes alimentaires pour augmenter vos chances de conception ? Avez-vous consulté un nutritionniste pour être accompagné pendant la période préconceptionnelle ? Partagez votre expérience avec nous dans les commentaires ci-dessous.

 Anne-Laure Brunelle


Vous avez aimé cet article ?

Si vous voulez aller plus loin, vous pouvez recevoir (gratuitement) dans votre boîte mail notre guide « 7 Trésors de la nature pour votre fertilité », il vous suffit de cliquer sur l’image ci-dessous :

Cliquez pour le recevoir gratuitement !

Sources

(1) Jorge Chavarro, M.D., Sc.D., Walter Willett, M.D., Dr.P.H., and Patrick J. SkerrettThe fertility diet: Groundbreaking research reveals natural ways to boost ovulation & improve your chances of getting pregnant.

(2) Pieczyńska J, Grajeta H. The role of selenium in human conception and pregnancy. J Trace Elem Med Biol. 2015 Jan;29:31-8. doi: 10.1016/j.jtemb.2014.07.003. Epub 2014 Jul 19. PMID: 25175508. Trouvée sur : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25175508/

(3) « Eating Brussels sprouts helps boost fertility in both men and women », trouvé sur : https://www.dailymail.co.uk/health/article-2518129/Eating-Brussels-sprouts-helps-boost-fertility-men-women.html

(4) Audrey J Gaskins Rajeshwari Sundaram Germaine M Buck Louis Jorge E Chavarro, « Seafood Intake, Sexual Activity, and Time to Pregnancy », The Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism, Volume 103, Issue 7, 1 July 2018, Pages 2680–2688, https://doi.org/10.1210/jc.2018-00385Trouvé sur : https://academic.oup.com/jcem/advance-article-abstract/doi/10.1210/jc.2018-00385/5001729?redirectedFrom=fulltext

(5) Identification of longevity, fertility and growth-promoting properties of pomegranate in Caenorhabditis elegans, trouvé sur : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4378134/

(6) Kazu­Michi Suzuki, et. al. (2008). Estrogenic Activities of Fatty Acids and a Sterol Isolated from Royal Jelly. eCAM. 5(3)295–302 doi:10.1093/ecam/nem036 ­ FAO Corporate Document Repository.

(7) Barton­Schuster, Dalene, C.H. Royal Jelly, Bee Pollen & Bee Propolis for Fertility. Trouvé sur : http://natural­fertility­info.com/bee­pollen­fertility.html

(8) Kevin B. Comerford,Keith T. Ayoob, Robert D. Murray, Stephanie A. Atkinson, “The Role of Avocados in Maternal Diets during the Periconceptional Period, Pregnancy, and Lactation”, Nutrients, février 2016. Trouvé sur : http://www.mdpi.com/2072-6643/8/5/313/htm

(9) Williams EA, Parker M, Robinson A, Pitt S, Pacey AA. A randomized placebo-controlled trial to investigate the effect of lactolycopene on semen quality in healthy males. Eur J Nutr. 2020 Mar;59(2):825-833. doi: 10.1007/s00394-019-02091-5. Epub 2019 Oct 8. PMID: 31591650; PMCID: PMC7058571.


En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site de Naturelle maman ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou autre professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.

Share

2 Comments

  1. Sandra Reply

    Moi en tous cas ca me donne faim ! Alors si en plus ça peut m’aider à tomber enceinte plus vite c’est tout bénef’ ! Merci pour vos super conseils ! Sandra

  2. Eanora Reply

    Merci pour cet article bien documenté natuelle maman. On entend plutôt parler de supplémentation j’ai l’impression mais je suis plutôt pour bien me nourrir avec des poduits bio et de saison, riches en nutriments comme ceux que vous avez cités, et pleins d’autres bien-sûr, mais sans me prendre la tête.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *