Bonjour et bienvenue chez Naturelle maman !25 juin 2021
11 signes de grossesse qui indiquent que vous êtes enceinte

Premiers signes de grossesse : ces 11 symptômes étranges indiquent que vous êtes enceinte

Vous guettez le moindre signe pour savoir si vous êtes enceinte le plus tôt possible ? Voici une liste des 11 symptômes parmi les plus étranges qui peuvent être les tous premiers signes de grossesse.

Tout le monde connaît les premiers signes « habituels » qui annoncent une grossesse : un retard de règles, les seins plus tendus ou douloureux, une fatigue inhabituelle, des nausées… 

Mais ce qu’on sait moins, c’est qu’en tout début de grossesse, vous pouvez aussi ressentir toute une série de symptômes beaucoup plus étranges.

Du goût métallique dans la bouche aux pertes vaginales plus abondantes en passant par des maux de tête persistants, préparez-vous à découvrir des sensations inconnues et surprenantes !  

Voici les principaux :

Des pertes vaginales plus abondantes

Dès le tout début de la grossesse, vos pertes vaginales peuvent devenir plus abondantes.

La raison ? des changements hormonaux, l’augmentation du flux sanguin dans la région pelvienne et l’activité accrue des glandes du col utérin.

Si vous avez remarqué que vos pertes étaient plus abondantes, avec une consistance différente de d’habitude, il n’ y a vraiment pas lieu de vous inquiétez. 

Beaucoup de futures mamans se sentent gênées et demandent à leur sage-femme comment les diminuer. 

Pourtant, moins vous en ferez, mieux vous vous porterez.

Pas besoin, par exemple, de prendre plus de douche qu’en temps normal.

Les savons au PH trop acide et douches vaginales ne diminuent pas la quantité des pertes vaginales et risquent au contraire de perturber l’équilibre de la flore microbienne du vagin.

Pensez simplement à consulter un médecin ou une sage-femme si vous constatez que ça vous démange ou que ça brûle, si la couleur de vos pertes tourne au jaune verdâtre ou si l’odeur est forte et désagréable, signes d’une infection

Téléchargez votre guide gratuit !

Une température corporelle plus élevée

Si vous vous êtes formée à la symptothermie, vous savez que votre température corporelle – aussi appelée température basale – est plus élevée au moment de l’ovulation et jusqu’à vos prochaines règles. 

Mais saviez-vous que si votre température basale reste élevée pendant plus de deux semaines, il se peut que vous soyez enceinte !

Pour mesurer votre température basale, vous devez prendre votre température chaque matin à la même heure et avant d’avoir posé le pied par terre, dès le début de votre cycle. 

Au moment de l’ovulation, votre température basale augmente en moyenne de 3 à 5 dixièmes de degrés. 

Puis elle se stabilise au même niveau jusqu’à vos prochaines règles s’il n’y a pas de fécondation. 

la courbe de température peut vous aider à savoir que vous êtes enceinte
Exemple d’une courbe de température basale en symptothermie. © DR.

En revanche si vous êtes enceinte, votre température basale ne baisse pas : elle reste haute au-delà de 14 jours après l’ovulation et le reste tout au long de votre grossesse.

Pour quelle raison ? Tout simplement parce que pendant la grossesse, le corps jaune ne disparait pas au bout de 14 jours.

Il poursuit sa mission qui est de produire de la progestérone.

Or c’est la progestérone qui élève légèrement la température du corps de la femme.

Une température stabilisée en hauteur durant 15, 16 ou 17 jours est donc une preuve indéniable que vous êtes enceinte ! 

Vous pouvez aussi vous servir de votre courbe de température pour définir de façon précise le début de votre grossesse (et donc la date de votre accouchement) : c’est le moment où la température a grimpé vers le haut. 

Vous avez mal à la tête

Les maux de tête peuvent aussi être un des premiers signes de votre grossesse.

Ils sont généralement causés par l’augmentation soudaine de votre taux d’œstrogènes. 

Vous pouvez aussi souffrir de céphalées de tension déclenchées par le stress ou la fatigue. 

Si vous avez souvent mal à la tête au cours de votre grossesse, essayez de ne pas prendre de paracétamol sur des périodes trop prolongées.

Même s’il fait partie des rares médicaments autorisés pour les femmes enceintes, de nombreuses études prouvent qu’il comporte de nombreux dangers pour votre futur bébé si vous en prenez sur une période prolongée. 

Découvrez dans cet article plusieurs remèdes naturels pour soulager vos maux de tête sans médicament.  

Attention à ne pas prendre du paracétamol de façon prolongée si vous souffrez de maux de tête réguliers.

Tout le temps envie de faire pipi

Si vous vous retrouvez soudainement incapable de dormir une nuit complète sans un, voire deux passages aux toilettes, cela pourrait être l’un des premiers signes de grossesse. 

Cette envie plus fréquente de faire pipi est causé par l’hormone chorionique gonadotrope (HCG), qui joue de nombreux rôles pendant votre grossesse. 

Au cours du premier trimestre de grossesse, la HCG permet notamment de stimuler la circulation du sang vers la région pelvienne, ce qui peut provoquer une hypersensibilité de votre vessie. 

Résultat : vous avez souvent besoin de faire pipi !

Des vertiges et des malaises

Plusieurs phénomènes physiologiques qui surviennent en début de grossesse peuvent causer des vertiges et des malaises : 

✳️ l’hypervolémie : pour subvenir aux besoins en oxygène du placenta et du fœtus, votre volume sanguin augmente dès le début de la grossesse. Ce phénomène s’appelle l’hypervolémie (1). Il entraîne un surcroît de travail pour le cœur, qui peut causer une diminution de la pression artérielle, une sensation de faiblesse, des vertiges et des petits malaises. Ces baisses de tension peuvent notamment survenir lors du passage de la position allongée ou assise à la position debout.

✳️ l’hypoglycémie : pour permettre un apport stable de glucose au fœtus, vos mécanismes de la glycémie se modifient dès le début de la grossesse, entraînant une diminution de votre glycémie d’environ 10 % (2). Ce phénomène favorise l’hypoglycémie, surtout en dehors des repas, causant parfois des petits malaises, des vertiges et un sentiment de faiblesse physique.

✳️ la fatigue : Votre corps fournit un travail considérable en sécrétant une forte dose de progestérone, en créant les fonctions vitales de l’embryon et en formant le placenta. Cela explique pourquoi vous vous sentez beaucoup plus fatiguée.

Vous êtes constipée

Si vous vous sentez ballonnée, comme si vous vouliez évacuer des gaz sans y arriver, c’est parce que la progestérone que vous sécrétez permet à votre utérus de se relâcher pour stopper ses contractions naturelles, mais provoque aussi un relâchement de vos intestins.

Et plus vos intestins sont paresseux, plus votre digestion est lente.

Cela peut empêcher les aliments de se déplacer facilement le long des intestins, surtout si votre alimentation est faible en fibres et en eau.

Pensez à ajouter plus de fibres à votre alimentation, buvez beaucoup d’eau et d’infusion, faites de l’exercice régulièrement.

Si besoin, vous trouverez pleins de remèdes naturels efficaces pour vous soulager dans cet article.

Des saignements aussi appelé « fausses règles« 

Environ 3 à 4 semaines après vos dernières règles, soit 1 à 2 semaines après la fécondation, de légers saignements de courte durée peuvent se produire.

C’est ce que les médecins appellent des saignements d’implantation ou de nidation.

Et ce que les femmes appellent souvent des « règles anniversaire » puisqu’ils débutent environ au moment où auraient dû se produire les règles.

Environ 25 à 40% des femmes enceintes en ont au début de leur grossesse.

Ces saignements durent au maximum trois jours, pas plus. Et contrairement aux règles, ils ne gagnent pas en intensité passé le premier jour, mais restent faibles puis se tarissent rapidement.

Si au bout de 3 jours, ils n’ont pas cessé, il est fort probable qu’il s’agisse de règles normales.

Mais si vos règles sont beaucoup moins abondantes et plus courtes que d’habitude, il est temps d’aller faire un test de grossesse ! La plupart des tests vendus dans le commerce donnent un résultat fiable 14 jours après l’ovulation.

Un rhume

Apprendre sa grossesse en étant enrhumée, ça vous paraît improbable ? Et pourtant ! La grossesse affaiblit votre système immunitaire et vous rend plus sujette aux virus et bactéries.

Ce sont des molécules sécrétées par votre bébé qui inhibent votre système immunitaire afin de lui permettre de se développer dans votre ventre sans être rejeté.

Cela signifie que dès les premières semaines de grossesse, vous êtes plus sujette à la toux, aux rhumes et à la grippe.

Mais vous verrez sur ce site qu’il existe plusieurs remèdes naturels efficaces pour renforcer votre système immunitaire et vous protéger des virus pendant neuf mois.

Des brûlures d’estomac 

Les hormones sécrétées au cours de votre grossesse, la progestérone et la relaxine, provoquent un relâchement musculaire de vote système digestif, ce qui peut provoquer une fuite d’acide gastrique dans l’œsophage et entraîner des brûlures d’estomac dès vos premières semaines de grossesse (3).

Combattez-les en mangeant des repas plus petits et plus fréquents. Essayez d’éviter les boissons gazeuses et les aliments gras et épicés.

Vous trouverez dans cet article tous les remèdes naturels qui peuvent vous soulager.

Des sautes d’humeur

L’augmentation importante du taux de progestérone et d’oestrogènes modifie la sécrétion et le fonctionnement des neurotransmetteurs, ces messagers biochimiques qui régulent, notamment, vos humeurs.

Cela peut déstabiliser vos émotions et vous faire passer du rire aux larmes, de l’excitation à la crainte… Vous vous sentirez inhabituellement sensible et à fleur de peau.

Si vous vous mettez à pleurer devant Top Chef alors que ça ne vous était jamais arrivé, ou que vous devenez subitement angoissée le soir alors que vous vous endormiez comme un bébé, c’est peut-être le signe que vous êtes enceinte !

Un goût métallique dans la bouche

L’augmentation des œstrogènes et de la progestérone pendant la grossesse peut entraîner des changements de goût dans votre bouche, notamment un goût métallique appelé dysgueusie. (4)

Pour le faire passer, vous pouvez boire un verre de jus de citron pressé avec un peu d’eau. Les goûts acides aident à effacer le goût de fer.

Et si ce goût métallique est tenace, vous trouverez dans cet article des moyens fiables pour vous en débarrasser.

Certains des symptômes énumérés ci-dessus peuvent vous faire penser que vous êtes simplement stressée ou épuisée.

Mais en étant attentive à ce que vous dit votre corps, vous pourrez aussi plus facilement savoir si vous attendez un bébé.

Prenez soin de vous et ralentissez !

Vous trouverez dans cet article tous les remèdes naturels du premier trimestre de grossesse.

Et vous ? Comment avez-vous su que vous étiez enceinte ? Quel symptôme de grossesse vous a mis la puce à l’oreille ? A combien de semaines l’avez-vous appris ? Partagez votre expérience avec la communauté des naturelles mamans dans les commentaires ci-dessous !

Anne-Laure Brunelle

Téléchargez votre guide gratuit !

Sources

(1) Les transformations physiques de la grossesse, Passeport Santé, Julie Martory, Juillet 2016.

(2)Université Médicale Virtuelle Francophone, Modifications physiologiques de la grossesse, support de cours, 2011 (en ligne) http://www.fmp-usmba.ac.ma

(3) Phupong V, Hanprasertpong T. Interventions for heartburn in pregnancy. Cochrane Database of Systematic Reviews 2015, Issue 9. Art. No.: CD011379. DOI: 10.1002/14651858.CD011379.pub2

(4) Kuga M. [A study of changes in gustatory sense during pregnancy]. Nihon Jibiinkoka Gakkai Kaiho. 1996 Sep;99(9):1208-17. Japanese. doi: 10.3950/jibiinkoka.99.1208. PMID: 8914418. Trouvée sur : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/8914418/


Avertissement : En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site de Naturelle maman ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un gynécologue, une sage-femme ou autre professionnel de la périnatalité, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.

One Ping

  1. Pingback: Psyllium blond : meilleur remède naturel contre la constipation – Naturelle Maman

4 Comments

  1. Heloise Reply

    J’ai connu ce goût métallique dans la bouche pour ma première, c’était tenace et tellement insupportable… Pour mon deuxième heureusement ça n’a pas recommencé mais j’ai quand même eu des sacrées nausées !

  2. Kl78 Reply

    Merci chère Anne-Laure, je suis en essai BB3, j’ai 37 ans et je n’aurais jamais cru devoir attendre aussi longtemps mais j’ai eu mes deux premiers avant 31 ans donc j’imagine que c’est normal. Je vais être attentive à tous ces petits signes, la température notamment c’est vraiment intéressant et précieux.

  3. Nathy Reply

    Ce qui m’a mis la puce à l’oreille pour mon fils c’est quand j’ai fait un footing comme d’habitude et que j’ai failli tomber dans les pommes et étais essoufflée au bout de 5 minutes à peine alors que je cours une heure 2 à 3 fois par semaine. Je n’avais jamais bien compris pourquoi jusqu’à lire cet article !

  4. Michka Reply

    Je suis en essai bb2 et j’espère plus que tout étre enceinte, je suis très attentive aux signes et je ne connaissais pas tous ceux dont vous parlez. Merci naturellemaman pour vos conseils et les qualité de ce que vous partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *