Bonjour et bienvenue chez Naturelle maman !10 décembre 2019
Faire l'amour en fin de grossesse pour déclencher l'accouchement

Le sexe en fin de grossesse n’aiderait pas à déclencher le travail. Par contre…

Une équipe de chercheurs italiens vient de publier une étude qui remettrait en cause l’efficacité des relations sexuelles en toute fin de grossesse pour favoriser le début du travail. Découvrez ce qu’ils conseillent à la place.

Si vous êtes dans votre dernier trimestre de grossesse, vous connaissez probablement déjà par cœur la fameuse méthode de déclenchement de l’accouchement « à l’italienne ». ?

Vos copines ou collègues se sont certainement déjà fait un plaisir de vous suggérer de tester cette méthode pour accélérer l’apparition des contractions.

En faisant l’amour le plus souvent possible (tout du moins aussi souvent que votre gros ventre et votre énergie au ralenti le permet…), vous sécrétez de l’ocytocine, l’hormone de l’amour qui favorise l’apparition des contractions et profitez des prostaglandines contenues dans le sperme de votre partenaire, qui aide le col de l’utérus à parvenir à maturation.

Pourtant, l’efficacité de cette technique vient d’être remise en cause par une équipe de chercheurs de l’Université de Naples qui a rassemblé les données de trois études fiables portant sur 1500 femmes enceintes dans leur dernier mois de grossesse.

Dans les deux premières études, il a été demandé aux participantes à terme d’avoir des relations sexuelles autant de fois que possible.

Dans la troisième, on demandait aux femmes enceintes d’avoir des rapports sexuels deux fois par semaine après la fin du troisième trimestre ou d’éviter complètement d’en avoir.

D’après leurs résultats, il n’existe aucun lien entre le fait d’avoir des rapports sexuels et le fait de déclencher le travail.

Les futures mamans qui avaient eu des relations sexuelles fréquentes pendant leur dernier mois de grossesse n’ont pas accouché plus rapidement ou plus tôt que celles qui n’en n’avaient pas eu du tout !

Ça c’était pour la mauvaise nouvelle, au cas-où vous comptiez faire l’amour trois fois par jour tout au long de votre dernière semaine de grossesse pour accélérer la venue de votre bébé !

Mais leurs résultats sont à prendre avec des pincettes puisque les trois études ont des limites. Les données analysées sont auto-déclarées et aucun chercheur n’a pu vérifier à quelle fréquence les femmes avaient des rapports sexuels.

Et même si le sperme de votre chéri n’est finalement pas si puissant que ça pour déclencher votre accouchement, faire l’amour en fin de grossesse peut être super agréable (pour peu que vous en ayez envie).

Cela aide notamment les muscles de votre périnée à être sollicités et assouplis pour faciliter le passage de votre bébé et vous permet aussi de sécréter de l’ocytocine.

Par contre, si votre gros ventre, votre bébé qui prend toute la place et votre niveau de fatigue ont réduit votre libido à néant, voici une nouvelle qui devrait vous réjouir.

Méthode efficace pour déclencher l’accouchement : la stimulation des mamelons

Au cours de leur méta-analyse, les scientifiques ont noté que la stimulation des mamelons libérait de l’ocytocine – notre fameuse hormone de l’amour indispensable à l’accouchement dont je vous parlais plus haut – et favorisait l’apparition de contractions efficaces pour favoriser l’ouverture progressive du col de l’utérus.

Six études, menées sur 719 femmes, ont révélé qu’un minimum d’une heure de stimulation de mamelon durant trois jours augmentait significativement le nombre de femmes en phase de travail.

Il existe plusieurs façons de stimuler vos mamelons : vous pouvez masser vos seins avec un peu d’huile végétale puis rouler et pincer vos mamelons entre vos doigts ou si vous n’êtes pas à l’aise, vous pouvez utiliser un tire-lait.

En cas de dépassement de terme, certaines sages-femmes recommandent de stimuler les mamelons pendant 1 heure, plusieurs fois par jour.

Les autres méthodes naturelles de déclenchement validées par la science

Si vous avez dépassé votre date de terme et que vous commencez à craindre de devoir être déclenchée à la maternité, je vous parle de toutes les méthodes naturelles de l’accouchement dans cet article. Je parle notamment d’un mélange d’huiles essentielles à appliquer en massage dans le bas du dos et des bienfaits de l’huile d’onagre. Ce sont ces deux remèdes qui ont été les plus efficaces pour moi qui ait allègrement dépassé les 41 semaines pour mes trois grossesses !

Et vous ? Quelle méthode naturelle de déclenchement vous a été conseillée ? Est-ce qu’on vous a déjà parlé de la stimulation des mamelons ? L’avez-vous testée pour encourager l’apparition des contractions ? Partagez votre expérience avec la communauté des naturelles mamans dans les commentaires ci-dessous !

Anne-Laure Brunelle


Source : Carbone L, De Vivo V, Saccone G, et al., « Sexual Intercourse for Induction of Spontaneous Onset of Labor: A Systematic Review and Meta-Analysis of Randomized Controlled Trials », J Sex Med 2019;16:1787–1795, trouvé sur : https://www.jsm.jsexmed.org/action/showFullTextImages?pii=S1743-6095%2819%2931360-8

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *