fbpx
Bonjour et bienvenue chez Naturelle maman !28 janvier 2023
Les bienfaits du bicarbonate de sodium pour diminuer les risques de césarienne d'urgence sur Naturelle maman

Le bicarbonate de sodium pourrait diminuer les risques de césarienne d’urgence jusqu’à 20%

Astuce bien connue des sportifs de haut niveau avant un effort, le bicarbonate de sodium dilué dans de l’eau peut aussi être un excellent ingrédient pour votre accouchement. Découvrez ce qu’en dit la recherche dans cet article de Naturelle maman.

Selon une étude publiée dans The Journal of Maternal-Fetal & Neonatal Medicine en 2019 (1), boire du bicarbonate de sodium dilué dans un verre pendant le travail pourrait augmenter les chances d’accoucher en toute sécurité et d’éviter une césarienne d’urgence en cas de stagnation de la dilatation.

Chaque année, des milliers de femmes vivent une stagnation de la dilatation pendant le travail et sont souvent obligées d’accoucher par césarienne d’urgence.

Mais selon cette étude, ce nombre pourrait être considérablement réduit à l’aide d’un ingrédient tout simple, très bon marché, que vous avez peut-être déjà dans vos placards : le bicarbonate de sodium.

Bicarbonate de soude diminue le risque de césarienne - Naturelle Maman
Une simple cuillère de bicarbonate de sodium diluée dans un verre d’eau pourrait favoriser la reprise du travail actif en cas de stagnation de la dilatation – Naturelle Maman

En médecine du sport, des recherches ont déjà démontré que l’acide lactique peut diminuer les performances musculaires et qu’il suffit d’un peu de bicarbonate de sodium administré par voie orale avant une activité physique pour prévenir ce phénomène.

L’action du bicarbonate s’oppose à l’accumulation d’acide dans l’organisme, et notamment d’acide lactique dans les muscles.

C’est ce qui permet une meilleure élimination des ions H+ responsables des crampes et de la fatigue musculaire.

Une étude menée auprès d’athlètes de CrossFit a par exemple montré que l’administration progressive de bicarbonate de soude par voie orale augmentait les performances sportives et retardait l’apparition du seuil ventilatoire – le point où l’apport en oxygène dans les muscles devient un facteur limitant. (2)

Une seconde étude a mis en évidence un effet positif significatif sur les résultats de l’épreuve de 200 m en nage libre chez des nageurs de haut niveau. (3)

Un taux élevé d’acide lactique dans le liquide amniotique laisse présager des complications pendant l’accouchement

Or on sait grâce à de précédentes recherches qu’un taux élevé d’acide lactique dans le liquide amniotique est un indicateur de risques de complications plus importants en cours de travail. (5)

Une étude a aussi prouvé que augmente fortement au cours de la seconde phase du travail (6)

En se basant sur ces résultats, une équipe de chercheurs de l’Institut Karolinska en Suède a cherché à savoir si le bicarbonate de soude pouvait avoir le même effet sur l’utérus, qui est considéré comme le muscle le plus puissant du corps féminin.

Au cours de leur étude, les chercheurs ont suivi 200 femmes enceintes dont le travail stagnait ou dont le col se dilatait très lentement.

Ils ont donné à 100 d’entre elles du bicarbonate de soude dilué dans un verre d’eau avant de leur injecter une heure plus tard de l’ocytocine de synthèse en intraveineuse pour déclencher des contractions.

Le bicarbonate de soude neutralise l’acide lactique dans l’utérus

Les femmes du groupe témoin ont simplement reçu de l’ocytocine de synthèse en intraveineuse.

En annonçant les résultats de l’étude, le professeur Susan Wray a déclaré :

« C’était vraiment incroyable. Nous avons pu augmenter de manière significative le nombre de femmes ayant un accouchement par voie basse spontané et éviter la césarienne d’urgence. Et pas seulement de quelques pour cent, mais d’environ 17 à 20 %« 

Pensez à en glisser un sachet comme celui-ci dans votre valise de maternité !

Le professeur Susan Wray a poursuivi en expliquant que le bicarbonate de soude utilisé dans l’étude soit le même que ceux disponibles facilement et à moindre coût dans n’importe quel supermarché.

Quelle quantité prendre avant ou pendant votre accouchement ?

L’étude de l’Institut Karolinska ne précise pas la quantité ingérée par les 100 femmes suivies, mais d’autres études menées chez des sportifs donnent quelques indications intéressantes.

Plusieurs recherches menées sur des sports d’endurance comme la course à pied, le cyclisme ou la natation mentionnent le plus souvent un dosage d’environ 300 mg de bicarbonate de sodium par kilo de poids, ce qui représente plus de 20 grammes par jour pour une personne de 70 kg.

Les forums de musculation, qui s’accordent généralement sur le fait que le bicarbonate de potassium apporte davantage de bénéfices que le bicarbonate de sodium, recommandent une approche progressive et mesurée pour évaluer d’éventuels effets secondaires, avec la prise de 1 à 3 grammes (soit plus ou moins 1/2 cuillère à café) dans autant d’eau que nécessaire pour que le goût soit supportable.

En fonction de la tolérance de l’organisme, ces doses pourraient selon eux être augmentées jusqu’à 5 g (soit une cuillère à café) à chaque prise.

Le surdosage se manifeste par des troubles digestifs, diarrhées et vomissements dans les cas extrêmes.

Sachant que le bicarbonate de soude est sans danger pour la maman et son bébé alors que l’ocytocine de synthèse est liée à de nombreux effets secondaires potentiels, cette étude pourrait conduire à une nouvelle approche plus naturelle et respectueuse de la physiologie des naissances pour accélérer le travail et limiter le risque de césarienne d’urgence chez les femmes enceintes qui vivent une stagnation de la dilatation en cours de travail ou dont le travail tarde à se déclencher.

Mise en garde: l’absorption de quantités de bicarbonate trop importantes sur des durées trop courtes peut entraîner des nausées et des vomissements, ainsi que des diarrhées. Dans ce cas, cesser toute prise de Bicarbonate.

Et vous ? Vous avez du bicarbonate de soude à la maison ? Est-ce que vous connaissiez cette astuce pour favoriser le bon déroulement de l’accouchement ? Partagez votre expérience avec la communauté des naturelles mamans dans les commentaires ci-dessous !

Anne-Laure Brunelle

Votre accouchement approche et vous n’êtes pas prête ?

Rejoignez le programme Naissance douce pour vous préparer en ligne et à votre rythme avec une sage-femme qui accompagne les accouchements physiologiques. Découvrez la présentation du programme en cliquant sur ce lien ou sur l’image ci-dessous.

Rejoignez Naissance douce, le programme de préparation à l’accouchement en ligne créé par l’équipe de sages-femmes de Naturelle Maman.

Sources

(1) Eva Wiberg-Itzel, Susan Wray & Helena Åkerud (2018) A randomized controlled trial of a new treatment for labor dystocia, The Journal of Maternal-Fetal & Neonatal Medicine, 31:17, 2237-2244, DOI: 10.1080/14767058.2017.1339268

(2) Durkalec-Michalski K, Zawieja EE, Podgórski T, Łoniewski I, Zawieja BE, Warzybok M, Jeszka J. The effect of chronic progressive-dose sodium bicarbonate ingestion on CrossFit-like performance: A double-blind, randomized cross-over trial. PLoS One. 2018 May 17;13(5):e0197480. doi: 10.1371/journal.pone.0197480. PMID: 29771966; PMCID: PMC5957406.

(3) Lindh AM, Peyrebrune MC, Ingham SA, Bailey DM, Folland JP. Sodium bicarbonate improves swimming performance. Int J Sports Med. 2008 Jun;29(6):519-23. doi: 10.1055/s-2007-989228. Epub 2007 Nov 14. PMID: 18004687.

(4) Musaba MW, Barageine JK, Ndeezi G, Wandabwa JN, Weeks A. Effect of preoperative bicarbonate infusion on maternal and perinatal outcomes of obstructed labour in Mbale Regional Referral Hospital: a study protocol for a randomised controlled trial. BMJ Open. 2019 May 1;9(4):e026675. doi: 10.1136/bmjopen-2018-026675. PMID: 31048444; PMCID: PMC6502014.

(5) Wiberg-Itzel E, Pembe AB, Järnbert-Pettersson H, Norman M, Wihlbäck AC, Hoesli I, Todesco Bernasconi M, Azria E, Åkerud H, Darj E. Lactate in Amniotic Fluid: Predictor of Labor Outcome in Oxytocin-Augmented Primiparas’ Deliveries. PLoS One. 2016 Oct 26;11(10):e0161546. doi: 10.1371/journal.pone.0161546. PMID: 27783611; PMCID: PMC5082650.

(6) Nordström L, Achanna S, Naka K, Arulkumaran S. Fetal and maternal lactate increase during active second stage of labour. BJOG. 2001 Mar;108(3):263-8. doi: 10.1111/j.1471-0528.2001.00034.x. PMID: 11281466.

(7) Seyedi M, Ghorashi Z, Sedighi Darijani T. Randomized controlled trial of oral bicarbonate treatment for labor stagnation. J Obstet Gynaecol Res. 2021 Jan;47(1):114-118. doi: 10.1111/jog.14438. Epub 2020 Aug 24. PMID: 32839990.

(8) Clark RB, Stephens SR, Greifenstein FE. Fetal and maternal effects of bicarbonate administration during labor. Anesth Analg. 1971 Sep-Oct;50(5):713-8. doi: 10.1213/00000539-197150050-00005. PMID: 5165422.

Share

3 Comments

  1. Alizée Reply

    Bonjour Anne-Laure, je suis sage-femme depuis plus de 10 ans et je n’avais jamais entendu cette information. Pourtant mon mari fait de la natation à haut niveau et je suis sûr qu’il connait mais même s’il m’en avait parlé je ne pense pas que j’aurais fait le rapprochement. Merci pour cette information tres utile et bravo pour votre excellent travail !

  2. Noémie T. Reply

    Superbe découverte en effet bravo ! Je suis sage-femme depuis plus de 10 ans et je n’avais jamais entendu cette information. Pourtant mon mari fait de la natation à haut niveau et je suis sûr qu’il connait mais même s’il m’en avait parlé je ne pense pas que j’aurais fait le rapprochement. Merci pour cette information tres utile et bravo pour votre excellent travail.

  3. Soraya Reply

    Vraiment très intéressant. Non je n’en avais jamais entendu parlé et je suis surprise qu’on en n’est pas entendue parler plus tôt alors que c’est connu chez les sportifs et que l’utérus est un muscle après tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *