Du café pour booster les bébés prématurés

Une équipe de médecins-chercheurs de l’Université de Calgary au Canada a réussi à prouver qu’un traitement précoce par la caféine chez les bébés prématurés nés à moins de 29 semaines contribuait à booster le développement de leur cerveau, sans effet indésirable à long terme. Les conclusions de leur recherche ont été publiées dans la revue Pediatrics.

L’auteur principal de cette étude, le Dr Abhay Lodha, docteur en néonatologie à Calgary et Alberta a expérimenté cette nouvelle technique dans « son » unité de soins intensifs néonatals où les bébés prématurés reçoivent une dose quotidienne de caféine.

Il explique notamment que plus le traitement par caféine peut être administré tôt, mieux c’est : « La caféine est le médicament le plus couramment utilisé en néonatologie après les antibiotiques ».

Réduire l’assistance respiratoire, favoriser le développement 

Ce n’est pas la première étude menée par l’équipe du Dr Lodha sur les effets de la caféine chez les prématurés.

En 2014, ils avaient déjà montré que le début d’un traitement à la caféine dans les 2 jours qui suivent la naissance permettait de réduire le temps d’assistance respiratoire et le risque de dysplasie broncho-pulmonaire (DBP).

Pour obtenir des résultats fiables, son équipe s’était associée à des chercheurs d’autres universités et de services de néonatalogie pour analyser les données de 26 unités de néonatalogie.

Cette large étude leur avait permis d’affirmer qu’un traitement précoce à la caféine n’avait pas d’effet négatif à long terme sur le développement neurologique mais était plutôt associé à de meilleurs scores cognitifs et à une probabilité réduite de paralysie cérébrale et de déficience auditive.

La caféine booste aussi le développement cognitif

Les résultats de cette nouvelle étude vont encore plus loin en prouvant que la caféine pourrait augmenter la croissance des dendrites, ces petites branches d’un neurone qui reçoivent les signaux d’autres neurones.

La caféine peut également améliorer l’étirement et l’expansion des poumons, le débit cardiaque et la pression artérielle chez les prématurés, ce qui améliore l’apport en oxygène dans le corps mais aussi dans le cerveau- ce qui contribue également à expliquer non seulement la réduction du risque de lésions du cerveau mais aussi la réduction de l’assistance respiratoire et du risque de maladie pulmonaire chronique.  

Des résultats encourageants et rassurants quand on sait que 50 à 60000 bébés naissent prématurément chaque année en France.

Anne-Laure Brunelle


Source : Dr. Abhay Lodha, University of Calgary, Early Caffeine Administration and Neurodevelopmental Outcomes in Preterm Infants , Pediatrics, Décembre 2018.

One thought on “Du café pour booster les bébés prématurés

  • Avatar
    19 May 2019 at 13 h 35 min
    Permalink

    Mon fils en a bénéficié, il est né avec presque 3 mois d’avance sur ma dpa et je serai reconnaissante à vie envers l’équipe médicale qui a fait absolument tout ce qu’elle pouvait, H24, pour le sauver. Aujourd’hui il est comme tous les autres petits de son âge sans séquelles et fait le bonheur de notre petite famille !

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error: Content is protected !!