fbpx
Bonjour et bienvenue chez Naturelle maman !3 mars 2024
L’huile essentielle d’orange douce est connue pour ses propriétés relaxantes et apaisantes pendant l'accouchement - Naturelle maman

L’huile essentielle d’orange douce, une alliée pour l’accouchement

Vous êtes enceinte et vous appréhendez l’accouchement ? Vous cherchez des solutions naturelles pour vous détendre et faciliter le travail ? Alors je vous conseille de tester l’huile essentielle d’orange douce. Cette essence extraite du zeste d’orange peut vous aider à vivre votre accouchement plus sereinement, à condition de respecter quelques précautions. Découvrez comment utiliser l’huile essentielle d’orange douce pour votre accouchement dans cet article de Naturelle Maman.

Quels sont les bienfaits de l’huile essentielle d’orange douce pour l’accouchement ?

Si vous avez tendance à stresser et/ou à vous décourager et que vous accouchez bientôt, pensez à glisser un flacon d’essence d’orange douce dans votre sac pour la maternité.

Calmante et rééquilibrante, cette huile essentielle favorise le bien-être et aide à redonner courage et énergie dans les moments durs.

Elle est idéale pour encourager une femme en travail et l’aider à surmonter ses peurs, tout en lui donnant l’énergie dont elle a besoin.

L’huile essentielle d’orange douce est connue pour ses propriétés relaxantes et apaisantes. Elle agit sur le système nerveux central et favorise la libération d’endorphines, les hormones du bien-être.

Elle aide ainsi à réduire le stress, l’anxiété et la peur, qui sont des facteurs pouvant entraver le bon déroulement de l’accouchement. (1)

En effet, le stress peut provoquer des tensions musculaires, une augmentation du rythme cardiaque et une diminution de l’oxygénation du sang, ce qui peut ralentir ou bloquer le travail.

Une étude randomisée à double contrôle publiée en 2015 (2) a notamment montré que l’inhalation d’huile essentielle d’orange douce pendant le travail actif permettait de réduire le niveau d’anxiété, la tension artérielle et le pouls des femmes suivies pendant leur accouchement.

Cette huile essentielle est également un bon antispasmodique, elle peut aider à réguler les contractions et à calmer les spasmes. C’est aussi un super antibactérien naturel qui aidera à purifier l’air de la salle de naissance où vous serez installée.

Elle favorise aussi la digestion et prévient les nausées et les vomissements, qui peuvent survenir pendant le travail.

Et les bienfaits de l’huile essentielle d’orange douce ne s’arrêtent pas à la grossesse et à l’accouchement !

Une étude à double contrôle publiée en 2021 a aussi montré qu’elle diminuait l’anxiété en post-partum chez les femmes qui avaient accouché par césarienne. (3)

Rejoignez Naissance douce, le programme de préparation à l’accouchement en ligne créé par l’équipe de sages-femmes de Naturelle Maman.

Comment utiliser l’huile essentielle d’orange douce pour l’accouchement ?

L’huile essentielle d’orange douce peut être utilisée de différentes manières pour profiter de ses bienfaits pendant l’accouchement. Voici quelques exemples :

🍊 En diffusion : vous pouvez diffuser quelques gouttes d’huile essentielle d’orange douce dans la pièce où vous accouchez, à l’aide d’un diffuseur électrique ou d’un brumisateur. Cela permet de créer une ambiance olfactive agréable et relaxante, qui peut vous aider à vous détendre et à respirer calmement. Si vous en avez envie et que vous aimez leur odeur, vous pouvez ajouter d’autres huiles essentielles complémentaires, comme la lavande vraie, la camomille ou le petit grain bigarade.

🍊 En massage : vous pouvez masser votre bas du dos, votre ventre ou vos poignets avec un mélange d’huile essentielle d’orange douce et d’une huile végétale neutre (amande douce, jojoba, noyaux d’abricot, etc.). Ca aidera à soulager les tensions musculaires et à stimuler la circulation sanguine pour diminuer la douleur des contractios. N’hésitez pas à demander à votre partenaire ou à votre accompagnant(e) de vous masser avec ce mélange dans un moment de découragement ou pendant la phase de désespérance.

🍊 En inhalation sèche : vous pouvez respirer directement l’huile essentielle d’orange douce à partir du flacon ou d’un mouchoir imprégné de quelques gouttes. Cela permet de bénéficier rapidement des effets calmants et anti-nauséeux de l’essence d’orange par voie respiratoire. Vous pouvez aussi utiliser un inhalateur personnel ou un stick nasal aromatique, que vous pouvez glisser dans votre sac a main ou dans votre valise de maternité.

Quelles sont les précautions à prendre avec l’huile essentielle d’orange douce pour l’accouchement ?

Comme toutes les huiles essentielles, l’utilisation de l’huile essentielle d’orange douce pour l’accouchement n’est pas sans risque. Il faut respecter certaines précautions pour éviter les effets indésirables ou les interactions médicamenteuses.

Demandez toujours l’avis de votre médecin, de votre sage-femme ou de votre aromathérapeute avant d’utiliser de l’huile essentielle d’orange douce pour votre accouchement.

Certaines contre-indications ou allergies peuvent exister, notamment en cas de diabète, d’hypertension, d’épilepsie, d’asthme ou de troubles hépatiques.

Respectez les doses et les modes d’utilisation recommandés. Ne dépassez pas 10 gouttes par jour en diffusion, 5 gouttes par jour en massage et 2 gouttes par jour en inhalation. Ne prenez jamais l’huile essentielle d’orange douce par voie orale, sauf avis médical. Et bien-sûr, ne l’appliquez pas pure sur la peau, mais diluez-la toujours dans une huile végétale.

Évitez l’exposition au soleil après avoir utilisé l’huile essentielle d’orange douce. Cette essence est photosensibilisante, c’est-à-dire qu’elle peut provoquer des réactions cutanées (rougeurs, brûlures, taches) en cas de contact avec les rayons UV. Attendez au moins 12 heures avant de vous exposer au soleil ou utilisez une protection solaire adaptée.

Conservez l’huile essentielle d’orange douce à l’abri de la lumière, de la chaleur et de l’humidité. Cette essence est sensible à l’oxydation, c’est-à-dire qu’elle peut perdre ses propriétés ou devenir toxique au fil du temps. Vérifiez la date de péremption et l’aspect du produit avant de l’utiliser. Si vous constatez un changement de couleur, d’odeur ou de viscosité, jetez le flacon.

J’espère que cet article vous a plu et qu’il vous a convaincue de tester l’huile essentielle d’orange douce pour vous apaiser et vous permettre d’accoucher sereinement. N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires ou questions. À bientôt ! 😊

Et vous ? Avez-vous utilisé des huiles essentielles pendant votre accouchement ? Qui vous les a conseillées ? Est-ce que vous avez aimé les utiliser ?

Anne-Laure Wright


Sources

(1) Kanani M, Mazloum SR, Emami A, Mokhber N. The effect of aromatherapy with orange essential oils on anxiety in patients undergoing hemodialysis. J Sabzevar Univ Med Sci. 2012;19:249–57.

(2) Rashidi-Fakari F, Tabatabaeichehr M, Mortazavi H. The effect of aromatherapy by essential oil of orange on anxiety during labor: A randomized clinical trial. Iran J Nurs Midwifery Res. 2015 Nov-Dec;20(6):661-4. doi: 10.4103/1735-9066.170001. PMID: 26793249; PMCID: PMC4700683.

(3) Mirhosseini S, Abbasi A, Norouzi N, Mobaraki F, Basirinezhad MH, Mohammadpourhodki R. Effect of aromatherapy massage by orange essential oil on post-cesarean anxiety: a randomized clinical trial. J Complement Integr Med. 2021 Mar 30;18(3):579-583. doi: 10.1515/jcim-2020-0138. PMID: 33781003.

2 Comments

  1. Emma Reply

    J’avais déjà lu votre article sur l’essentielle de citron pour les nausées de grossesse mais je ne connaissais pas celle ‘dorange et elle me tente beaucoup merci pour cet article !

  2. Barbara Reply

    je connais suffisamment les huiles essentielles pour savoir que :
    1/ ça marche
    2/ ce n’est pas une médecine « douce »
    3/ ça s’utilise en toutes petites quantités !!!

    Traditionnellement en Inde on utilise pour l’accouchement des huiles essentielles de cannelle et de jasmin. Et en Allemagne, de la lavande et camomille dans certaines maternités pour favoriser la relaxation.

    Ce sont des soutiens précieux pour les femmes mais à utiliser avec beaucoup de précautions et jamais sans avis médical.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *